La géo-ingénierie est la principale cause des changements climatiques mondiaux et non le CO2

Article datant du 17 février 2016 sur prepareforchange.net. Re-publié le 15 novembre 2017. A mon avis, il est d’autant plus actuel…

“All pilots on leave are required to report to their CO by Dec 15th for special training operations, to qualify for Indigo Phase 2 flights, expected to be initiated by January 21, 2015.” — (Source: OPERATION INDIGO SKYFOLD: The Most Secret Covert Black Operation In World History)
“Tous les pilotes en congé doivent se présenter au commandant de bord d’ici le 15 décembre pour les opérations d’entraînement spéciales afin de se qualifier pour les vols Indigo Phase 2 qui devraient être lancés d’ici le 21 janvier 2015.“ — (Source: OPERATION INDIGO SKYFOLD: Le plus grand secret couvert d’une opération secrète de l’histoire du monde)

La géoingénierie chimique a poussé la planète dans un chaos climatique sans précédent

En décembre 2014, le monde entier a été averti par un pilote militaire de l’opération Indigo Skyfold.

“Blue Jay 1”, comme on l’appelle, a révélé qu’à partir de janvier 2015,le ciel de la planète verrait une augmentation considérable de la quantité et de l’intensité de la géo-ingénierie chimique déversée par le biais d’opérations de pulvérisation chimique.

Comme l’indiquent les volumes de preuves anecdotiques affichés sur Internet, il ne fait aucun doute que le pilote dénonciateur (Blue Jay 1) avait tout à fait raison dans sa prédiction.

Le fait que 2015 soit maintenant l’année la plus chaude de l’histoire est aussi un témoignage de l’influence prépondérante de la géo-ingénierie chimique sur le climat de la planète Terre.

Plus particulièrement lorsque la géo-ingénierie chimique est utilisée en tandem avec des technologies HAARP de pointe, les phénomènes météorologiques hors saison et les catastrophes climatiques non saisonnières peuvent être fabriqués plus rapidement et de manière plus impressionnante.

La quantité mondiale actuelle de génie chimique utilisé s’est considérablement intensifié au cours des trois dernières années depuis 2012. Depuis janvier 2015, les opérations de traînées chimiques sont menées avec un zèle extraordinaire.

La géo-ingénierie du ciel à travers les Etats-Unis – 24/7 – a profondément modifié les conditions météorologiques locales et les tendances climatiques normales à l’échelle nationale. 2015 a vu une augmentation substantielle des opérations de traînées chimiques partout dans le monde. En effet, l’augmentation du nombres de moisissures a augmenté de façon spectaculaire et cela a bloqué les rayons du soleil.

La conséquence la plus importante de cette couverture constante de nuages chimiques et de l’accélération du cycle hydrologique est l’exacerbation du changement climatique.

La mise en œuvre délibérée de ce programme mondial d’ingénierie climatique par le biais d’aérosols chimiques contenant des cendres de charbon* a grandement contribué à toutes les facettes du changement climatique mondial.

Il est certain que les gens de New York sont surpris de se balader en short et en tee-shirt pendant la période des Fêtes. Tout comme ceux qui vivent dans la capitale du pays.

Ce qui est particulièrement curieux, c’est que personne, dans ces bastions de l’intelligentsia et du pouvoir politique, n’a fait la corrélation évidente entre les températures excessivement élevées et l’état nuageux pratiquement permanent des cieux.

Comment est-ce possible? Les politiciens, les lobbyistes, les chercheurs et les universitaires ne regardent-ils jamais le ciel?

S’ils l’ont fait, ils pourraient voir quelque chose comme la photo suivante.

New World Order = One World Government = CO2 ‘Management’ Regime
Nouvel Ordre Mondial = Un Gouvernement Mondial = CO2 ‘Management’ Regime

Il y a en fait une très bonne raison pour laquelle personne de l’establishment – politique ou scientifique – ne parle jamais en public de traînées ou de nuages chimiques.

Il leur est strictement interdit de mentionner un tel programme super-secret qui sous-tend le programme du Nouvel Ordre Mondial (NWO) pour créer un gouvernement mondial unique.

Par conséquent, il n’ y a jamais eu de mot officiel du gouvernement ou des agences météorologiques, malgré le fait qu’ils en savent beaucoup, au sujet des aérosols chimiques pulvérisés au-dessus de nos têtes. Jusqu’à maintenant!

Maintenant que les géo-ingénieurs ont suffisamment intensifié leurs programmes de pulvérisation pour créer une couverture nuageuse continue sur de vastes étendues aux États-Unis, Canada et ailleurs, ils ont conditionné la population à croire que c’est la nouvelle norme.

Vous savez, ça s’appelle aussi le changement climatique. Ou le changement climatique mondial (GCC) lorsqu’ils veulent que vous croyiez qu’il s’agit d’un modèle climatique planétaire global directement causé par l’activité humaine, en particulier la génération anthropique de CO2.

Et bien, le changement climatique est certainement causé par l’humanité, sauf que la plupart des changements climatiques sont délibérément le fruit de la géo-ingénierie de ces géo-ingénieurs. Ils ont oublié de le mentionner, à juste titre, en raison de leur fixation sur la production de CO2 et de son contrôle calculé.

Ce n’est qu’en contrôlant minutieusement les entrées et sorties de carbone qu’une “matrice mondiale de contrôle du carbone” peut-être mise en place. Parce que c’est le CO2 qui doit être strictement contrôlé dans leur Nouvel Ordre Mondial, ils ont déjà conçu un Régime Global de Gestion du CO2.

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles ils ont l’intention de mener à bien ce projet mal avisé. Cela n’a rien à voir avec le fait d’être de bons intendants de la Terre Mère et tout à voir avec le maintien d’une domination absolue sur chaque centimètre cube de la biosphère.[1]

Certains sont même convaincus qu’ils ont l’intention de détruire la biosphère. Un peu comme s’ils avaient mené des guerres sans fin pour promouvoir le capitalisme de catastrophe.

De cette façon, ils utiliseront la destruction profonde et omniprésente de l’environnement pour expliquer la création d’une nouvelle économie mondiale basée sur les échanges de carbone.

L’échange de droits d’émission de carbone est déjà devenu le nouveau business avec ses crédits carbone, ses taxes carbone et tout ce qui se trouve entre les deux.

Les systèmes de plafonnement et d’échange de droits d’émission de carbone sont également très répandus, tout comme les autres approches adoptées par les entreprises pour compenser les réductions de GES. Bien sûr, tous ces pièges du commerce du carbone ne sont qu’un prétexte pour surréglementer tous les aspects de la biosphère… en se limitant au CO2.

Ce qui suit est une citation du RAPPORT historique DE IRON MOUNTAIN qui précise leurs intentions avec Agenda 21 et l’Agenda 2030

“La POLLUTION BRUTE de l’environnement peut éventuellement remplacer la possibilité d’extinction massive par les armes nucléaires comme principale menace pour la survie de l’espèce.”

Le RAPPORT DU MONTAGNE DE FER (RFIM) se distingue pour de nombreuses raisons; toutefois, la principale leçon à retenir est que la cabale du Nouvel Ordre Mondial qui l’a mandaté a, depuis, mis en œuvre ses recommandations.

L’Agenda pour le développement durable de 2030 relève de la compétence de l’ONU et est une parfaite manifestation du plan visant à imposer un gouvernement mondial unique (GTUO) à la communauté mondiale des nations.

Cela s’est produit progressivement depuis plusieurs décennies au fur et à mesure que la même cabale dirigeante s’est emparée de l’Union européenne sur une grande partie de ce continent.

Un tel plan mondial global ne peut être exécuté que par une nouvelle superstructure mondiale ou un gouvernement mondial unique.

De cette façon, l’administration des programmes de géoingénierie se fera à un niveau supranational afin que les citoyens et les États-nations n’aient plus leur mot à dire sur les aspects de leur climat ou de leur environnement général.

En fait, le PPT (Partenariat transpacifique) et le TPIP (Partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement) sont deux initiatives intégrales qui ont fait progresser de façon significative la mondialisation pure et simple de toutes les terres, des cours d’eau et autres ressources naturelles.

Bien qu’aucun de ces accords ne semble conférer de tels pouvoirs, ils ne constituent qu’un premier pas vers l’élimination des droits et libertés constitutionnels de nations souveraines comme les États-Unis. Lentement mais sûrement, les objectifs de la RFIM sont réalisés d’une manière à la fois surprenante et totalitaire.

Géoingénierie chimique et changement climatique

Ce qu’ils ont aussi oublié de partager avec la race humaine est crucial. Cela concerne la vapeur d’eau qui est de loin le plus abondant de tous les gaz à effet de serre (GES).

Les gaz à effet de serre, bien sûr, sont ceux qui ont été identifiés comme les principaux contributeurs au changement climatique. Ils ont choisi le CO2 pour des raisons évidentes mais ils ignorent curieusement la vapeur d’eau.

Voici la liste des 4 principaux gaz à effet de serre de Wikipédia par ordre décroissant de quantité et de contribution:


Maintenant, considérons l’extrait suivant au sujet de la vapeur d’eau.

La vapeur d’eau.
La vapeur d’eau arrive en tête de liste des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. La terre produit continuellement de la vapeur d’eau qui s’évapore et monte ensuite dans l’atmosphère. Les nuages, le brouillard et la brume font tous partie de la vapeur d’eau. Cette vapeur étant le principal sous-produit de la combustion des combustibles fossiles. La vapeur d’eau représente jusqu’à 70 % de l’effet de serre total. (Source: Top 5 des gaz à effet de serre)

Ce qui est vraiment essentiel à comprendre, c’est que la vapeur d’eau est le gaz à effet de serre numéro 1. En termes de volume total et d’effet total qui ont un impact direct sur les tendances climatiques mondiales actuelles, la vapeur d’eau dépasse largement le CO2.

Plus important encore, le pourcentage réel de CO2 produit par l’homme, également connu sous le nom de carbone anthropique, représente une fraction de ce qui est produit par la biosphère, à l’exclusion de l’espèce humaine.

Cette discussion devrait sérieusement alarmer toute personne impliquée dans le débat sur le réchauffement climatique. La raison: parce que s’il existe une véritable tendance à la hausse des températures à l’échelle mondiale, c’est parce que la vapeur d’eau est générée par les programmes de géo-ingénierie chimique via des aérosols à traînées chimiques.

Cette source particulière de la vapeur d’eau est de loin la plus importante. C’est aussi la plus facile à contrôler.

Il leur suffit de mettre fin à tous les programmes de géo-ingénierie jusqu’à ce qu’une nouvelle base de référence puisse être établie pour l’ensemble des facteurs de contribution du CCG.

Le génie chimique permanent est devenu la nouvelle norme.

Les globalistes qui sont à l’origine de cette ruse sans égal ont dépensé des milliards de dollars pour essayer de convaincre l’humanité que leur empreinte carbone (de chaque individu) est à blâmer pour le chaos climatique. Personne ne nie que beaucoup plus de CO2 est généré par la civilisation industrielle.

Cependant, par rapport aux opérations continues et incessantes de traînées chimiques menées dans le monde entier, le véritable coupable anthropique serait la géo-ingénierie et non les opérations industrielles et/ou la consommation d’énergie.

Il convient toutefois de souligner que l’industrie (centrales électriques alimentées au charbon en particulier) et la géo-ingénierie sont responsables du rejet d’énormes quantités de cendres de charbon dans l’atmosphère.

En termes simples, les événements de pluie dans le monde entier et la couverture nuageuse mondiale sont entrés dans une toute nouvelle ligue depuis que les pulvérisations chimiques et les traînées chimiques sont devenus des pratiques courantes de pollution du ciel.

Les géoingénieurs ont repoussé les limites de l’enveloppe grâce à leur manipulation atmosphérique, ce qui a maintenant une influence considérable sur les conditions météorologiques mondiales. Les impacts climatologiques à plus long terme sont également perçus et ressentis comme jamais auparavant.

Parce que “la géoingénierie chimique est devenue la nouvelle norme”, il ne peut y avoir qu’un seul résultat désastreux. La communauté mondiale des nations vit ces catastrophes météorologiques depuis de nombreuses années.

Chaque pays a une histoire de malheurs météorologiques à rapporter où qu’ils se trouvent. La sécheresse alterne maintenant couramment avec le déluge, tout comme les tempêtes de vent catastrophiques qui se déclenchent plus fréquemment. Chaque saison – dans les hémisphères Nord et Sud – apporte désormais des phénomènes météorologiques anormaux et un chaos climatique imprévisible si souvent qu’ils sont aussi la “nouvelle normalité”.

Parce que les géo-ingénieurs sont si déterminés à contrôler le climat mondial, ils ont essentiellement mené une expérience massive sur l’ensemble de la biosphère.

Maintenant que l’équilibre fragile de l’atmosphère terrestre est bouleversé depuis tant d’années, il est impossible de savoir à quoi ressemblerait le climat sans toutes les modifications artificielles du temps.

Les programmes omniprésents de pulvérisation en continu sur les traînées chimiques sont maintenant si intenses et si incessants que 2016 promet d’apporter un même chaos climatique.

2015: L’une des années les plus chaudes jamais enregistrées prouve que les géo-ingénieurs peuvent produire un changement climatique mondial.

En fin de compte, une conclusion ferme sera tirée du paradigme actuel de la géo-ingénierie. Que tous les changements spectaculaires qui ont été observés en ce qui concerne les conditions météorologiques mondiales soit directement attribuables au régime de géo-ingénierie chimique incontrôlable qui recouvre maintenant une grande partie de la planète.

Le fait que 2015 s’annonce comme l’année la plus chaude jamais enregistrée en témoigne.

Bien que beaucoup refusent d’admettre que la géo-ingénierie peut faire augmenter les températures à la fois régionales et mondiales: l’automne dernier et l’hiver actuel se sont révélés être des évidences.

Cette manipulation délibérée de l’opinion publique autour du réchauffement climatique a permis aux géo-ingénieurs de maintenir leur paradigme fondamentalement imparfait.

Ce faisant, ils ont été habilités à mener une expérience extrêmement dangereuse dans laquelle toute l’humanité se trouve maintenant assise comme la désormais célèbre grenouille dans son chaudron d’eau chaude qui va bientôt bouillir.

Beaucoup vont même jusqu’à nier que les glaciers fondent à un rythme record dans le monde entier. Ce n’est pas parce qu’ils ont disparu à cause des techniques de géo-ingénierie que cela n’est pas possible.

Bientôt, les températures de l’océan ambiant seront tellement dépassées que les côtes de partout seront à jamais modifiées. Étant donné que de nombreux habitants du monde entier vivent près des côtes, ce développement à lui seul continuera d’avoir un effet écrasant.

Tout comme la ville de New York a été frappée par la tempête Sandy, Manille est bombardée par des typhons les uns après les autres. D’autres grandes mégalopoles sont également exposées aux ravages du changement climatique géo-ingénié.

La planète Terre est systématiquement géoingéniée en un événement d’extinction au ralenti.

Tout le monde sait que si vous dites un GRAND mensonge suffisamment de fois, il finira par devenir accepté comme la vérité évangélique.

“Si vous racontez un mensonge assez grand et continuez à le répéter, les gens finiront par y croire. Le mensonge ne peut être entretenu que pendant le temps où l’État peut protéger la population des conséquences politiques, économiques et/ou militaires du mensonge.”

“Il devient donc vital que l’Etat use de tous ses pouvoirs pour réprimer la dissidence car la vérité est l’ennemi mortel du mensonge, et donc par extension, la vérité est le plus grand ennemi de l’Etat “— Joseph Goebbels:Sur le” grand mensonge”

Les deux plus grands mensonges auxquels l’humanité est confrontée quotidiennement sont les suivants:

[1] La production de CO2 par l’activité humaine est la principale cause du changement climatique mondial.

[2] Que les programmes organisés de géo-ingénierie chimique n’existent pas et que tous les traînées chimiques sont dut aux avions, industries etc

Ces deux notions très lourdes de conséquences sont constamment déformées par les gouvernements et les médias grand public.

De même, l’ensemble du complexe militaro-industriel et les entreprises du Fortune 1000 qui s’y rattachent soutiennent entièrement cette entreprise mondiale secrète de modification météorologique et d’ingénierie climatique.

En fait, l’armée américaine a d’abord joué un rôle de premier plan dans l’exécution de l’opération Cloverleaf[2], puis dans la mise en œuvre de l’opération Indigo Skyfold.

Les pilotes de la Force aérienne et de la Marine, qui sont tous deux hautement contrôlés, sont les premiers à piloter les avions de lignes spécialement équipés qui émettent les aérosols chimiques à base de cendres de charbon.

Chacune d’entre elles est soutenue par tous les organes du gouvernement et dotée d’une quantité prodigieuse de ressources pour entretenir ces mensonges.

L’ensemble du secteur des entreprises a également été sollicité pour maintenir le camouflage incessant du ciel bleu et de la géo-ingénierie chimique conspiratoire.

Ils ont tous les deux été inlassablement aidés par les médias à chaque tournant de ce Mensonge du millénaire!

Le vrai problème avec la situation planétaire toujours plus difficile, c’est que la biosphère finira par dépasser les points critiques de non-retour. Des points de rupture cruciaux ont déjà été observés qui ont provoqué l’effondrement de certains écosystèmes.

N’est-ce pas cela que la sécheresse continue et le déluge régulier entraineront? L’État de Californie, qui était autrefois un grand État, est un parfait exemple de ce à quoi les 49 autres États pourront ressembler.

Parce que les véritables effets de la géo-ingénierie sont si insidieux, la planète entière est littéralement mise en place pour un ELE (niveau d’extinction) au ralenti.

Ce n’est pas que parce qu’un événement apocalyptique n’a pas encore eu lieu à l’échelle du grand déluge ou du “naufrage de l’Atlantide” qu’il faut se désintéresser de telles spéculations. Comme le fait d’une imagination fertile excessivement influencée par la conscience de l’Apocalypse.

Cependant, les signes et les présages abondent maintenant de partout. Les signes avant-coureurs d’un Armageddon environnemental se manifestent en tous lieux surtout en raison de la dévastation météorologique.

Tout ce que vous avez à faire, c’est de regarder la météo locale ou écouter les événements météorologiques nationaux. Une lecture encore meilleure du baromètre sera obtenue grâce à une lecture rapide des bulletins d’informations régionales ou mondiales concernant les événements météorologiques majeurs.

Ils se produisent maintenant avec une telle fréquence qu’on ne peut plus les ignorer. En fait, si l’on examinait attentivement les relevés météorologiques historiques, la conclusion suivante deviendrait claire.

Que le nombre de décès et l’ampleur des dommages causés par les événements météorologiques ont connu une augmentation constante et souvent précipitée surtout depuis la mise en œuvre des programmes de géo-ingénierie constants et ciblés.

Conclusion

Il n’y a qu’une seule raison pour laquelle la civilisation planétaire se trouve au bord du précipice climatologique. Cette raison est: la plupart des gens du monde ne savent rien de ce qui se passe juste au-dessus de leur tête.

Beaucoup ignorent délibérément les traînées chimiques; d’autres ignorent tout simplement les traces chimiques et n’en sont pas informés. La campagne de désinformation continue du gouvernement a été si efficace que beaucoup ne savent même pas quoi penser. Il y a aussi la petite minorité, mais si petite, de chercheurs de vérité qui savent exactement ce qui se passe.

La seule façon d’avancer est donc de mener une campagne délibérée d’éducation et d’édification. La partie éducative définit clairement les faits de la géoingénierie; la partie édification explique la nécessité de se mobiliser autour de l’urgence de mettre fin aux traînées chimiques.

Quand la plupart des gens comprendront que les déchets dangereux produits par les centrales électriques alimentées au charbon – les cendres volantes de charbon – sont l’ingrédient principal des trainées chimiques, ils se joindront à ce mouvement!

S’il y a vraiment eu un complot visant à commettre un génocide contre toute la race humaine, c’est bien le système actuel de programmes de géo-ingénierie chimique toujours plus intensifs.

Il faut donc sensibiliser et motiver les gens à réagir en conséquence. Après tout, personne n’aime les produits chimiques toxiques que l’on pulvérise sur elle ou lui toute la journée pendant des années.

Personne n’aime non plus que le ciel bleu soit sans cesse pollué, surtout quand la pollution devient si dense que les rayons du soleil sont à jamais bloqués.

Qui, dites-le nous, veut que leurs jours ensoleillés leur soient volés semaine après semaine… seulement pour être remplacés par des jours de bruine toxique de trainées chimiques?

Note de l’auteur

Le RAPPORT DE LA MONTAGNE DE FER (RFIM) ne doit pas être sous-estimé car il esquisse clairement l’avenir du Nouvel Ordre Mondial.

Les deux Nations Unies. Agenda 21 et Agenda 2030 sont des manifestations du plan de jeu de base recommandé par le RFIM.  C’est donc un très bon point de départ pour beaucoup.

Le lien suivant fournit un essai important qui décompose l’ensemble de la stratégie du Nouvel Ordre Mondial à l’égard de la race humaine en peur et appréhension sur la viabilité future de la biosphère.

Note de la rédaction

Beaucoup de gens sont maintenant conscients des escroqueries importantes que les élites mondiales mènent quotidiennement contre les habitants de cette planète.

Qui, par exemple, n’est pas au courant de l’existence du syndicat international du crime connu sous le nom de Réserve fédérale et du Système bancaire central mondial? Cependant, parmi tous les inconvénients et toutes les plaisanteries, il n’ y a pas de plus grande ampleur et complexité que le changement climatique mondial produit par la géo-ingénierie chimique et le HAARP.

Qu’ils aient tenté, et même qu’ils continuent à perpétrer un tel stratagème absurde ne fait que trahir leur désespoir.

Ils savent que, lorsqu’une masse critique de résidents aura vent de leur stratagème pour obtenir un contrôle planétaire total, ils seront poussés hors de leurs bureaux et de leurs propriétés luxueuses et ils seront mis dans la même marmite d’eau chaude qu’ils ont chauffée si lentement.

Là-bas, ils seront laissés dans une casserole de leur propre fabrication, pour ne plus jamais reprendre la cuisine.

Note spéciale

Hé les gens, il est vraiment temps de REGARDER.  Connectez-vous.  Debout. Parlez fort. Levez-vous. Parlez plus fort. Et bien plus encore…

Nous avons tous le droit fondamental de ne pas être agressés chimiquement par qui que ce soit, ni par aucune entité sous le soleil. De même, nous avons tous le droit de ne pas voir notre maison et notre propriété chimiquement violés par quiconque.

Par conséquent, nous avons tous le droit fondamental de ne pas être aspergés par les programmes de géo-ingénierie chimique actuellement en vigueur aux États-Unis ou France… Quelqu’un a-t-il le droit de pénétrer dans votre propriété et de pulvériser sans discrimination des produits chimiques toxiques où bon lui semble? Nous pensons que non.

Existe-t-il des entreprises, des organisations ou des entités gouvernementales qui possèdent le pouvoir inhérent de se conduire de la même façon? Nous ne pensons pas, de peur qu’ils ne soient responsables d’agression chimique ou d’intrusion.

De plus, nous lancerions un défi à toute personne faisant partie du gouvernement fédéral américain ou francais en citant un seul cas où une personne ou une entité possède le pouvoir légal légitime (ne transgresse pas les droits inviolables) de s’engager dans un comportement aussi intrusif et carrément nuisible.

Après tout, l’agression chimique est une attaque chimique, peu importe qui pulvérise les produits chimiques toxiques… ou comment secrètement ils conduisent l’intrusion chimique. (Source: Dites votre mot contre les assaults chimiques permanents)

Il est vraiment inconcevable qu’un programme gouvernemental aussi destructeur et nuisible soit mis en oeuvre 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, sans que personne ne s’en rende compte.

Parce que si peu d’entre eux ont pris conscience, Nous le Peuple, sommes maintenant obligés de prendre un virage de géo-ingéniérie.  Et il n’ y a qu’une seule sortie de ce coin.

Pensez à notre situation collective comme les colons américains l’ont fait. Ils savaient qu’il n’y avait qu’une seule façon de sortir de l’Empire britannique naissant. Chaque année, un type d’oppression différent se présentait sous la forme de tant de ” lois ” dictatoriales édictées par la Couronne.

Comme suit:

1733 – Loi sur les mélasses
1764 – Loi sur le sucre
1764 – Loi sur la monnaie
1765 – Loi sur les timbres-poste
1765 – Loi sur les quartiers
1766 – Acte déclaratoire
1767 – Loi sur le revenu de Townshend
1773 – Loi sur le thé
1774 – Actes intolérables ou coercitifs

Quel est l’intérêt? Le peuple américain est maintenant dicté par une autre tyrannie despotique. Nous avons maintenant la Geoengineering Act, manifestement illégale et secrètement exécutée, administrée par le gouvernement fédéral des États-Unis.

Il ne s’agit là que d’une des nombreuses autres initiatives nationales non désirées qui ont été imposées aux citoyens, comme les aliments génétiquement modifiés, l’eau fluorée, les vaccinations infantiles obligatoires, la circoncision sans consentement, ainsi qu’une foule de taxes et de redevances qui ont maintenu bon nombre d’entre elles dans l’état de pauvreté perpétuelle.

Rien de tout cela, cependant, ne se compare à l’encrassement de notre air. Qu’est-ce qui pourrait bien s’approcher de l’empoisonnement de l’air ambiant que nous respirons avec tant de contaminants hautement toxiques?!

Par Stateofthenation | Références:

[1] NWO Cabal Pursues Total Dominion Over The Earth’s Weather And Natural Resources
[2] OPERATION CLOVERLEAF: The Most Dangerous Weapons Testing Program In World History
  Biosphere Approaching Critical Points Of No Return
  Was the California drought geoengineered to pass future ‘climate change’ legislation?

Traduction par Lucy Pitt.

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :