Une étude trouve un lien substantiel “très fort” entre les OGM & de multiples maladies

Ce n’est pas un secret que nous vivons un temps où les maladies chroniques continuent d’augmenter exponentiellement, particulièrement dans les plusieurs décennies passées. De nouvelles preuves continuent de suggérer que les Organismes Génétiquement Modifiées (et plus particulièrement la nourriture GM) ont pu jouer, et ont joué un rôle clé dans ces statistiques.

Une étude publiée dans le Journal of Organic Systems (NdT : Journal des Systèmes Biologiques) de Septembre dernier a examiné les données du gouvernement américain, les chercheurs cherchant des données sur les cultures GC (Génétiquement conçu), des données d’épandage du glyphosate, et des données épidémiologiques de maladies en faisant une “analyse de corrélation” sur un total de 22 maladies différentes.

Des chercheurs ont donné une conclusion alarmante :

Ces données montrent des corrélations très fortes et hautement significatives entre l’utilisation croissante du glyphosate, des cultures GC et l’augmentation d’une multitude de maladies. Nombre de ces graphiques montrent des augmentations soudaines des taux de maladies dans le milieu des années 1990 qui coïncident avec la production commerciale des cultures GC. Les probabilités dans les graphiques et tables montrent qu’il est hautement improbable que les corrélations soient des coïncidences. La force des corrélations montre qu’il y a une forte probabilité qu’elles soient reliées d’une manière ou d’une autre.”  (1)

Si vous pensez que corrélation ne veut pas dire causalité, vous avez raison, mais il est important de considérer prendre en compte les multiples études qui indiquent clairement les potentiels dangers associés à l’ingestion de nourriture génétiquement modifiée. Il y a beaucoup d’informations, et notre manque de soutien pour la nourriture GC vient de l’examination d’une multitude d’informations au lieu de seulement “une étude”. C’est toujours important de regarder une large variété de données et de preuves quand on essaye de faire les meilleures décisions possibles pour soi et sa famille quand on en vient à la nourriture GC. Les éléments scientifiques suggérant qu’elle ne devrait pas être considérée comme complètement sûre pour la consommation sont étayés, et va au-delà de l’analyse de corrélation qui a été effectuée dans cette étude.

Si vous prenez par exemple le glyphosate, il a été présenté en 1974 et son utilisation s’accélère à un taux alarmant. Pendant des décennies, de fortes preuves scientifiques ont montrées comment le glyphosate perturbe le système endocrinien et l’équilibre des bactéries de l’intestin, comment il endommage l’ADN et profite aux mutations cellulaires qui mènent au cancer. Il a aussi été relié à l’autisme, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et autres affections variées nuisibles humaines. Ce seul fait donne plus de crédit à l’étude principale mentionnée dans cet article.

L’étude actuelle contient plus d’informations et de visuels pour quiconque veut le lire, et vous pouvez y accéder dans les sources.

Avec toutes les informations scientifiques qui ont maintenant été publiées, plus spécifiquement en lien avec le glyphosate, il est totalement absurde, dangereux et irresponsable pour tout société biotech qui fabrique ces substances de dire au monde qu’elles sont complètement sûres et sans danger, et pourtant ces sociétés le font. N’y pensez-vous pas ? Comment une société comme Monsanto (une société chargée de réguler notre approvisionnement en nourriture) peut revendiquer que le glyphosate soit sûr malgré la montagne de preuves qui confirment qu’il ne l’est pas ?

Il était communément reconnu que le Roundup faisait partie des pesticides les plus sûrs… Malgré sa réputation, le Roundup était de loin le plus toxique des pesticides et herbicides testés. Cette inconséquence entre les faits scientifiques et les déclarations industrielles peut être attribuée à d’énormes intérêts économiques, qui ont servi à falsifier les évaluations de risques pour la santé et pour retarder des décisions de politiques de santé.” – R. Mesnage et al., Biomed Research International, Volume 2014 (2014) article ID 179691

Gardez en tête que l’utilisation de glyphosate a augmenté de 1500% entre 1995 et 2005, et que 45000 tonnes (45 millions de kilos, ou 100 millions de pounds) de glyphosate sont utilisées chaque année sur plus d’un milliard d’acres (1 acre = 4047 mètres carrés). (Cherry B. Les cultures GM augmentent l’utilisation d’herbicides aux Etats-Unis. Science in Society 45, 44-46, 2010)(source)

Article en lien :

New Study Links GMOs To Cancer, Liver/Kidney Damage & Severe Hormonal Disruption. (NdT : Une nouvelle étude établit un lien entre les OGM et les cancers, dommages aux reins et au foie & des perturbations hormonales sévères)

Et c’est exactement pourquoi un certain nombre de pays dans le monde ont complètement banni les OGM et les pesticides qui vont avec. Le nombre de pays qui importent ou utilisent encore ces produits décline rapidement. Le pays le plus récent à promulguer de sévères restrictions (et fait beaucoup parler de lui en le faisant) vis à vis des OGM, est la Russie.

Tout politicien ou scientifique qui vous dit que ces produits ont sûrs est soit stupide soit un menteur. Les dangers de cette nourriture sont imprévisibles. Vue notre énorme ignorance, l’application prématurée de biotechnologies est indéniablement dangereuse. En l’insérant dans notre nourriture sans nous prévenir, sans aucune indication qu’il y a des organismes génétiquement modifiés dedans, nous faisons partie d’une expérimentation massive à notre insu. – David Suzuki, CC,OBC,PH.D LLD, Geneticist

Source: http://www.collective-evolution.com/2017/10/15/study-finds-a-substantial-very-strong-link-between-gmos-multiple-diseases/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Collective-evolution+%28Collective+Evolution%29

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

1 réflexion au sujet de “Une étude trouve un lien substantiel “très fort” entre les OGM & de multiples maladies”

  1. C’est une plate-forme en ligne où chacun peut proposer et échanger ses graines, en constituant tous ensemble une collection commune. Chaque envoi de graines permet d’obtenir un jeton et donne la possibilité de choisir parmi les variétés de la collection.

    Le troc, c’est l’occasion de partager nos richesses et de faire l’expérience d’un autre mode d’échange.

    C’est celle aussi de sortir nos graines des placards. Toutes ont leur place : les variétés introuvables mais aussi les plus communes, les anciennes et pourquoi pas d’étonnantes inconnues.

    Avec ces gestes simples, vous défendez ce que nos ancêtres nous ont transmis. Nous soutenons les collectifs qui se mobilisent pour défendre la biodiversité cultivée, contre ceux qui confisquent le vivant et l’uniformisent à outrance.

    Il s’agit également de relayer les indispensables trocs locaux, et de les connecter dans une dimension un peu plus grande.

    http://www.grainesdetroc.fr/

    Répondre

Laisser un commentaire