10 raisons historiques pour lesquelles la Catalogne se bat pour être indépendante de l’Espagne

Le dimanche 1er Octobre, un référendum pour l’indépendance – jugé illégal par le gouvernement Espagnol – a eu lieu en Catalogne, une région autonome de l’Espagne, avec 90 % de Catalans ayant choisi l’indépendance de l’Espagne. Quelle est l’origine de cet intense envie de séparation ? En mettant les raisons politiques de côté juste un moment, fouillons dans le passé de l’histoire de la Catalogne pour comprendre pourquoi les Catalans sont convaincus qu’ils obtiendront un jour l’indépendance.

Où est la Catalogne ?

La Catalogne est une région triangulaire dans le nord-est de l’Espagne qui est séparée du Sud de la France par les montagnes des Pyrénées. Elle est bordée par la France et Andorre au nord, la mer Méditerranée à l’est, la communauté autonome de Valence au sud et la communauté autonome d’Aragon à l’ouest.

La Catalogne a une population de 7,5 millions d’habitants, soit 16 % de la population de l’Espagne, dispersée dans 948 municipalités – dont la plus grande est Barcelone qui abrite 1,6 millions de personnes.

 

Modern-day map of Catalonia

La carte moderne de Catalogne (CC by SA 3.0)

Que se passe-t-il en ce moment en Catalogne ?

Le 1er Octobre, un référendum a eu lieu pour décider de l’indépendance de l’Espagne. Les officiels ont dit que 90 % des 2,26 millions de personnes qui ont voté, l’ont fait en faveur de l’indépendance., avec une participation de 42,6 %. Le Premier Ministre de l’Espagne Mariano Rajoy a rejeté les résultats et nié que la Catalogne avait fait un référendum légal.

The Guardian a reporté dans les jours suivants le référendum, que la police avait confisqué des millions de bulletins de vote, bloqué des sites relatifs au référendum, détruit des stations de vote, enlevé de force des urnes, et averti un certain nombre d’officiels publics du danger d’enfreindre la loi. Le jour du vote lui-même a vu une grande présence de la police, avec des hautes tensions et de la violence : la police en masques et équipements d’émeutes pour forcer les lieux de vote à fermer, chargeant les protestataires, tirant des balles en caoutchouc dans la foule, et frappant violemment les citoyens faisant la queue pour voter. Le gouvernement Catalan a déclaré que 900 personnes avaient été blessées.

Des milliers de Catalans ont participé à une grève générale pour protester contre la violence policière.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=rfSpDjO1OBA]

10 raisons historiques pour lesquelles la Catalogne se bat pour être indépendante de l’Espagne

1. Malgré les siècles de répression par les pouvoirs conquérants, les Catalans ont conservé leur langue – maintenant parlée par 9 millions de personnes – qui n’est pas un dialecte de l’Espagnol, mais a évolué du Vulgar Latin parlé par les Romains, qui ont colonisé la zone Tarragona.

2. La Catalogne a une longue histoire remontant au début du moyen-âge, qui a vu la formation de ses coutumes et de son identité culturelle – les premières comtés de Catalogne ont été établis au 8ème siècle après que le Roi Charlemagne ait tenté d’établir une zone tampon entre l’Empire Franc et l’Espagne dirigée par les Musulmans.

3. La base de ce qui sera le futur état souverain de la Catalogne a été formée au 9ème siècle. Considéré comme le fondateur de la Catalogne, Guifré el Pilós (Guifred le Velu) a réuni plusieurs comtés Catalans et est devenu le premier Comte de Catalogne indépendant.

 

Statue of Wilfred the Hairy in Madrid

Statue de Guifred le Velu à Madrid (CC by SA 3.0)

4. La Catalogne a été une région puissante et une puissance maritime majeure – la Catalogne a émergé comme un entité distincte avec la montée du Comté de Barcelone à la primauté au 11ème siècle, et quand le mariage entre Ramon Berenguer IV et la Reine Petronilla of Aragon résulta d’une union dynastique avec le Royaume d’Aragon, c’est devenu une puissance maritime médiévale majeure.

5. La Catalogne a ses propres droits traditionnels et parlement depuis le 12ème siècle – bien que la Catalogne doit répondre aux mêmes règles royales que le royaume voisin d’Aragon au 12ème siècle, la Catalogne garda ses droits traditionnels et son parlement, le Courts Catalanes, qui sont restés en place jusqu’au 18ème siècle. Le Catalan Courts avait la force de la loi dans le sens où le roi ne pouvait pas les révoquer unilatéralement.

Ferdinand II of Aragon on his throne flanked by two shields with the emblem of the royal signet. Frontis of a 1495 edition of the Catalan Constitutions

Ferdinand II d’Aragon sur son trône flanqué de deux boucliers avec l’emblème du sceau royal. Frontis d’une édition de 1495 des Constitutions Catalanes (domaine public)

6. La Catalogne s’est révolté contre le Roi Philip IV d’Espagne – Au 15ème siècle, la Catalogne a perdu son autonomie quand le Roi Ferdinand d’Aragon et la Reine Isabelle de Castille se sont mariés et ont uni leurs royaumes, posant les fondations du Royaume d’Espagne. Cependant, pendant le règne du Roi Philip IV, les paysans Catalans ont été forcés d’abriter une armée qui combattait contre le Roi Français même si les Catalans avaient assez de problèmes pour défendre le territoire Catalan. Ils se sont révoltés et ont déclaré une république sous protection française. Ce fut une indépendance de courte durée et en 1714, l’État Catalan a été complètement aboli. La Catalogne a été soumise à la loi de Madrid et l’utilisation administrative de la langue Catalane a été bannie.

7. La Catalogne a acquis une brève indépendance sous Napoléon Pendant les guerres Napoléoniennes, les armées Espagnoles et Françaises se sont battues l’une contre l’autre pendant plusieurs années. En 1810, Napoléon a décrété que la Catalogne était une République indépendante sous sa tutelle. Puis il changea d’avis. En 1812, il annexa la Catalogne à la France, et elle fit partie du Royaume Espagnol à nouveau en 1814 quand la France fut vaincue.

8. Le 19ème siècle a vue la progression d’un sentiment nationaliste – Au 19ème siècle, la Catalogne a expérimenté une culture de la renaissance. Il y a eu un mouvement puissant pour raviver la culture Catalane, les traditions et le langage, ce qui a débouché en une campagne pour l’autonomie politique et le séparatisme.

9. Une autonomie large obtenue au 20ème siècle – Au début du 20ème siècle, la Catalogne a regagné son système administratif unifié et un certain degré d’autonomie. En 1931, les élections ont été gagnées par Francesc Macià, qui a proclamé la courte République de Catalogne. Trois jours plus tard, il fut d’accord pour l’établissement d’un gouvernement autonome pour la Catalogne avec la nouvellement formée de République d’Espagne.

10. La répression a mené à de plus grandes poussées pour l’indépendance En 1936, un coup d’état militaire a été lancé dans une tentative de renversement de la République, déclenchant la Guerre Civile Espagnole. En 1938-9, les forces du Général Francisco Franco ont envahi la Catalogne. Le Président du Gouvernement Catalan fut executé dans un peloton d’exécution. Sous la dictature fasciste de Franco, qui a duré 40 ans, il y a eu une large suppression de l’autonomie Catalane, du langage, et de la culture. Des milliers d’activistes Catalan furent exécutés ou partirent en exil, et la langue Catalane fut interdite dans tous les secteurs publics. Cette suppression servit uniquement à alimenter le feu du désir profond des Catalans pour l’indépendance.

Suivant la mort de Franco en 1975, l’autonomie officielle de la Catalogne en Espagne, connue comme la Generalitat, fut restaurée. Les Catalans se mobilisèrent pour faire entendre leurs voix et ont crié leur indépendance depuis.

 

 

Catalan independence protest in Times Square, NYC

La protestation l’indépendance Catalane à Times Square, NYC (CC by SA 2.0)

Que se passe-t-il ensuite ?

L’Espagne ne laissera pas partir la Catalogne facilement. La région Catalane a longtemps été le centre industriel de l’Espagne – d’abord pour sa puissance maritime et son commerce de biens comme les textiles, mais maintenant pour la finance, la construction, l’agriculture et les compagnies high-tech. Aujourd’hui, c’est l’une des régions les plus prospères de l’Espagne, contribuant à un cinquième de l’économie du pays pour 1.1 trillion d’euros ($1.32 trillion).

“Pour parler crûment, le premier ministre Espagnol, Mariano Rajoy, a eu ce qu’il voulait,” reporte The Conversation. “Il a promis qu’un référendum n’arriverait pas, et son gouvernement a assuré avec succès que ce qui s’est passé ce jour là soit trop incohérent et chaotique pour être légitime.”

Mais cette victoire s’est faite à un prix très élevé. Le gouvernement de Rajoy espérait empêcher ce vote sans que la police ne séquestre les urnes en utilisant des techniques violentes sur des citoyens ordinaires ; à la place, le spectacle de la police empêchant les gens de voter et attaquant les protestataires à causé de sérieux dommages à la crédibilité internationale de l’Espagne, et a aidé à encore plus empoisonner les relations entre la Catalogne et Madrid.

Le référendum est peut-être fini, mais les enjeux restent élevés. Dans les semaines et les mois qui viennent, la crise pourrait mener à la chute du gouvernement Espagnol. Le rêve d’un état imminent indépendant Catalan a été écarté pour l’instant, mais ces Catalans qui sont pour l’indépendance sont plus éloignés de l’Espagne que jamais.

Image supérieure: Guifré el Pilós (Guifred le Velu), Fondateur de la Catalogne, tuant un Dragon. Cathédrale de Barcelone. Espagne. (Jason M Kelly / flickr)

Par April Holloway

 

Source: http://www.ancient-origins.net/news-history-archaeology/10-historic-reasons-catalonia-fighting-independence-spain-008896?nopaging=1

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

Laisser un commentaire