Groupes de Support à l’Evénement

azur-sky-crowd
Dans notre structure, les Groupes de Support à l’Événement (ESG pour Event Support Groups) représentent la partie masculine de Prepare for Change et la Sororité de la Rose (SOTR pour Sisterhood of the Rose) est la partie féminine. Alors que la SOTR est ici pour canaliser et ancrer les énergies du calme, de l’unité, de la douceur, et de la réceptivité à travers des méditations et d’autres types de travail de Lumière, les ESG sont ici pour accomplir des actions directes dans des organisations de la société.

Ils sont ceux qui prennent des initiatives, ont des projets, construisent et donnent forme aux choses. Alors que la SOTR maintient un espace de calme, de silence, et de quiétude dont nous avons besoin pour établir des connexions, les ESG génèrent du mouvement et de l’action. Les deux groupes doivent être en parfait équilibre et doivent coopérer entre eux pour que les choses se déroulent dans leur plus haut potentiel. L’équilibre et la connexion des énergies masculine et féminine sont majeurs pour créer un monde d’harmonie.

Nous devons être des leaders, pas des patrons. Générer plus de leaders, pas des suiveurs.

leader
Chacun a la capacité et le potentiel d’être un leader à différents moments. Chacun a aussi la capacité de suivre et de porter les initiatives des autres (tant qu’elles résonnent avec eux), ce qui est l’énergie féminine pour la création. Nous aurons besoin de respecter ces deux aspects en nous et dans les autres pour que les plus hauts potentiels se réalisent.

Le leadership, qualité masculine, est une partie naturelle d’une vie harmonieuse. Un leader est un individu qui a une idée et qui invite les autres à la réaliser en mettant en place les étapes nécessaires pour y parvenir. C’est aussi simple que ça. Ça n’a rien à voir avec le comportement d’un patron, d’un supérieur et de dire aux autres quoi faire. Les leaders ne disent pas aux autres quoi faire, ils font le travail aussi bien qu’ils le peuvent et invitent les autres tout en respectant leur libre-arbitre. L’invitation est le mot clé ici. Le vrai leadership requiert de l’équilibre, entre initiative et réceptivité.

leader2
Voici quelques-unes des tâches critiques des ESG avant, pendant et après l’Événement :

  • Établir des contacts avec les médias, qu’ils soient principaux, alternatifs, internationaux, nationaux ou locaux. La Résistance contactera les ESG qui sont prêts et suffisamment équilibrés, et les aidera à établir ces contacts. Cet aspect est critique car la qualité des médias d’information sera critique le jour de l’Événement, et dans les jours qui suivront. Le choix des mots et l’équilibre de l’énergie détermineront complètement l’issue de ce jour. Il y a un plan spécifique pour les médias, cliquer ici pour le lire.
  • Contacter les leaders existants et leur expliquer ce qui se passe. Parmi ceux qui ne seront pas arrêtés, la plupart seront confus et n’aurons aucune idée de ce qui se passe. Cela inclut les maires, le conseil municipal, la nourriture, la production d’énergie et les gérants des distributions, etc. Les structures hiérarchiques des départements militaires et de la police recevront des informations précises par la Résistance et les militaires positifs. Ils ont des plans en cas d’urgence qu’ils peuvent activer pour répondre aux besoins de la population. Cependant, comme pour l’aspect médiatique, il est important que la population soit actrice et organisatrice aussi, pour éviter la peur et la loi martiale et aussi parce que pour être vraiment libérés nous avons besoin d’être créateurs. Il existe des documents prêts pour prendre contact avec les leaders.
  • Organiser des initiatives communautaires. Apprenez à connaître votre communauté, les groupes et individus qui en font partie. Ils y a de nombreux groupes qui font des choses biens : centres de méditations et de yoga, mouvements pour une nourriture biologique, efforts solidaires variés. Ne les contactez pas pour leur dire quoi faire. N’agissez pas comme si vous étiez au-dessus d’eux. Nous ne le sommes pas. La meilleure chose à faire est de les inviter à travailler tous ensemble et à jouer leur rôle de la façon qu’ils veulent. Donnez-leur les informations nécessaires sur ce qui se passe si vous les avez. Les militaires positifs peuvent contacter les ESG qui sont suffisamment prêts et équilibrés, et leurs donner les clés des centres communautaires par exemple, pour organiser des réunions, pour partager des informations, pour que les gens se rassemblent et se sentent rassurés par la présence des autres, pour offrir des soins, des méditations collectives, etc.
  • Rappelez-vous de vous concentrer sur les priorités. Les besoins vitaux en premier : eau, nourriture, habits, abris, chauffage. Pensez à organiser à la fois à court et à moyen/long terme : distribution immédiate de nourriture et d’eau, ainsi que la production de nourriture pour les prochains mois. La production alimentaire a été largement dirigée par la cabale et empoisonnée, donc nous aurons besoin de la restructurer, probablement en commençant par investir des terrains disponibles et en faisant pousser la nourriture localement. Cherchez et encouragez les personnes locales qui peuvent fournir de l’électricité alternative sur le court terme : panneaux solaires, etc. La première priorité devrait toujours être que chacun en prenne soin. Sur le moyen/long terme, ces questions seront résolues bien plus facilement grâce aux immenses avancées technologiques et spirituelles. Sur le court terme, cela demandera une organisation claire et précise.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :