Terroristes islamiques radicaux : les meilleurs méchants que l’argent peut acheter

Avertissement : cet article est un résumé, pour le texte original, voir la version anglaise en bas de page.

Les Terroristes islamiques radicaux

sont partout semble-t-il. Ils sont dans toute la Syrie et l’Irak. Ils sont aussi en Lybie et au Nigéria. Ils ont attaqué l’ex Union Soviétique de l’Afghanistan et la Russie moderne de Tchéchénie. Nous les avons vu dans les Philippines. Ils ont attaqué un café Australien à Sydney, comme on nous l’a dit. Récemment ils étaient au Myanmar (Birmanie). Ils ont infiltré l’Europe et sont derrière diverses attaques à Londres, Paris, Berlin et Barcelone, comme on nous l’a dit. Ils étaient même en Chine (Uyghur/Xinjiang). Et bien sûr, ils ont fait une visite remarquée aux États-Unis le 11/9 en 2001, n’est ce pas ? Les Terroristes islamiques radicaux ont des barbes effrayantes, d’étranges incantations chantées et attaquent tous les continents peuplés, donc ne sont-ils pas les vrais méchants du monde ? Eh bien … vous pourriez penser ça, mais il y a bien plus à voir que l”apparent ici.

ISIS Philippines
ISIS a attaqué les Philippines, vous voyez ce qui se passe quand vous contrariez l’Amérique, M Duterte

Terroristes islamiques radicaux – Causes ou Symptômes du mal du monde ?

Alors que je comprend les désirs des populations pour un contrôle aux frontières et les politiques d’immigration limitée, certains sont rapides à diaboliser tous les immigrants, l’Islam en tant que religion et à accuser tous les musulmans pour les maux du monde. Ils pointent les terroristes radicaux comme une preuve que tout ce qui est islamique doit être craint et haï. A part les problèmes évidents liés à ces positions  – la généralisation grossière, la culpabilité par association, accorder une culpabilité collective aux individus, juger à partir de ce que l’on ne connait pas ou ne comprend pas, etc. – c’est seulement regarder la situation d’une perspective superficielle. Nous devons étendre notre perception si nous voulons voir.

Le vrai problème est ceci : est-ce que les terroristes radicaux islamiques sont la cause de toutes les maladies – ou en sont-ils seulement un symptôme ? Qu’est ce qui est derrière le Terrorisme islamique radical ? Qui l’a créé ? Qui continue à l’entretenir ? Qui entraîne ces yerroristes islamiques radicaux ? Qui les finance ? Qui les arme ? Qui les contrôle ? Les réponses à ces questions aideront à mette la lumière sur toute la situation.

ISIS dans les Philippines, des terroristes islamiques radicaux au Myanmar … juste une coïncidence?

Arabie Saoudite : première source de la couche de terroristes islamiques radicaux

Vous n’avez pas besoin de creuser très profond pour découvrir que l’Arabie Saoudite est le véritable source du terrorisme islamique radical. Ceci est tel que Arabie Saoudite et terrorisme islamique radical pourraient être synonymes. Les événements sont vraiment devenus absurdes quand il y a quelques mois, l’Arabie Saoudite a eu le culot d’accuser le Qatar de financer le terrorisme, déclarant que c’était leur raison pour couper les liens avec le Qatar! Pas moins absurde sont les déclarations de Donald Trump de combattre les terroristes islamiques radicaux et coupant les marchés avec les Saoudiens. La dernière fois que j’ai vérifié, financer quelque chose et lui donner vos armes n’est pas une manière très efficace de le combattre.  L’Iran, un des quelques pays du Moyen-Orient qui combat véritablement le terrorisme, est constamment accusé d’être le plus gros sponsor mondial du terrorisme du monde, mais tout se joue sur la distraction, la fumée et les miroirs. Les États-Unis accusent l’Iran car est mené par Israël et l’Arabie Saoudite, les deux haïssant l’Iran et voulant se venger.

indoctrination radical islamic terrorists
Endoctrinement dans les écoles islamiques & camps jihadistes

Prenez les tant qu’ils sont jeunes : de jeunes garçons entraînés à devenu la prochaine génération de terroristes islamiques radicaux. Image credit: WorldAffairs.blog.

L’Arabie Saoudite de réseaux entiers d’écoles qui entrainent les terroristes jihadistes et enseignent une forme d’Islam militant connu sous le nom de Wahhabism qui promeut la violence. D’autres termes utilisés pour décrire les terroristes islamiques radicaux sont les Salafistes (les musulmans fondamentalistes stricts qui disent suivre les enseignements exacts de Mohammed et la loi de la Sharia) et les Takfiris (littéralement un apostate ou un non croyant [i.e. méritant d’être tué]).

WikiLeaks a exposé des documents où Hillary Clinton a admis la connexion à l’islamisme radical Saoudien;

Cet article déclare:

“… parmi les 61 groupes qui sont désignés comme des organisations terroristes par le Département d’État des États-Unis, l’écrasante majorité sont des groupes inspirés par le Wahhabi et financés par l’Arabie saoudite, se concentrant sur l’Occident et l’Iran comme principaux ennemis.  Seulement deux sont Shi’a—Hezbollah et Kataib Hezbollah, et seulement quatre ont déjà déclaré avoir reçu des soutiens de Iran. Presque tous les groupes militants Sunnites listés ont reçu une aide significative soit du gouvernement  Saoudien soit des citoyens saoudiens.”

Il est important de comprendre que l’Islam principal rejette tous types d’Islam militant, comme cela peut être vu dans les déclarations et discussions des imams dirigeants islamiques et érudits à cette conférence islamique internationale de 2016.

Donc il y a une montagne de preuves que l’Arabie Saoudite finance les terroristes islamiques radicaux et exporte sa marque d’Islam militantisme au Pakistan, Afghanistan et dans de nombreuses autres parties du monde. Cependant, l’histoire est plus complexe que ceci.

Radical Islamic terrorists CIA

Terroristes islamiques radicaux ou terroristes CIAmiques radicaux ?

La CIA et le Mossad: source profonde de la couche de terroristes islamiques radicaux

L’état d’esprit psychopathe des contrôleurs du Nouvel ordre mondial voit les gens et les groupes extérieurs à lui comme des choses à utiliser, tromper et/ou à sacrifier si nécessaire. Le Terrorisme islamique radical est un de ses outils favoris. Du point de vue Nouvel Ordre Mondial Anglo-Americain-Sioniste, terroristes islamiques radicaux sont peu chers, cheap, sacrifiable, faciles à armer et faciles à tromper (par ex en utilisant la religion pour les leurrer comme Zbigniew Brzezinski le fait dans cette vidéo).

afghan indoctrination textbooks

Textes CIA-Afghans utilisés pour l’endoctrinement. Image credit: WorldAffairs.blog

Prenez l’Afghanistan dans les années 1980. Les États-Unis, étendant leur empire au nom du nouvel ordre, travaillait sur le confinement de la Russie. Ils recrutèrent des Afghans et les ont lancé contre l’union soviétique en utilisant la religion comme arme. Ces combattants devinrent les Moudjahidine – une armée américaine par procuration – et la guerre Afghano-Russie a servi de modèle pour l’utilisation de terroristes islamiques radicaux par les États-Unis pour atteindre leurs buts. Le déploiement de terroristes islamiques radicaux continua pendant les années 1990s, 2000s et au-delà, comme Chris Kanthan l’explique:

“Quand la guerre afghane était sur le point d’être gagnée, il nous ai venu que le projet Mujahideen était un scénario brillant qui pourrait être répliqué dans d’autres parties du monde. C’était quand Al Qaïda a été formé … sans que le public américain le sache, et les Moudjahidine ont été très actifs pendant les années 1990 en Bosnie, au Kosovo, en  Azerbaïdjan, en Ouzbékistan, au Daguestan, Tchétchénie etc. Ces combattants étaient utilisés pour trois objectifs principaux :

  • éliminer les dictateurs pro-Russie
  • installer des dirigeants pro-Occident qui aideront à construire des gazoducs/ pipelines et seront d’accord pour abriter des bases militaires américaines
  • perturber les pipelines Russes et autres intérêts

L’Azerbaïdjan a été facile et nous avons trouvé notre homme en 1993. La Géorgie a pris beaucoup de temps, mais George Soros et sa révolution colorée ont finalement installé notre homme en 2005. En un an, nous avons eu un pipeline de 1000 miles qui reliait l’Azerbaïdjan (mer Caspienne), la Géorgie et la Turquie ! La Tchétchénie a été un succès partiel. Ils se sont battus pour l’indépendance de la Russie et ont bien accueilli les Moudjahidine qui avaient aussi beaucoup d’argent saoudien et d’armes américaines. En peu de temps, le Soufisme mystique et non violent de Tchétchénie a été pris par le Wahhabism saoudien.”

al qaeda osama CIA robin cook quote

Les États-Unis par ses agences comme la CIA a continué à utiliser des terroristes islamiques radicaux pour faire son sale boulot dans le monde, particulièrement en des endroits comme la Libye et la Syrie. Al-Qaïda (Al-CIA-da) l’a bien fait, mais ISIS (I-CIA-SIS) était encore mieux. Nous savons que la CIA a dépensé $2.2 milliards pour donner des armes aux terroristes islamiques radicaux en Syrie (les soi-disant rebelles modérés) – bien que ce soit seulement la partie émergée de l’iceberg.

CIA spent $2.2 billion on Syrian rebels

Le financement américain/occidental n’est pas toute l’histoire. L’autre force principale derrière tous les terroristes islamiques radicaux est l’Israël sioniste. En 1982, le plan Oded Yinon a été dévoilé. C’est un plan stratégique pour Israël avec le but explicite de capturer plus de territoires pour former la Grande Israël – qui s’étendrait du Nil (en Égypte) aux Euphrate (en Syrie /Irak). Cela nécessite d’abord de voler les terres de différentes nations pour atteindre ce but, des terres du Liban, de Jordanie, de Syrie, d’Irak, d’Égypte et d’Arabie Saoudite.

Pour les penseurs Israéliens derrière le plan Yinon, la seule manière pour que Israël puisse devenir une puissance régionale est de gagner plus de territoires et en fracturant les nations alentours, pour que ces nations soient affaiblies et offrent moins de résistance aux ambitions Sionistes. Israël veut balkanizer le Moyen-Orient, comme l’a fait l’Amérique pour la Yougoslavie dans les années 1990, pour fracturer les états Arabes en les éparpillant le long de lignes sectaires et ethniques. Ce plan est actif aujourd’hui par les mouvements des Kurdes pour un référendum pour créer leur propre nation du Kurdistan – donc en prenant les terres et populations de Syrie et Irak (et potentiellement la Turquie et l’Iran car ils ont des personnes Kurdes). Regardez comme Israël s’est prononcé de manière enthousiaste en faveur de cela !

Oded Yinon plan Greater Israel

Le plan Oded Yinon pour la Grande Israël.

Ne vous trompez pas : Israël adore les terroristes islamiques radicaux autant que l’Occident. Les connexions entre Israël et ISIS, Nusra, FSA, les rebelles Syrien et autres terroristes islamiques radicaux continuent de s’accumuler. Israël a une longue histoire de faire prendre les pasteurs Arabes et Musulmans pour les crimes orchestrés par le Mossad, dont le plus important est l’opération sous faux drapeau du 11/9. Le Mossad utilise couramment des faux passeports et autres trucs pour impliquer des Arabes dans leurs opérations terroristes sous faux drapeau. Il y en a de nombreux exemples, mais une caractéristique est l’Operation Trojan en 1986. Israël a délibérément créé de fausses preuves pour pousser l’Amérique a entrer en guerre contre un pays innocent, la Libye. L’ex agent du -Mossad agent Victor Ostrovsky a révélé le complot dans son livre The Other Side of Deception, dont un extrait est ici :

“Un Trojan était un appareil de communication spécial qui pouvait être planté par des commandos de la marine loin dans les territoires ennemis. L’appareil agissait en tant que station relai pour détourner les transmissions faites par l’unité de désinformation du Mossad, appelé LAP, et prévu pour être reçu par des stations d’écoute Américaines et Britanniques. Provenant d’un navire de la marine IDF en mer, les transmissions numériques pré enregistrées pouvaient être reçu uniquement par le Trojan. L’appareil  rediffuserait ensuite la transmission sur une autre fréquence, une utilisée pour les affaires officielles dans le pays ennemi, pour que la transmission soit finalement reçu par les oreilles américaines en Grande-Bretagne. Les écoutants ne douteraient pas d’avoir intercepté une véritable communication, d’où le nom Trojan, réminiscence du mythique cheval de Troie.

A la fin de Mars, les Américains interceptaient déjà des messages diffusés par le Trojan, qui était seulement activé pendant les heures où le trafic de communication était intense. En utilisant le Trojan, le Mossad essaya de faire croire qu’une longue série d’ordres terroristes étaient transmis à plusieurs ambassades Libyennes dans le monde (ou comme elles étaient appelées par les libyens, Peoples’ Bureaus). Comme le Mossad l’espérait, les transmissions étaient déchiffrées par les américains et utilisées comme preuves que les libyens étaient des sponsors actifs du terrorisme. De plus, les américains précisèrent, les rapports du Mossad l’ont confirmé.”

Le transmetteur Trojan prévu à Tripoli en Libye a trompé l’Occident en lui faisant croire que la Libye était responsable du meurtre de 2 Américains dans le bombardement se La Belle discothèque en Allemagne. Il a plus tard été prouvé que la Libye n’avait rien à voir avec le bombardement. Israël a induit le bombardement américain en Libye en utilisant les terroristes islamiques radicaux comme prétexte. Plus de terrorisme Zio-Islamique qui a tué des civils innocents…

Pensées finales

N’espérez pas que l’Occident contre les terroristes islamiques radicaux. C’est une arme trop intéressante dans la boîte à outils de déstabilisation de la CIA et du Mossad. La Grande-Bretagne adore ses ventes d’armes à la Maison de Saoudite – c’est terrible pour tous ces innocents Yéménites qui sont massacrés avec elles. Les États-Unis, particulièrement Trump, est intimement lié avec les saoudiens et les israélites, donc c’est comme d’habitude des affaires. Les saoudiens et les américains continuent de signer des pactes diaboliques entre eux (pétrole, pétrodollars, armes et des terroristes islamiques radicaux sacrifiables dans des buts géopolitiques), devenant de plus en plus liés à la destinée l’un de l’autre, pour que les États-Unis n’aient plus autant de  pouvoir sur les saoudiens comme avant. Maintenant, avec le Nouvel Ordre Mondial désirant conquérir l’Eurasie, ne soyez pas surpris si les terroristes islamiques radicaux sont utilisés contre l’Iran (ISIS), la Russie (Tchétchénie Wahhabis) et la Chine (Uyghur Salafis) dans les années à venir.

Après tout, avec leurs barbes effrayantes et leurs chapeaux bizarres, les terroristes islamiques radicaux sont les meilleurs méchants que l’argent peut acheter.

 

Source: http://freedom-articles.toolsforfreedom.com/radical-islamic-terrorists-best-bad-guys/?utm_source=Freedom+Articles&utm_campaign=24b94d047b-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_cc6823db53-24b94d047b-149166309&mc_cid=24b94d047b&mc_eid=2f0c3b043c

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :