Un article explosif vient d’exposer les tentatives de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) visant à diminuer la population en Afrique, comme cela est ouvertement détaillé dans le cadre du programme du NOM (Nouvel Ordre Mondial) depuis de nombreuses années.

L’extrait, intitulé HCG Found in WHO Tetanus Vaccine in Kenya Raises Concern in the Developing World, écrit par l’auteur principal, John W. Oller et Christopher A. Shaw, et publié par Scientific Research, indique que les médicaments de “planification familiale” que l’OMS développait dans les années 1970 ont été ajoutés au vaccin contre le tétanos largement administré au Kenya et dans d’autres pays africains. Selon l’OMS, ce vaccina pu être administré dans plus de 18 pays.

Le papier dit ceci,

“En 1993, l’OMS a proposé un “vaccin contraceptif” pour le “planning familial”. Des recherches publiées montrent qu’en 1976, des chercheurs de l’OMS avaient conjugué l’anatoxine tétanique (TT) avec de la gonadotrophine chorionique humaine (hCG) pour produire un vaccin “contraceptif”.

“Conjuguer le TT avec le hCG provoque une attaque des hormones de grossesse par le système immunitaire. Les résultats escomptés sont des avortements chez les femmes déjà enceintes et/ou l’infertilité chez les receveuses non encore fécondées. Les vaccinations répétées prolongent la stérilité.

Les auteurs de l’article soulignent des raisons de s’inquiéter, car invariablement les gens qui pensent qu’ils n’ont droit qu’ à une piqûre pour se protéger contre le tétanos renoncent réellement à leurs droits en matière de fécondité.

Ce qui est encore plus troublant, c’est que les chercheurs de l’OMS travaillent actuellement à la mise au point de vaccins anti-fécondité plus puissants, utilisant l’ADN recombinant. Dans le cadre de recherches déjà achevées sur les animaux, un vaccin a été mis au point qui rend le récepteur mâle “castré” en une seule dose.

Pourquoi l’OMS mettrait-elle au point ces vaccins sous les auspices du tétanos, ou de toute autre maladie, au lieu de les appeler exactement comme ils sont – des vaccins de stérilisation?

Bien qu’il y ait de nombreuses citations prouvant l’intention de l’élite et des scientifiques qui font leur offre, comme l’a dit David Rockefeller:

“L’impact négatif de la croissance démographique sur tous nos écosystèmes planétaires devient de plus en plus évident”: Il est rare que les mesures prises pour atteindre cet objectif soient transparentes.

Ne pas dire à 18 pays africains différents qu’une vaccination est utilisée pour abaisser leur taux de natalité et provoquer des avortements spontanés est un manque de transparence dans le moindre des cas, et c’est une tentative sournoise d’abattre les masses, dans le pire des cas.

Jon Rappaport et d’autres personnes qui ont enquêté sur les actions de Big Pharma sur le continent africain indiquent que le sida et d’autres maladies ont décimé une grande partie des populations considérées comme “jetables” par l’élite.

Rappaport déclare:

Thabo Mbeki, le président sud-africain, a été une grande épine dans le pied des dépopulationnistes. Il sait que le VIH ne cause pas de maladies humaines. Il sait que les médicaments de première ligne contre le sida, en particulier l’AZT, attaquent la moelle osseuse, où sont fabriquées certaines cellules du système immunitaire. Doncce que l’on appelle le SIDA a été créé par des moyens pharmaceutiques. En particulier, donner l’AZT aux femmes enceintes est un objectif majeur de l’effort de dépeuplement.”

Cela prouve, singulièrement, que la Grande Médecine utilisera une maladie ou une peur pour la santé, comme le tétanos, le SIDA, etc. pour administrer des médicaments qui augmentent directement ou par inadvertance les taux de mortalité.

Ce dernier article est écrit pour exposer la création du hCG créant l’infertilité, combiné avec la toxine de tétanos, ce qui est juste une autre version du même jeu.

Les auteurs affirment même:

“Ces premiers résultats ont donné foi au soupçon selon lequel l’OMS aurait déguisé un essai clinique de son “vaccin contraceptif” au Kenya en un effort pour “éliminer le tétanos maternel et néonatal” dans ce pays.”

Pourquoi se méfier des vaccins? Il devient de plus en plus évident que les entreprises qui les fabriquent ne sont pas honnêtes au sujet de ce qui y est mit, de qui les finance et de la philosophie qui sous-tend leur utilisation.
Par Christina Sarich

Traduction: Michelle Cavenel

Relecture : PFC France

Source: http://humansarefree.com/2017/11/depopulation-vaccine-scientific-paper.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+humansarefree%2FaQPD+%28Humans+Are+Free%29

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here