Plan de Renfort pour l’Evénement

Ceci servira aux moments cruciaux immédiatement après l’Evénement – quand les volontaires reconnaîtront que la percée a eu lieu – pour contenir les perturbations négatives qui pourraient survenir et pour que les dirigeants ou personnes clés continuent leur travail au service de leur communauté. 

Si, pour une raison quelconque, les informations reçues sont insuffisantes ou ne sont pas prises en compte, nous aurons besoin de mettre en place des stratégies d’action pour résoudre ce problème.

Ce que nous proposons est un modèle qui a pour but d’aider la population au moment de la transition. Ce planning pourra être utilisé comme « plan B pour la sensibilisation du public » dans l’éventualité où les dirigeants politiques et communautaires ne répondent pas aux appels de mobilisation pour l’Evénement. Cette situation est à envisager, étant donné le prévisible discrédit que nombres d’entre eux pourraient accorder aux informations contenues dans la Lettre aux Dirigeants Locaux.

Donc nous devons considérer la possibilité de mettre en place ce plan (décrit ci-dessous), que les dirigeants locaux soient impliqués ou non, pour autant de personnes que possibles. Il s’agit simplement d’une mesure préventive au cas où ces dirigeants échoueraient face à leurs électeurs, pour que nous puissions savoir quoi faire collectivement et individuellement, quoi faire avec nos ressources et comment les utiliser pour avancer avec cette stratégie.

Comme nous le savons déjà, beaucoup de personnes qui ne sont pas au courant (dans les villes, que ce soit une zone urbaine grosse, moyenne ou petite), pourront paniquer et se précipiter dans la rue dans une grande agitation à la recherche de nourriture et de directives. Dans la grande majorité des cas ils ne se seront pas adéquatement préparés avec un stock de nourriture, de carburant et de médicaments, comme suggéré dans les Etapes Pratiques de Préparation à l’Evénement. Dans ce cas, les détaillants des villes seront susceptibles d’être à cours de tous les équipements essentiels en quelques heures. Dans ce scénario, les gens seront désespérés, et c’est à ce moment que ce Plan pour Contenir le Public devra être activé immédiatement.

Plan pour Contenir le Public

Point Principal :

Garder la foule calme et lui donner des informations de base sur ce qui se passe, et dire que tout va bien se passer tant que nous nous entraidons. Donner des directives sur la manière de procéder pour avoir plus d’informations, et des fournitures de base (nourriture, eau, médicaments, aide médicale et psychologique).

Première étape :

Rendre prioritaire le trafic des véhicules indispensables dans la ville et si possible, et s’il reste du temps, demander aux gens de rentrer leurs voitures dans leurs résidences ou places de parking. Ceci devra s’appliquer pour toutes les villes, parce que seul le trafic de piétons et de voitures appartenant aux autorités civiles et aux forces de secours, comme les camions-citernes, les ambulances, la police, les pompiers, etc, sera autorisé.

Étapes suivantes :

S’adresser au public : un message audio ou vidéo d’environ 2 minutes de long, contenant des informations convaincantes à répéter 24 heures par jour jusqu’à ce que de nouvelles forces de soutien, comme les Militaires Positifs, le Mouvement de Résistance, ou la Confédération Galactique, entrent en jeu pour fournir de l’aide.

Comment ceci peut être fait : le message audio/vidéo peut être diffusé par les systèmes sons installés dans : les voitures, radios, radios amateurs, internet et chaînes de télévision.

  • Les haut-parleurs dans les voitures ou établissements communautaires : les informations de base sur ce qui se passe atteindra les personnes qui n’ont pas encore reçu l’information de la télé ou la radio, et la crise pourra être contenue bien plus rapidement et efficacement. De plus, dans le cas où les chaînes de radio ou de télévision ne seront pas d’accord pour disséminer l’information à un stade peu avancé, il sera particulièrement important d’utiliser ces stratégies alternatives. Au moment exact, les voitures réaliseront cette fonction efficacement. Il sera aussi important que les voitures/systèmes sons soient positionnés à un rayon de 2 km les uns des autres pour que le son soit intelligible.
  • Les chaînes de radio et la radio amateur : les mêmes informations de base seront diffusées, dans ce cas, par interaction de l’intervenant ou avec un message enregistré pour rassurer et guider les gens. La même chose pourra être fait pour les chaînes de TV locales si la coopération existe.

Opérations d’approvisionnement

A cause de la possibilité de panique et d’agitation des personnes dans la rue, avec les comportements les plus variés et possiblement des comportements de violence gratuite, nous demanderons l’action immédiate des forces de l’ordre, des pompiers et même quelques volontaires pour contenir la crise pacifiquement, en fournissant des informations utiles et en dirigeant la population vers des zones de distribution désignées de biens essentiels.

  • Les Zones Désignées de Distribution (ZDD) sont des centres de conseils, fournitures, et autres ressources pour les personnes et animaux, placées dans des endroits stratégiques, tous les 2 km idéalement. Elles devraient être placées à l’extérieur et à des intersections
  • La communication entre ZDD : Les communications entre ZDD seront opérées via les systèmes de communication de la police ou des pompiers, internet et téléphones mobiles par les volontaires, et par les opérateurs de radio amateur.
  • Solutions alternatives au cas où les appareils électroniques ne fonctionneraient pas : Dans ce cas, des signaux de fumée colorés seront utilisés et fournis par les militaires. Ces vapeurs sont facilement visibles jour et nuit et à distance. Elles sont extrêmement utiles en cas d’échec des communications radios, d’internet ou des téléphones. Par exemple, chaque couleur de fumée représentera un besoin particulier pour chaque ZDD et dès qu’elle sera vue par l’équipe opératrice en charge de l’approvisionnement, des mesures seront prises immédiatement pour répondre à ce besoin.
  • Santé et support médical : installer des stations locales médicales pour l’hébergement temporaire des patients pour les urgences médicales les plus diverses. Des Centres Médicaux Locaux peuvent être constitués par les militaires dans leurs installations, et les salles de gym, écoles et campus d’universités peuvent aussi être utilisés. Dans les cas les plus sérieux, les patients peuvent être transférés aux hôpitaux. Des Unités Spécialisés du Syndrome Soudain de Privation Chimique seront nécessaires. Il est important de se souvenir que plus de la moitié de la population occidentale est sous l’emprise d’une addiction, que ce soit par des médicaments prescrits ou des drogues psychotiques. Etant donné que des perturbations interviendront probablement dans la chaîne de distribution de médicaments (qu’elle soit légale ou illégale), et que la plupart des gens n’ont pas un stock de longue durée pour les médicaments qu’ils utilisent, les professionnels de santé doivent être alertés à ce propos.
  • Le personnel opérationnel de chaque ZDD peut être composé par des éléments de l’armée, des pompiers et des volontaires civils.
  • Des équipes de sécurité de 10 agents (police, pompiers et volontaires civils) seront formées pour patrouiller dans les 500 à 1000 mètres de chaque ZDD , assurer la sécurité et fournir des conseils aux gens, ainsi que les orienter vers les endroits où ils devraient aller.
  • Des lieux pour des toilettes pour le personnel opérationnel : gymnases, écoles, universités, police et casernes, et aussi maisons de résidents à proximité qui offrent leur aide pour cela.

Dans l’éventualité d’une panne de courant prolongée

  • Les priorités seront de fournir des groupes électrogènes à chaque ZDD, aux hôpitaux, aux pénitenciers, et salles de repos pour les personnes âgées et les orphelins.
  • Des bougies et autres systèmes d’éclairage seront distribués pour un usage résidentiel.

Dans l’éventualité d’une panne prolongée de l’approvisionnement en eau/de l’assainissement de l’eau

  • Eau pour la consommation : de l’eau peut être tirée des rivières de chaque ville et traitée par les purificateurs pour les campagnes de l’armée par exemple. Elle peut aussi être bouillie pour éliminer les agents pathogènes.
  • Exigences physiologiques : distributions de sacs de terre de 20 kg pour chaque famille de 4 et de sacs plastiques pour la récolte de déchets pour éviter des problèmes de santé publique dans des zones où il y aura des perturbations dans les services sanitaires et l’approvisionnement en eau.

Superviser et fournir de l’aide avec des hélicoptères et drones privés et militaires : ils seront utilisés pour répondre aux services urgents comme le secours de personnes blessées et le transport de matériel. Les drones privés et militaires pourront être utilisés pour surveiller l’agitation civile et fournir de l’aide aux équipes de secours et de sécurité.

Les étrangers (expatriés et touristes) : Si possible, avoir des volontaires fluides dans d’autres langues (Anglais, Allemand, Espagnol, Français et autres) pour donner des conseils aux citoyens étrangers. Ces volontaires seront positionnés dans tous les centres de transport et ZDD.

Conclusion

Si nos dirigeants se montrent incapables de fournir les services attendus avec qualité, dévouement et dignité aux personnes qu’ils représentent, nous devrons nous organiser nous-mêmes. Dans un scénario de crise globale, pour répondre aux besoins élémentaires de la population et jusqu’à ce que la situation se stabilise et que de nouveaux standards de normalité soient établis, nous aurons besoin de volonté, discipline et passion pour nous mettre au service des autres, sans attendre.

Victoire de la Lumière !

Ce document a été traduit dans de multiples langues dans la Lettre aux dirigeants Locaux.

Plan-de-Renfort-pour-lEvénement.pdf (14 téléchargements)

2 réflexions au sujet de “Plan de Renfort pour l’Evénement

  1. d’accord je suis volontaire et je ferais ce que je peux à mon niveaux, on va tous y arriver, je serais assez convaincante pour dissiper les tensions, par contre il faudrait je pense pouvoir avoir les numéros de téléphone entre personnes pouvant intervenir pour être coordonnées comme un quartier général, car je pense que cela va aller dans tous les sens, selon si l’on a internet ou pas il faudrait au moins faire une liste de numéro de téléphone des volontaires pour intervenir, c’est juste une idée, pour essayer d’améliorer, on a un protocole de départ c’est génial et on va s’y atteler, Victoire de la Lumière <3 <3 <3

    • Bonjour, merci de votre participation !
      C’est une bonne idée de réunir des contacts et/ou numéros de téléphone. Cette base de données n’existant pas sur le site, vous pouvez demandez aux personnes sur COEO ou sur Facebook un moyen de les joindre.
      Pensez également à l’application Zello (sorte de talkie-walkie) qui marchera avec internet si les services téléphoniques ne fonctionnent plus!
      Victoire de la Lumière 😀

Laisser un commentaire

Top