Des études montrent ce qui se passe pour votre cœur quand vous devenez végétalien ou végétarien

* Soyez conscient qu’il y a de multiples sources bien fournies présentées en bas de cet article avec une richesse d’information sur les régimes végétariens/végétaliens. Regardez-les si vous êtes intéressé et voulez approfondir vos recherches.

Une nutrition correcte est essentielle à une bonne santé, et il est choquant à quel point les médecins en apprennent peu là-dessus dans les écoles de médecine. Au final, ils sont incapables d’éduquer leurs patients sur comment utiliser la nutrition pour améliorer leur santé, ou ils donnent des conseils basés sur de la science payée par les sociétés agroalimentaires. Les études dans ce domaine ne sont pas aussi solides qu’elles le pourraient, parce que l’industrie médicale actuelle est très investie dans la médication chimique.

La littérature scientifique que ces sociétés utilisent pour nous endoctriner dès le plus jeune âge a été prouvée frauduleuse, et des études innombrables ont montré les nombreux problèmes avec le régime alimentaire actuel. Les problèmes avec le marketing de masse et la manipulation de la science demande une attention sérieuse. Après tout, que devons-nous exactement penser quand les multiples rédacteurs en chef des journaux revus par les pairs déclarent que la plupart de la recherche publiée de nos jours est fausse ? Que sommes-nous supposés penser quand de nouvelles publications donnent constamment des histoires différentes de celles présentées par les sociétés agroalimentaires principales ?

Une récente enquête de la FOIA a découvert des documents qui montrent que la Food and Drug Administration (FDA) a manipulé les médias et la presse scientifique. Ce n’est pas vraiment une surprise, car les agences gouvernementales sont depuis longtemps impliquées dans la manipulation des médias, et plusieurs journalistes des médias principaux ont révélé cela maintes et maintes fois.

Donc, nous avons été complètement trompé sur la nutrition et les besoins nutritionnels humains, et c’est pourquoi c’est si bien de voir de plus en plus de personnes devenant conscient de ce fait et prenant leur santé entre leurs mains. Ce n’est pas un mystère si les taux de maladies continuent d’augmenter. Alors qu’il y a de nombreux facteurs en jeu ici, les preuves pointent la consommation de masse de viande comme un facteur majeur.

Un cœur est en bonne santé en fonction du régime alimentaire

Des études ont confirmé les bénéfices sur la santé de ne pas manger de viande. De nos jours, un régime basé sur des plantes est reconnu pour non seulement contenir assez de nutriments, mais aussi pour réduire les risques de maladies chroniques. (source)

D’une perspective scientifique/biologique, les bénéfices d’un régime sans viande sont incontestables. Pourquoi alors il y a-t-il une telle résistance à vivre ainsi ? Les sceptiques sortiront la théorie que nous faisons ainsi depuis des milliers d’années, mais ce n’est pas vrai. De nombreux experts dans ce domaine ont répétitivement déclaré que les régimes de nos ancêtres étaient principalement basés sur les plantes, que la viande était ‘chose rare,’ et que nos systèmes digestifs n’étaient pas vraiment fait pour digérer la viande quotidiennement. Certains de nos ancêtres avaient, comme l’anthropologue Katherine Milton les décrit, “des régimes différents et pourtant efficaces.” Elle dit que certaines sociétés de chasseurs-cueilleurs obtenaient presque toute leur énergie diététique des plantes, et d’autres l’obtenaient du gras et protéines des animaux sauvages,” mais que ça n’implique pas que c’est le régime idéal pour les humains modernes, ni que les humains modernes ont les adaptations génétiques pour de tels régimes.” (source)

Un article de Rob Dunn écrit pour Scientific American intitulé Human Ancestors Were Nearly All Vegetarians, Nos ancêtres humains étaient presque tous végétariens” explore cette question d’une perspective évolutionnaire, révélant comment nos gorges ont pu évoluer pour s’adapter le mieux à un régime végétarien, avec peut être l’occasionnelle pièce de viande ici et là en tant que mets rare.

Le fait est que tout n’est pas aussi clair et net que l’on nous a fait croire.

Il y a de nombreux aspects pour avoir une bonne santé, et un régime végétalien/végétarien a prouvé ses bénéfices dans plusieurs différentes zones. C’est particulièrement notable quand nous nous intéressons à la santé du cœur. La cause numéro un de mort aux États-Unis est directement impactée par le régime.

Notre régime classique américain, aussi connu comme SAD (Standard American Diet), a mis notre pays à la tête de la liste de l’obésité mondiale, qui augmente le risque de sérieux problèmes de santé. Les preuves scientifiques abondent quant au lien entre la consommation de viande et la viande transformée avec de nombreuses maladies . . . . L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) place maintenant la viande rouge et la viande transformée au même niveau de danger que les cigarettes et l’amiante. La viande est le nouveau tabac.

– Dr. Joanne Kong (source)

Regardez le graphique ci-dessous, le numéro un des tueurs d’Américains aujourd’hui. Le risque de mourir de maladie cardiaque est significativement plus basse pour les végétariens, et encore plus bas pour les végétaliens (vegan sur le schéma).

Même l’Association Diététique Américaine l’a déclaré dans exposé de position, concluant que “des régimes végétariens planifiés de manière appropriés, comprenant des régimes totalement végétarien ou végétalien, sont sains, adéquats quant à la nutrition, et donnent des avantages de santé dans la prévention et le traitement de certaines maladies.”

Ces maladies comprennent les maladies cardiaques, les cancers, les diabètes, et autres.

Il y a beaucoup de science derrière tout cela maintenant, tellement que même le Président de l’Université Américaine de Cardiologie, Dr. Kim A. Williams, a adopté un régime végétalien.

Il voit souvent des patients qui sont en surpoids et luttent contre l’hypertension, les diabètes de type 2, et de trop hauts taux de cholestérol. Une des choses qu’il leur conseille de faire spécifiquement est de devenir végétalien. Il est aussi Président de Cardiologie à l’Université du Centre Médical Rush à Chicago. Son enthousiasme pour un régime basé sur les plantes prouve que les gens qui suivent des régimes végétariens vivent plus longtemps que les mangeurs de viande et ont de plus bas taux de mortalité dut aux maladies cardiaques, aux diabètes, et aux problèmes de reins. (source)

C’est génial de voir de plus en plus de professionnels réaliser cela, avec la science montrant que les régimes végétaliens/végétariens peuvent stopper et même annuler de multiples maladies.

Une recherche menée par Dr. Dean Ornish, qui a trouvé que les patients qui placés dans un programme comprenant un régime végétarien ont moins de plaques coronariennes et moins d’incidents cardiaques, est aussi communément citée.

Et il y en a beaucoup d’autres.

Un autre chirurgien du cœur qui a fait beaucoup pour la sensibilisation, Dr. Ellsworth Wareham, explique:

Le végétalisme (véganisme) est une excellente forme de nutrition. Il est un peu extrême de dire à une personne qui consomme de la chair que vous allez complètement faire différemment de lui. Quand j’étais étudiant en médecine, je disais aux patients qu’un régime basé sur les légumes était le plus sain, et qu’il fallait éviter les produits animaux autant que possible. Les gens sont très sensibles sur ce qu’ils mangent. Vous pouvez leur parler d’exercices de relaxation, d’une bonne attitude mentale, et ils l’accepteront. Mais si vous leur parlez de ce qu’ils mangent, ils deviennent très sensibles. Si un individu est prêt à écouter, j’essaye de lui expliquer sur une base scientifique de comment je pense que c’est mieux pour lui.”  (source)

Cette tendance pousse à plus d’investigation scientifique avec sa popularité grandissante. Au moins 542,000 personnes en Angleterre suivent maintenant un régime végétalien — en partant de 150,000 en 2006 —  et 521,000 végétariens essayent de réduire leur consommation de produits animaux. Il est évident que le végétalisme est devenu un des choix de mode de vie croissant le plus rapidement.

Une des études les plus complètes jamais effectuées sur ce sujet est “The China Study, l’étude en Chine” conduite par Drs. T. Colin Campbell et Thomas Campbell. Leurs découvertes montrent des corrélations directes entre la nutrition et les maladies cardiaques, les diabètes et cancers, prouvant que les cultures ayant originellement des régimes basés sur les plantes ont peu ou pas de d’incidences de ces maladies et que passer d’un régime basé sur les plantes peut renverser avec succès des maladies déjà présentes dans le corps.

Les critiques habituelles de ce type de changement de mode de vie.

Une des leçons les plus tristes de l’histoire est ceci : si nous avons été embobinés suffisamment longtemps, nous avons tendance à rejeter toute preuve de la tromperie. Nous ne sommes plus intéressés par trouver la vérité. La tromperie nous a capturé. C’est simplement trop douloureux à reconnaître, même pour nous-mêmes, que nous avons été pris. Une fois que vous donnez à un charlatan le pouvoir sur vous, vous ne le récupérez presque jamais.”

– Carl Sagan

Le problème avec bon nombre de vérité que nous tenons pour universelles, pas seulement sur la nutrition, mais dans tous les aspects de notre monde, est que nous avons été bombardés avec des croyances provenant de sources biaisées pendant des années et maintenant acceptons ces croyances comme étant la vérité. Et quand certains croient quelque chose pendant un temps assez long, s’ils rencontrent des informations qui entrent en conflit avec leur système de croyance, ils font tout ce qui est en leur pouvoir pour le défendre. C’est appelé la dissonance cognitive, et c’est pourquoi il est extrêmement difficile de parle aux mangeurs de viande des bénéfices du végétalisme/végétarisme.

L’argument ultime est que les humains n’ont pas besoin de viande, et un régime végétalien/végétarien, ou un régime très restreint en viande, est l’option la plus saine.

Cette sensibilisation grandissante fait partie du changement dans la conscience humaine qui a lieu sur plusieurs et différents niveaux. La transparence émerge non seulement de l’industrie alimentaire, mais de notre industrie de santé, notre industrie financière, nos systèmes politiques, et plus. Nous apprenons finalement que la vérité sur tellement de sujets a été faussée.

Vous pouvez regarder les articles ci-dessous : (en anglais)

Plant Based Protein vs. Protein From Meat, Which One Is Better For Your Body? (Protéines végétales vs. Protéines animales, laquelle est meilleure pour votre corps ?)

9 Things That Happen When You Stop Eating Meat, (9 choses qui arrivent quand vous arrêtez de manger de la viande)

What Would Native American Wisdom Say About Going Vegan or Vegetarian: Would It Agree or Disagree (Que dirait la sagesse des amérindiens sur devenir végétalien ou végétarien : serait-elle d’accord ou pas d’accord)

Scientists Say You’ll Get Your Protein From Plants Not meat, If You Want To Be Healthier (les scientifiques disent que vous devriez trouver vos protéines dans les plantes et pas dans la viande si vous voulez être en meilleure santé)

Meet Dr. Heather Skenkman, The Ironman Triathlete Vegan Cardiologist (Rencontrez Dr. Heather Skenkman, le triathlète Ironman cardiologue végétalien)

Source: http://www.collective-evolution.com/2017/10/03/studies-show-what-happens-to-your-heart-when-you-go-vegan-or-vegetarian/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Collective-evolution+%28Collective+Evolution%29

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

Laisser un commentaire