Différences entre les personnes vaccinées et les non vaccinées

vaccins-Vax-Unvax-Presentation-Part-1

Par Robert F. Kennedy Jr,

L’Institute of Medicine (IOM) a demandé à plusieurs reprises aux CDC de créer des études qui expliquent comment les résultats pour la santé des enfants se comparent entre les enfants vaccinés et non vaccinés.

Au cours d’une audience du Congrès sur l’autisme qui s’est tenue en novembre 2012 devant la Commission de la Chambre des représentants sur la surveillance et la réforme gouvernementale, la Dre Coleen Boyle, directrice du National Center on Birth Defects and Developmental Disabilities, a donné des réponses évasives aux législateurs qui la pressaient sur ce point. Après d’importants “harcèlements”, elle a finalement déclaré : “Nous n’avons pas étudié les enfants vaccinés par rapport aux enfants non vaccinés”. C’était un parjure.

Verstraeten a découvert un lien spectaculaire entre les vaccins contre l’hépatite B contenant du mercure et plusieurs lésions neurologiques, dont l’autisme, et a préparé l’étude pour publication.
Boyle savait que le CDC avait chargé un chercheur interne, Thomas Verstraeten, d’effectuer une étude vaccinée/non vaccinée sur le Vaccine Safety Datalink (VSD) géant du CDC en 1999 (je résume les résultats secrets de Verstraeten sur la diapositive 2). Verstraeten a découvert un lien spectaculaire entre les vaccins contre l’hépatite B contenant du mercure et plusieurs lésions neurologiques, dont l’autisme, et a préparé l’étude pour publication. Le CDC a partagé l’analyse de Verstraeten avec les quatre fabricants de vaccins de l’époque, mais l’a cachée au public américain.

Le plus grand fabricant de vaccins au monde, GSK, a amené Verstraeten à une sinécure à Bruxelles et CDC a transmis ses données brutes à son patron Frank DeStefano et à un autre chercheur, Robert Davis, qui a été consultant dans l’industrie des vaccins. Ces deux hommes ont “truqué” les données pendant 4 ans, en enlevant tous les enfants non vaccinés, pour cacher la détection de l’autisme avant de publier une version désinfectée qui prétendait disculper le vaccin. Les CDC ont ensuite coupé l’accès du public au VSD et, à ce jour, bloquent agressivement toute tentative des chercheurs d’étudier les résultats pour la santé des populations vaccinées et des populations non vaccinées.

Malgré les efforts de suppression des CDC, des scientifiques indépendants et des instituts de recherche (y compris UCLA) ont réussi à mener et à publier plusieurs autres études vaccinées/non vaccinées depuis 1999. Ces études indiquent un taux élevé de maladies chroniques et de lésions cérébrales et immunitaires chez les personnes vaccinées par rapport aux non vaccinées. Je résume certains de ces rapports dans les diapositives suivantes. (Voir diapositives grandeur nature).

troubles-Slide2
Détection d’autisme, troubles du sommeil et troubles du langage/élocution entre les personnes vaccinées et les celles qui ne le sont pas
allergies-Slide3
Le DTC et la vaccination contre le tétanos augmentent les risques d’allergie chez les enfants
hepatite-Slide4
les vaccins contre l’hépatite B augmentent les chances de recevoir une éducation spéciale adaptée
autisme-Slide5
les vaccins contre l’hépatite B chez les nouveau-nés de sexe masculin ont augmenté les risques d’autisme
grippe-Slide6
le risque d’infections non grippales, personnes vaccinées ou non
mortalité-Slide7
Le DTC augmente la mortalité chez les filles
désordres-Slide8
la vaccination des prématurés augmente les risques de troubles neurologiques
problemes-Slide9
la vaccination augmente le risque de rhinite allergique, d’allergie, de TDAH, d’autisme, d’eczéma, de troubles d’apprentissage et de troubles neurodéveloppementaux

 

Source: https://childrenshealthdefense.org

 

 

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

Laisser un commentaire