Symptômes du rhume : signes de déconnexion à la matrice ?

tete-image

Ecrit par un rédacteur invité (2),

Nous savons tous en général ce qui cause la maladie et les sensations de malaise – les corps étrangers qui pénètrent dans le corps, la réaction de l’organisme aux maladies/attaques et la lutte contre celles-ci produisent des symptômes désagréables. Dans la plupart des cas, la réaction automatique de l’organisme est d’éliminer ces envahisseurs étrangers (généralement des vomissements et/ou de la diarrhée suite à un empoisonnement ou intoxication de l’estomac).

Le rhume, cependant, n’obéit à aucune de ces règles. Tout le monde semble avoir accepté le fait que les rhumes ” arrivent tout simplement “, c’est une chose naturelle qui n’a pas de cause réelle. On l’attribue généralement au froid, d’où son nom (coup de froid), mais il est évident que ce n’est pas vrai.

Les symptômes d’un rhume sont habituellement un écoulement nasal, une augmentation de la température et un mal de tête. La question est cependant, que guérit le nez qui coule ? Tout comme les vomissements, le corps élimine les corps étrangers, mais les symptômes d’un rhume suggèrent qu’ils sont contenus dans la tête. Comme on peut le voir dans le diagramme ci-dessous, nous pouvons voir que le sinus principal part de la zone du lobe frontal, l’égouttement constant du nez avec un rhume suggère que le mucus provient de cette zone et est assisté par la gravité. Qu’est-ce qui est retiré de notre cerveau ?

cold-image

( image en français avec des informations complémentaires ici http://www.holisticattitude.com/?page_id=8516    )

 

D’autres symptômes d’un rhume sont une température élevée et des douleurs dans la tête. Cependant, je crois que c’est moins simple qu’il n’y paraît au premier abord. Nous allons en apprendre davantage en examinant un symptôme plus rare d’un rhume, beaucoup de ceux qui n’ont pas l’esprit entraîné ne le remarqueront peut-être même pas.

Tout d’abord, faisons une digression en expliquant ma vision de ce monde.
Chaque personne réelle ( et esprit) dans le monde est connectée à une simulation, le “monde” tel que nous le connaissons est une combinaison ou mélange des simulations de ces esprits. La majeure partie de la population est constituée de marionnettes artificielles qui sont incapables d’interactions complexes. Ces marionnettes peuvent aussi être habitées brièvement par les contrôleurs à des fins telles que le harcèlement criminel. Nos cerveaux reçoivent chaque jour un apport (téléchargement) constant de ceux qui nous contrôlent pour que cette simulation paraisse plus belle/convainquante, sans cet apport nous pouvons accéder à notre pleine capacité mentale que ceux qui nous contrôlent craignent. Une façon simple d’en faire l’expérience est de prendre une douche ou un bain, où l’eau chaude courante perturbe la surveillance et le contrôle. En prenant un bain ou une douche, vous constaterez qu’il devient beaucoup plus facile de penser, que les idées entrent dans votre esprit rapidement et s’épanouissent facilement. Comme au réveil d’un rêve, tout cela semble disparaître une fois que vous sortez du bain ou de la douche, soudainement ces idées s’effacent comme des souvenirs d’un rêve ; plus vous essayez de vous en souvenir, plus vite elles s’échappent.

Je pratique la méditation et je me suis entraîné à entrer assez facilement dans un état de transe pour me retirer temporairement des influences extérieures. J’ai découvert avec mon esprit plus entraîné que les rhumes ont un effet étrange sur moi. Ils déclenchent un état semblable à une transe éveillée qui commence à détruire/briser la simulation autour de moi. Avec une transe le monde semble plus lent, ce qui le rend plus facile à comprendredécrypter, la simulation n’est pas capable de réagir instantanément et le cerveau est donc artificiellement ralenti pour cacher ce fait, comme la vitesse de l’horloge (synchronisation) sur un ordinateur. Nombreux sont ceux qui prétendent que cette expérience est un délire, bien que le délire entraîne une pensée confuse ; c’est le contraire. Avec un rhume, je trouve ma pensée plus organisée, plus intelligente et moins restreinte.

Une de mes expériences précédentes, l’an dernier, m’a permis de briser le programme de fausse population (ou population artificielle). Pendant un peu plus de deux heures, j’ai été seule au monde. J’étais dehors et tout le monde était parti. Pas de gens dans la rue, pas de circulation sur la route, pas même le bruit du trafic lointain, et pas d’oiseaux. Après ces deux heures, un couple de marionnettes habitées par des traqueurs a trouvé le besoin de me voir directement, s’approchant de moi pour me demander comment j’allais, dans une méthode pour rebooter (redémarrer) le programme.

Comme je l’ai mentionné plus tôt, il reste deux symptômes : l’augmentation de la température ( fièvre) et les maux de tête.
Il semble que, comme un ordinateur, le programme de simulation ne peut fonctionner correctement qu’à une plage de température spécifique ; il s’agit bien sûr de 37°C – température corporelle moyenne. Une fois que vous augmentez cette température, le programme commence à se décomposer ( buguer). Les effets d’une augmentation manuelle de cette température, comme le fait de rester longtemps dans un bain très chaud, sont importants. Pendant une courte période, la lucidité peut être atteinte et il y a une certaine sensation d’euphorie qui vient avec cela, une libération de pression à l’intérieur de la tête.

La médecine générale contre le rhume semble être l’acétaminophène. Ceci “guérit” le froid en réduisant la température corporelle (à celle nécessaire à la simulation). Il faut mentionner que l’acétaminophène n’est pas un médicament naturel, il ne peut être dérivé de plantes comme les remèdes traditionnels. Il s’agit d’une création synthétique de produits chimiques fabriqués dans un laboratoire, créée pour répondre à une certaine tâche.

Le symptôme restant d’un mal de tête est, je crois, un effet de sevrage. Comme une dépendance telle que l’alcoolisme, le retrait de la simulation conduit le cerveau à désirer l’état auquel il s’est habitué. Le cerveau n’a pas non plus l’habitude de fonctionner à sa pleine capacité – il ne l’a pas fait depuis que vous êtes un très jeune enfant, où la capacité supplémentaire est nécessaire pour apprendre des choses importantes comme la parole. Curieusement, nos souvenirs de cette époque ont été réduits à de petits fragments pour ne pas révéler l’activation de la simulation (même si je suis sûr que tout le monde a la mémoire latente que le monde semblait beaucoup plus petit quand ils avaient 2 ans).

En conclusion, il convient d’observer, d’après le raisonnement que j’ai exposé ci-dessus, que le rhume n’est pas une maladie. Il s’agit plutôt d’une réponse de notre corps à s’extraire/sortir de la programmation artificielle ( matrice) que nous sommes obligés de suivre. Les symptômes d’un nez qui coule tentent d’enlever les moyens par lesquels ils contrôlent notre cerveau (qu’il s’agisse d’implants biologiques ou de produits chimiques qui se fixent à nos synapses) ; la température élevée, une tentative de se libérer de l’influence du programme ; et un mal de tête, un symptôme du sevrage. Malheureusement, il semble que nos corps ne soient pas encore assez forts pour pouvoir se libérer complètement de la programmation. Même sans médicaments, il est rare qu’un rhume dure plus de deux semaines. Je pense qu’il faut plus de temps pour que notre corps puisse terminer le cycle de suppression de la programmation.

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

Laisser un commentaire