9 règles de vie comme enseigné par un vrai shaman Ayahuasca

“Tous les authentiques buveurs de yagé de l’Amazonie que j’ai rencontré partagent un grand amour de la nature et de toute l’humanité, et ce sont les protecteurs fervents de la forêt tropicale et de de tout ce qui est juste.” ~Jonathon Miller Weisberger, Rainforest Medicine

Seul, l’ayahuasca en tant que médecine transformationnelle nous offre de profondes opportunités d’éveil spirituel, de renouveau physique et de reconnexion aux aspects les plus importants de la nature et de la vie. Voyager avec le vin des âmes ne ressemble à rien d’autre dans ce monde, et tandis que beaucoup ont partagé leurs histoires personnelles de nuits éprouvantes pendant une cérémonie, un autre aspect clé de cette tradition médicinale est souvent beaucoup moins abordé : les leçons précieuses à prendre du temps passé avec des maîtres de plantes médicinales traditionnelles.

Malheureusement, les aînés de la médecine amazonienne se font rares. Être en présence d’un véritable maître est une expérience précieuse, et ceux d’entre eux qui sont toujours avec nous sont l’illustration des vertus de vivre une vie alignée avec la nature, dévouée au développement spirituel, et centrée sur le bien-être des autres.

J’ai eu la chance et l’opportunité de passer du temps et d’apprendre directement des aînés Secoya, qui sont les porteurs de flambeau d’une lignée unique de maîtres spirituels dans l’Amazonie supérieure. Leur tradition, celle du peuple aux dieux multicolores (?), comme ils la connaissent, est la plus longue tradition intacte et non syncrétique de travail avec le breuvage sacré Yagé, ou Ayahuasca.

L’attitude, le comportement, les habitudes et le caractère de ces ‘abuelitos’ symbolise la pureté et la paix profonde qui peut être trouvée dans le dévouement de ce chemin spirituel. Réfléchissant sur mon temps passé avec les Secoya, j’ai réalisé que nombre des meilleures leçons ne se trouvent pas quand elles sont enseignées, mais quand elles sont simplement elles-mêmes.

Voici 9 règles simples pour vivre comme enseigné par un vrai shaman amazonien Yagé.

1. Des rires abondants sont le qualificatif de cet accomplissement spirituel. Rire d’abord et rire souvent.

2. Toute vie est belle et inestimable, et même la plus pitoyable ou comique des créatures est imprégnée de sacré.

3. Toujours être productif dans le service aux autres, et même si tout ce que vous pouvez offrir est un sourire, votre contribution positive est importante.

4. Aimez chacun de manière égale, car nous sommes tous égaux en esprit et en vie.

5. Le silence est d’or. Communiquer sans parler est plus pénétrant que tenter d’exprimer l’infini par le langage.

6. C’est dans la tranquillité que vous trouverez ce que vous cherchez. La capacité de grandement contrôler ses impulsions est la clé de l’avancement spirituel.

7. La douceur est souvent plus puissante que la force.

8. Le dévouement sincère au développement spirituel est l’appel le plus élevé de la vie.

9. Suivre la nature plutôt que suivre l’homme, car les leçons de la nature sont universellement vraies et infiniment pures.

Sages Secoya : Don Delfin Payaguaje, Don Augustin Payaguaje, et Don Rogelio Payaguaje

Pensées finales

“Dans la collision entre l’éloignement et la pureté des royaumes tropicaux et l’insensibilité de la culture consumériste, la différence est si extrême que globalement il n’y a eu aucune méthode pratique ou authentique dans ce système médicinal pratiqué traditionnellement pour s’intégrer et s’adapter aux temps nouveaux’ ~Jonathon Miller Weisberger, Rainforest Medicine

Comme l’Ayahuasca continue son chemin plus loin dans la conscience de la société contemporaine, le breuvage pourrait être disponible pour nous, mais la présence des sages traditionnels diminue. La transmission de leurs savoirs culturels inestimables est toujours d’actualité, cependant, et pour honorer leur présence, il y a beaucoup que nous puissions apprendre sur comment bien vivre de manière productive en un équilibre harmonieux avec la nature.

Dans la vidéo suivante, l’ethnobotaniste et conservateur Jonathon Miller-Weisberger explique en quoi la tradition Secoya est si unique. (en anglais)

Dylan Charles est un étudiant et enseignant du Shaolin Kung Fu, Tai Chi et Qi Gong, un pratiquant du Yoga et des arts ésotériques Taoistes, et un activiste et idéaliste engagé passionnellement dans une lutte pour un monde plus juste et durable pour les générations futures. Il est l’éditeur de WakingTimes.com, le propriétaire de OffgridOutpost.com, un père reconnaissant et un homme qui cherche à éclairer les autres par le pouvoir des informations inspirantes et l’action. Son voyage remarquable de transformation de soi est un témoignage du pouvoir de la volonté et de la persistance de l’esprit humain. Il peut être contacté à wakingtimes@gmail.com.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :