Après avoir travaillé dans une clinique d’avortement,”Jane Roe” de Roe V. Wade a changé d’avis

L’histoire de l’affaire Roe v. Wade sera à jamais connue sous le nom de l’affaire qui a légalisé l’avortement et conduit à la mort massive de bébés innocents.

Norma McCorvey, aussi connue sous le nom de “Jane Roe”, a joué un rôle déterminant dans l’adoption de Roe c. Wade, affirmant qu’elle avait été violée par un gang et qu’elle voulait donc avorter, même si, plus tard, elle a admis qu’elle avait menti au sujet de toute cette affaire.

Et alors qu’elle a passé sa vie à travailler dans une clinique d’avortement pour aider à condamner les bébés à mort, cet événement majeur a changé complètement sa vision de la vie, et vous ne croirez pas comment elle a fini par vivre le reste de ses jours.

Les cliniques d’avortement sont un endroit sombre et maléfique, nous le savons.

Mais alors que de plus en plus d’anciennes travailleuses avorteuses dénoncent l’horreur réelle qui se produit derrière des portes closes, c’est pire que tout le monde imaginait.

Mais qu’est-ce que Norma McCorvey a vu exactement?

Ça va vous choquer.

 

LifeSite News rapporte :

“Alors que tous les établissements [dans lesquels j’ai travaillé] étaient sensiblement les mêmes, les médecins de l’avortement dans les différentes cliniques où j’ai travaillé étaient très représentatifs des avorteurs en général.

Les avorteurs que je connaissais étaient habituellement d’origine étrangère, avec la perception que les lois laxistes sur l’avortement aux États-Unis présentaient une occasion fertile de faire de l’argent.

Un avorteur, en particulier, opérait parfois le torse nu, parfois sans chaussures et sans tee-shirt, et avait un revenu à six chiffres.

Il n’a pas eu à s’inquiéter de sa manière d’être au chevet du patient, d’apprendre à parler anglais ou de bâtir une clientèle.”

C’est absolument écœurant.

Les avorteurs étrangers étaient tout à fait conscients de ce qu’ils faisaient, profitant de jeunes filles effrayées.

Planned Parenthood insiste à maintes reprises sur le fait qu’ils sont “pro femme” et sont là pour soutenir le choix de chaque femme.

Mais alors que Norma McCorvey continuait à révéler la vérité derrière Planned Parenthood, elle a dépeint une réalité différente.

LifeSite News continue :

“Alors que les manières des avorteurs et la malpropreté des installations me choquaient énormément, le manque de conseils fournis aux femmes était peut-être la plus grande tragédie.

Au début de ma carrière d’avortement, il est devenu évident que les “conseillers” et les avorteurs n’étaient là que pour une seule raison – vendre des avortements. L’étendue des conseils des avorteurs était la suivante : “Voulez-vous un avortement ? Ok, tu signes ici et on te fait avorter.” [sic].

Puis il me disait : “Va m’en chercher une autre.” Il n’y avait rien de plus.

La procédure n’était jamais expliquée. Personne n’expliquait à la mère que l’enfant existait déjà et qu’on mettait fin à la vie d’un être humain…

La mère n’avait jamais eu le temps de réfléchir ou de consulter qui que ce soit pour lui offrir son aide ou une alternative. Il n’y avait pas eu de consentement éclairé.”

Cette révolution époustouflante rongea la conscience de Norma, et elle devint si écoeurée par ce qu’elle avait vu, qu’elle passa le reste de ses jours à devenir une militante pro-vie.

Oui “Jane Roe”, celle qui a aidé à légaliser l’avortement, est devenue pro-vie après avoir été témoin des horreurs de l’avortement.

Et ce n’est pas seulement l’industrie de l’argent qui l’a fait changer d’avis. Norma a commencé à se rendre compte qu’elle aidait à tuer des bébés à naître.

LifeSite News continue :

“Dans d’autres situations, lorsqu’une femme me demandait combien ça coûtait, je lui demandais en réponse combien elle voulait payer pour tuer son bébé. Elle répondait : “Ils m’ont dit que ce n’était pas un bébé.” Je répondais : “Que pensez-vous qu’il y a en vous, un poisson ?”

Après avoir vu toute la tromperie qui se déroulait dans les centres d’avortement, et après toutes les choses que mes superviseurs m’avaient dit de dire aux femmes, je me suis mise en colère. J’ai vu des femmes se faire mentir, ouvertement, et j’en faisais partie. Je ne sait pas combien d’enfants j’ai aidé à tuer pendant que leurs mères enfonçaient leurs ongles dans ma peau et écoutait mon avertissement : “Quoi que vous fassiez, ne bougez pas!”

Si elle peut devenir pro-vie, tout le monde le peut.

Planned Parenthood peut penser qu’ils ont le dessus, mais comme de plus en plus de femmes s’expriment et se détournent de leurs méthodes pro-avortement, il semble que le temps de Planned Parenthood s’écoule rapidement.

Êtes-vous surpris d’apprendre ce qui se passe vraiment dans les cliniques d’avortement?

Cela vous a-t-il surpris d’apprendre que “Jane Roe” est finalement devenue une militante pro-vie?

Dites-nous ce que vous en pensez dans les commentaires ci-dessous.

Traduction : PFC Francophone

Source: http://mommyunderground.com/after-working-in-an-abortion-clinic-jane-roe-of-roe-v-wade-had-a-major-change-of-heart/

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

Laisser un commentaire