Une étude financée par la CDC a confirmée que les vaccins antigrippal sont en lien avec des avortements spontanés… les experts des vaccins se pressent pour expliquer les découvertes

Une étude financée par la CDC publiée par le magazine médical Vaccine a confirmé un lien choquant entre les vaccins antigrippaux et des avortements spontanés chez les femmes enceintes. L’étude a été rejetée par deux autres journaux médicaux avant que Vaccine accepte de le publier, mettant en relief la tendance des magazines médicaux à censurer toute science qui n’est pas en accord avec leurs propos pro-vaccins.

“Une étude publiée aujourd’hui dans Vaccine suggère une forte association entre recevoir des doses répétées de vaccins contre la grippe saisonnière et les fausses-couches.” écrit CIDRAP, le Centre et programme pour la Recherche sur les Maladies Infectieuses.

“Une étude troublante sur les grossesses américaines a trouvé que les femmes qui ont eu des fausses-couches entre 2010 et 2012 avaient plus tendance à avoir reçu des injections annuelles consécutives contre la grippe qui incluent des protections contre la grippe porcine,” rapporte Medical Xpress, un site de nouvelles pro-vaccins qui promeut les intérêts de l’industrie des vaccins. Remarquez que le paragraphe d’ouverture de leur étude suppose que l’étude ne peut pas être vrai. Il est “troublant” que le mercure dans les injections contre la grippe puisse causer des avortements spontanées, vous voyez, parce que ces personnes n’ont aucune compréhension de la biochimie et des lois de cause à effet.

“Cette étude a été menée après que la CDC ait fait la recommandation en 2004 que toutes les femmes enceintes devaient recevoir le vaccin saisonnier contre la grippe,” explique CIDRAP. C’est parce que la CDC est originellement un groupe de tête dans la propagande des vaccins, qui enterre tout ce qu’il n’aime pas dans la science tout en promouvant les intérêts des fabricants de vaccins.

400% d’augmentation des fausses-couches parmi les femmes enceintes qui ont reçu des vaccins

L’étude a trouvé plus de 400% d’augmentation d’avortements spontanés / fausses-couches parmi les femmes enceintes qui ont reçu des vaccins contre la grippe pendant plusieurs années consécutives. Comme ABC News l’a rapporté:

Les auteurs de l’étude, dont deux sont des chercheurs de la CDC, ont vu une grande différence quand ils se sont intéressés aux femmes dans les 28 jours après avoir reçu une injection contenant une protection contre la grippe porcine, mais seulement quand les femmes avaient aussi reçu une injection contre la grippe à la saison précédente. Ils ont trouvé que 17 sur les 485 fausses-couches étudiées impliquaient des femmes dont les vaccinations suivaient ce schéma. Juste quatre parmi 485 grossesses sans problème de santé comparables comprenaient des femmes qui avaient été vaccinées de cette façon.

Cette nouvelle recherche confirme la vérité sur les vaccins que Natural News a courageusement rapporté depuis des années : les vaccins contre la grippe causent des avortements spontanés et de nombreux d’autres problèmes de santé. Voyez les preuves vous-même dans cet article intitulé Pourquoi les vaccins contre la grippe sont la plus grande fraude médicale de l’histoire.

Il a déjà été bien établi que les femmes qui recoivent des vaccins contre la grippe dans les années précédentes avaient une réponse des anticorps amoindrie aux injections contre la grippe de l’année courante. Ceci a été documenté dans une étude publiée dans Vaccine et nommée Effets de la vaccination antigrippale sur la réponse des anticorps de la mère : Implications pour la protection pour les nouveaux-nés. Cet extrait de l’étude admettait, “L’injection au préalable d’un vaccin antigrippal peut atténuer la réponse des anticorps pour la vaccination suivante.” En d’autres termes, le vaccin contre la grippe affaiblit votre réponse immunitaire aux futurs vaccins.

Nous savons aussi que les vaccins contre la grippe contiennent du mercure, une neurotoxine potentielle. Le mercure est dangereux en injection pour l’être humain à tous les niveaux, pourtant mes propres résultats de laboratoire utilisant des spectromètres de masse ont confirmé que les vaccins antigrippaux contiennent plus de 50,000 ppm (partie par million) de mercure — plus que la limite légale de l’EPA de 25,000 ppm dans l’eau potable.

Les propagandistes des vaccins commencent à paniquer

Les propagandistes des vaccins ont déjà commencé à paniquer après la publication de cette nouvelle étude reliant des avortements spontanés aux vaccins antigrippaux. La CDC – un groupe pro-vaccins qui est profondément impliqué dans la fraude scientifique – fait appel à des mesures désespérées pour essayer de contrôler l’histoire. Via ABC News:

Le Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies a parlé à un groupe de médecins, le Congrès Américain des Obstétriciens et Gynécologues, pour les avertir que l’étude arrive et pour les aider à se préparer à une vague d’inquiétudes éventuelles des femmes enceintes, ont déclarés les officiels de la CDC.

Méfiez-vous des fortes pressions des industriels sur la revue Vaccine pour retirer l’étude ou fabriquer une excuse pour la discréditer. Même le rédacteur en chef qui a accepté l’étude pour la publication déclare déjà qu’il ne croit pas aux découvertes. Via Medical Xpress:

Dr. Gregory Poland, le rédacteur en chef de Vaccine, a dit que c’était une étude bien conçue qui soulevait des interrogations qui ne pouvaient être ignorées. Mais il ne croit pas que les vaccins contre la grippe causent des fausses-couches. “Pas du tout,” a dit Poland, qui est aussi directeur de la recherche vaccinale à la Clinique Mayo.

Méfiez-vous des mouvements massifs des médias pendant les prochaines semaines pour assurer les femmes enceintes que les vaccins contre la grippe ne causent pas d’avortements spontanés. Lorsqu’il s’agit des vaccins, la science et la logique sont jetés par la fenêtre et tous les efforts sont faits pour faire de la propagande et désinformer le public sur les risques sérieux associés aux vaccins.

Lisez-en plus sur les dommages des vaccins et les effets secondaires sur Vaccines.news.

 

Source: https://www.naturalnews.com/2017-09-13-cdc-funded-study-confirms-flu-shots-linked-to-spontaneous-abortions-vaccine-experts-rush-to-explain-away-the-findings.html

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :