En quoi sommes-nous nombreux à travailler à maintenir le système que pourtant nous dénonçons ?

Deux versions du texte vous sont proposées à la lecture.

Version complète – Temps de lecture : 4 minutes

Version courte, à la fin de l’article – Temps de lecture : 1 minute

 

A chaque fois qu’un individu choisit de dépenser son argent selon les habitudes qui lui ont été dictées, il risque de contribuer inconsciemment à ce qu’il souhaite voir disparaître.

Prenons l’exemple suivant : Untel se rend au travail à vélo. A la fin de sa journée de travail, il se rend compte qu’il s’est fait dérober sa selle de vélo. Untel souhaite récupérer une assise pour son vélo de manière pacifique et non onéreuse. Il a donc le choix. Il peut racheter une selle de vélo neuve en magasin spécialisé et ça lui coûtera un certain prix qu’il est réticent à payer. Qui plus est, il lui faudra attendre que la selle soit commandée puis récupérée par le magasin avant de pouvoir aller la chercher. Il peut également se tourner vers un site internet de particulier à particulier. Il tombe alors sur l’offre d’une personne qui propose plus de 10 selles différentes pour plusieurs marques de vélo. Le prix d’une selle est dérisoire et c’est exactement le prix qu’il lui plairait de payer. Néanmoins, Untel n’est pas idiot et se rend bien compte que cette personne a acquis ces selles en les volant sur différents vélos, rendant ainsi plus de 10 personnes dans la même situation que lui.

  • Que va donc faire Untel : Payer cher un ustensile qu’il n’aurait en toute vraisemblance pas à payer, étant victime d’une injustice ? Payer à très bon prix une selle qui va encourager le vendeur à reproduire son stratagème puisque le stratagème est rentable ? Aucune des deux options. Untel va se rapprocher de ses voisins et leur témoigner son problème. Il va apprendre que l’un deux dispose d’un vélo aux roues voilées qui ne lui sert plus mais dont la selle est toujours fonctionnelle et se voir offrir l’opportunité d’être dépanné pour aussi longtemps qu’il le désire. La proximité ne va pas forcément de pair avec l’éthique. C’est pourtant dans la proximité que nous puisons l’énergie nécessaire au changement de conscience globale. Il s’agit d’user de discernement.

Les solutions se trouvent toutes autour de nous, dans notre proche environnement. Il est de nos responsabilités de choisir où placer notre argent. En achetant des objets et services, nous indiquons à la personne à l’origine de ces objets et services qu’elle a raison de fonctionner ainsi et qu’elle peut donc continuer. Notre argent est un outil direct de communication. Par son biais, nous agissons sur notre société et nous la modelons. Cet argent étant un fruit du travail réalisé chaque jour, il est une part de notre création. La société générée par les choix faits par l’utilisation de notre argent est également notre création. Quelqu’un ne dépensant pas d’argent pour vivre, ne consommant ni biens ni service, ne contribuera pas à ce type de création de la société. Il contribuera par ses actions et par le rayonnement de son microcosme (ce qu’il est et sa fréquence vibratoire) sur son macrocosme (la société et le monde). Toute autre personne est concernée par l’aspect monétaire de la création.

Application concrète

Les fêtes approchent, allez-vous faire partie de ces personnes qui achètent des chocolats de marques « normalisées » pour les fêtes ? Quand bien même en vous renseignant vous apprenez que mène une vie impossible aux producteurs locaux en leur imposant une concurrence déloyale (par le rachat de toute les zones approvisionnées en eau par exemple), qu’elle pollue immensément la Terre, qu’elle suremballe ses produits qui n’ont rien d’organique ni de vivant dans une matière que l’homme ne sait même pas recycler ? Vous rabattrez-vous sur des marques moins connues qui pour tout autant appartiennent toutes à la même maison mère, ce qu’ils auront discrètement indiqué au dos de l’emballage, l’air de rien ? Leur indiquant qu’ils ont bien raison de vous faire croire qu’il s’agit d’une autre société et de les inciter à continuer à vous tromper ?

 

Allez-vous dire oui au fait de gaver les foies des canards jusqu’à ce qu’ils en meurent ? Parce que c’est la norme et que votre famille ne s’en remettrait pas de changer ses habitudes ? Incitant ainsi les enfants de ces animaux morts dans la honte à eux aussi mourir dans la honte, en restant totalement indifférent ? Qu’en est-il de l’élevage en masse des poissons nécessaires à la croissance des saumons, pour qu’ils se fassent manger par les saumons pour que vous puissiez les manger ?

Si vous n’êtes pas l’individu qui montre l’exemple dans votre famille, qui le fera… Un entourage proche qui empêche un individu de changer ses habitudes est davantage une prison qu’une famille, ne vous laissez pas emprisonner. La liberté rend l’homme souverain. L’enfermement est une illusion ; l’enfer me ment.

Proposition de solutions :

-Les fêtes de famille sont un moment privilégié pour apporter un témoignage aux gens que vous aimez et qui vous respectent. Vous comptez pour votre famille et ce que vous pensez à davantage de valeur pour eux que ce que pense une personne tierce. Profitez-en pour leur raconter ce qu’est l’amour et ce qu’est le pardon. Montrez-leur, par votre similarité à eux, que vous changez chaque jour vos habitudes de vie pour devenir plus respectueux de l’éthique et des lois universelles. Que ce n’est pas de la folie, ni même un conte. Ce sont des choses concrètes que vous incarnez.

-Proposez aux repas des alternatives aux traditions. Proposez des repas sans viande à base de nourriture saine et des plats à base de produits équitables.

-Encaissez les réactions négatives à vos initiatives avec un sourire compréhensif et le cœur léger. Le déni est la plus prévisible des réactions humaines. L’exemplarité est le plus puissant des comportements. Agissez comme si 95% des gens que vous connaissiez agissaient comme vous. Incarnez la résonance de cette masse de personne agissant de manière respectueuse et consciente.

En guise de conclusion :

N’ayez pas confiance envers des personnes que vous ne rencontrerez jamais physiquement dans l’entièreté de votre vie et que vous ne verrez jamais qu’à la télévision ou dans les journaux. Il ne s’agit pas d’appeler au conspirationnisme, il s’agit de bon sens. Comment voulez-vous réellement savoir ce que vaut une personne dont les discours sont programmés, étudiés, revisités plusieurs fois ? Par contre, ayez confiance envers les personnes avec qui vous construisez, avec les personnes que vous rencontrez physiquement. Ces personnes sont vous, sont moi, sont nous. Ayons confiance entre nous et n’attendons pas plus longtemps de suivre des directives. Personne n’a un plan détaillé de comment devraient se passer les choses. C’est à nous de le décider.

Nous travaillons pour les desseins de basses vibrations de ces personnes alors que, concrètement, dans nos vies nous ne les côtoyons jamais. Qui plus est nous pourrions même penser agir pour le plus grand bien par nos actions et pensées. Quel est la clé de ce mystère ? Notre argent. Notre argent est le seul intermédiaire physique – manifesté dans la matière – entre nous et eux. Nous avons une emprise consciente sur cet argent. Nous pouvons choisir notre manière de le distribuer et le monde dans lequel nous souhaitons vivre. Rien n’est anodin, tout est acte de création.

De mon cœur au vôtre, merci d’avoir.

Bonheur et réussite sur votre Chemin.

Jules Gren

————————————————————————————————————–

Version courte :

A chaque fois qu’un individu choisit de dépenser son argent selon les habitudes qui lui ont été dictées, il risque de contribuer inconsciemment à ce qu’il souhaite voir disparaître.

Les solutions se trouvent toutes autour de nous, dans notre proche environnement. Il est de nos responsabilités de choisir où placer notre argent. En achetant des objets et services, nous indiquons à la personne à l’origine de ces objets et services qu’elle a raison de fonctionner ainsi et qu’elle peut donc continuer. Notre argent est un outil direct de communication. Par son biais, nous agissons sur notre société et nous la modelons. Cet argent étant un fruit du travail réalisé chaque jour, il est une part de notre création. La société générée par les choix faits par l’utilisation de notre argent est également notre création. Quelqu’un ne dépensant pas d’argent pour vivre, ne consommant ni biens ni service, ne contribuera pas à ce type de création de la société. Il contribuera par ses actions et par le rayonnement de son microcosme (ce qu’il est et sa fréquence vibratoire) sur son macrocosme (la société et le monde). Toute autre personne est concernée par l’aspect monétaire de la création.

Il est possible de briser les chaînes des habitudes crées par une consommation de l’argent en cycles non-vertueux. Plusieurs propositions s’offrent à chacun :

-témoignez lors des grandes instances de famille de votre vision positive, éthique et respectueuse du monde à vos proches. Incarnez l’amour et le pardon et rayonnez-le vers eux.

-proposez des repas sans viandes, équitables et sain, tranchants avec les traditions.

-présentez un fond de cohérence en acceptant les remarques négatives avec compréhension, soyez exemplaires et sûrs de vous quant à vos initiatives positives

Victoire de la Lumière !

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

Laisser un commentaire