Il y a deux jours, le 17 Octobre, plus de 100 vétérans étatsuniens et soldats américains qui ont soit été blessés soit tués pendant la guerre d’Irak ont intenté un procès fédéral contre de nombreuses entreprises Big Pharma américaines et européennes. Ce ne sont pas juste de petites sociétés, elles sont parmi les entreprises principales de l’industrie médicale, y compris Johnson & Johnson et Pfizer.

Ceux impliqués dans les poursuites judiciaires déclarent que ces entreprises ont régulièrement payés des officiels du Ministère de la Santé en Irak, qui ont ensuite utilisé l’argent pour financer la milice qui a été responsable de nombreuses attaques contre les troupes états-uniennes.

Donc, pourquoi les sociétés de Big Pharma ont financé le Ministère Irakien de la Santé, et plus important, savaient-elles que l’argent finirait dans les mains des terroristes ?

 

Poursuite contre les entreprises Big Pharma finançant les Terroristss

Il semble étrange que les sociétés Big Pharma, particulièrement celles basées aux États-Unis, aient financé les mêmes organisations terroristes qui ont attaqué les troupes états-uniennes en premier lieu. Mais il est aussi étrange que le gouvernement des États-Unis ait financé et entraîné des groupes terroristes comme Al Qaeda et ISIS, donc peut-être que ceci ne devrait pas être une telle surprise.

La poursuite a été engagée à l’encontre de cinq géants pharmaceutiques majeurs : AstraZeneca, General Electric, Johnson & Johnson, Pfizer, et Roche Holding. La poursuite déclare que ces organisations ont financé des organisations terroristes qui sont responsables de la mort de centaines de soldats Américains, et des nombreux soldats et vétérans qui ont été blessés pendant la guerre en Irak.

Ces sociétés ont supposément payé des pots-de-vin aux instances supérieures du Ministère de la Santé d’Irak, et ces paiements ont été faits quand le ministère était contrôlé par Jaysh al-Mahdi, ou l’Armée de Mahdi, une milice Irakienne  “anti-Américaine” soutenu par l’Iran. La poursuite inclut une liste de 27 pages qui détaille tous les morts et blessures reportées parmi les troupes Américaines qui ont été causés par Jaysh al-Mahdi de 2005 à 2009.

En terme de combien d’officiels au ministère ont été payés, ces sociétés ont supposément soudoyé pas moins de 20%  de la valeur d’un contrat. Les plaignants ont déclaré que ces corporations ont financé les employés du ministère en les fournissant en équipements et drogues.

 

 

Ils ont noté que ces objets gratuits étaient emballés “de manière à ce qu’ils puissent être revendus dans la rue” pour que les officiels du ministère puissent les revendre sur le marché noir. De plus, les sociétés ont désigné “un financement sombre” de 2004 à 2013 pour financer  “des services après vente et d’autres services,” mais en réalité, l’argent a été apparemment utilisé pour les officiels du Ministère de la Santé.

La poursuite affirme qu’en finançant les officiels, les corporations “ont aidé et encouragé les opérations terroristes de Jaysh al-Mahdi contre les Américains en Irak.”

La poursuite indique :

[Le ministère] a fonctionné plus comme un dispositif terroriste qu’une organisation de santé. . . .

Les hôpitaux publics ont été convertis en bases terroristes où des Sunnis ont été enlevés, torturés, et assassinés. Les ambulances [du Ministère de la Santé] ont transporté les escouades meurtrières de Jaysh al-Mahdi autour de Bagdad. Des terroristes armés ont patrouillé dans les halls [du Ministère de la Santé] des quartiers généraux de Bagdad, qui sont devenus trop dangereux pour que les Américains y entrent et qu’un témoin décrit comme les camps de l’armée de Mahdi.

La poursuite déclare que le ministère était essentiellement une façade pour Jaysh al-Mahdi, dont beaucoup d’officiels des États-Unis ont commencé à y faire référence comme “l’armée aux pilules,” parce que les troupes étaient payées en pilules au lieu d’argent.

Que les sociétés Big Pharma savaient ou non que cet argent et fournitures médicales finissaient dans les mains des terroristes, la poursuite affirme qu’elles étaient bien au courant que le ministère agissait comme une façade pour une organisation terroriste. La poursuite inclut même des exemples de comment ces sociétés ont précédemment payé de généreuses quantités d’argent dans le passé pour faire des choses similaires.

Ces exemples incluent un en 2011, dans lequel Johnson & Johnson a payé $70 million que ses filiales ont payé en pots-de-vin pour gagner des contrats en Irak et d’autres pays. GE eut aussi un cas similaire de $23 million in 2010.

Deux filiales de GE ont cumulé au moins quatre contrats entre 2000 et 2003 en payant des  pots-de-vin illégaux au Kimadia, l’agence faisant les achats du Ministère de la Santé. AstraZeneca AB, la société filiale du Royaume-Uni, a payé au moins $162,000 en pots-de-vin pour sécuriser la vente de $1.7 million de médicaments.

Ryan Sparacino, un des avocats des plaignants, a dit au Financial Times: “La plupart des défenseurs ont une histoire documentée de soudoiement qui ont soutenu le terrorisme sous Saddam.

La poursuite allègue que les sociétés ont violé la loi étatsunienne d’anti terrorisme.

 

Pensées Finales

Quand vous y pensez vraiment, ces informations ne sont pas du tout surprenantes. Nous vivons dans un monde où le but primaire de la plupart des entreprises est de faire de l’argent. Et la motivation de Big Pharma dans nombre de ces cas est de remporter des contrats avantageux.

Il y aussi un peu d’ironie dans ce cas, car il aide à dénoncer les liens entre de grandes sociétés et des organisations terroristes qui violent la loi étasunienne, alors qu’en réalité le gouvernement étatsunien lui-même a financé, entraîné, et aidé les organisations terroristes pendant des décennies. Nous avons écrit de nombreux articles sur ce sujet, comme iciiciici, et ici.

A mon avis, la plus importante chose à se rappeler quand on lit des informations comme ça est qu’en s’éduquant les uns les autres, nous pouvons induire des changements positifs. Bien que beaucoup puissent trouver difficile de parler des sujets de corruption et autres sujets plus “noirs”, il est important de mettre la lumière sur eux pour augmenter notre sensibilisation.

Beaucoup d’amour!

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

1 COMMENT

  1. Un Grand Merci aux Vétérans vous faites un travail extraordinaire oui le peuple des Etats Unis démontreront que ce ne sont pas des humains méchants Victoire de la lumière

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here