Benjamin Fulford : Synthèse d’informations du 16 septembre 2019

Benjamin-Fulford-

La Mafia Khazare fait une dernière tentative pour faire croire à un faux Armagedon avec “l’Attaque de l’Iran” contre l’Arabie Saoudite !

Benjamin Fulford le 16 septembre 2019

La Mafia Khazare, devant la menace d’une faillite imminente de leur Société de Washington D.C. (ne pas confondre avec les États-Unis, voir lien), a organisé une “attaque” contre la production pétrolière de l’Arabie Saoudite dans une tentative désespérée de dernier recours pour déclencher leur Troisième Guerre Mondiale planifiée, selon de multiples sources concordantes.

L’attaque a comme objectif :
– d’empêcher la faillite des États-Unis en faisant monter les prix du pétrole et en contraignant des pays comme la Chine à acheter du pétrole Américain !
– d’inciter les Iraniens et les militaires Américains à déclencher la Troisième Guerre Mondiale, en provoquant “l’Armageddon”.

Nous prions ceux d’entre vous qui sont toujours addicts à la potion magique que vous servent les entreprises médiatiques, d’effectuer leurs propres recherches de manière indépendante.
Beaucoup d’entre vous savent qu’il est de notoriété publique que chaque fois que Donald Trump a fait faillite en tant qu’homme d’affaires, il a été renfloué par les Rothschild.
Cependant, saviez-vous que l’Ayatollah Khomeini réfugié un moment à Neauphle-le-Château en France, le leader de la révolution Iranienne, était en fait de descendance Britannique-Indienne et qu’il était le fils d’un employé de la British Petroleum (BP) ?
La BP propriété des Rothschild portait alors le nom d’Anglo-Iranian Oil Company*.
(*L’Anglo-Persian Oil Company (APOC) a été fondée en 1909 à la suite de la découverte d’un vaste gisement pétrolier à Masjed Soleiman, en Iran, le 26 mai 1908. Elle a été la première société à exploiter les réserves pétrolières du Moyen-Orient. L’APOC conclut un nouveau contrat de concession avec l’Iran en 1933 et fut renommée Anglo-Iranian Oil Company (AIOC) en 1935 – la Perse étant devenue l’Iran la même année. En 1954, après le mouvement nationaliste et la conclusion d’un consortium avec la NIOC, la société devint la British Petroleum Company (BP).)Source Wikipédia)
https://www.scribd.com/document/74036516/Khomeini-and-his-French-Connection

Voici ce qu’un dissident Iranien avait à déclarer à propos du successeur de Khomeini : “Tous les Iraniens connaissent et haïssent Ali Rothschild (Khamenei)“.
https://iransnews.wordpress.com/2016/07/11/cult-or-mafia-ayatollah-rockefeller-or-rothschild/

Donc à présent, nous avons le Président Trump qui tweete : “La production pétrolière de l’Arabie Saoudite a été attaquée. Il y a des raisons de croire que nous connaissons le coupable ; nos armes sont sécurisées et chargées moyennant vérification”.
Puis nous avons Khamenei, un dirigeant Iranien esclave des Rothschild qui ordonne au Commandant de sa Garde Républicaine Amir Ali Hajizadeh de déclarer que l’Iran était “prêt à une guerre à grande échelle” et de menacer que “les bases militaires Américaines et les porte-avions se trouvant dans un rayon de 2.000 kilomètres autour de l’Iran, étaient à portée des missiles Iraniens”.
https://news.sky.com/story/iran-says-its-ready-for-war-with-us-after-saudi-oil-attack-accusations-11810252

Aujourd’hui, 17 septembre, a lieu le vote pour la réélection du criminel de guerre Benyamin Netanyahou avant que le peuple Juif ne s’éveille et le mette en prison où est sa place.
Beaucoup de membres des militaires et de la communauté du renseignement Américain se raccrochent encore à l’espoir que Trump ne suive les Sionistes que dans le cadre d’un subterfuge élaboré destiné à les éliminer du contrôle des États-Unis.

Des sources du Pentagone affirment donc que Trump “a piégé Bibi [Netanyahou] avec … un traité de défense ‘mutuel’ “.
Les sources déclarent que “le traité controversé de défense mutuelle avec Israël fait face à l’opposition des Forces de Défense Israéliennes et du Département de la Défense des États-Unis, et pourrait ne jamais être ratifié par le Sénat, étant donné que même le Traité sur La Loi Maritime des Nations Unies n’a pu être ratifié parce qu’il suffit de 34 sénateurs pour le bloquer (majorité des 2/3 requise)”.
En outre, “même s’il était ratifié, Israël ne pourrait encaisser ce chèque, parce que les militaires Américains ne verseront pas leur sang pour les Sionistes lorsqu’ils seront entourés de S-400, de charges nucléaires sous-marines, de missiles de pointe et de drones Russes, Iraniens et du Hezbollah”, affirment les sources.

Le Premier Ministre du Crime Netanyahou s’est rendu en Russie la semaine dernière pour le compte de ses maîtres Rothschild dans l’espoir de recueillir son soutien pour une attaque Israélienne contre l’Iran.
Au lieu de cela, le Président Russe Vladimir Poutine “lui a passé un savon” en menaçant de descendre tout appareil Israélien qui s’aviserait d’attaquer, selon des sources du Pentagone.
A la place, écrit Gordon Duff dans Veterans Today (qui a de nombreux contacts au sein de l’U.S. Air Force), ce sont en fait les Israéliens qui ont attaqué l’Arabie Saoudite en rejetant la responsabilité sur l’Iran.
https://www.veteranstoday.com/2019/09/15/israel-stages-f35-saudi-attack-after-putins-smackdown-of-netanyahu-over-syria/
https://www.debka.com/us-intel-suspects-iranian-cruise-missiles-hit-saudi-oil-facilities-from-iraq-base/

Malgré tout, certaines de nos sources du Pentagone se raccrochent toujours à l’espoir que Trump travaille secrètement contre les Sionistes même s’il fait semblant de céder à toutes leurs exigences.
Elles affirment que Trump a envoyé “un avertissement sans frais à Israël en limogeant John Bolton la veille du 11 septembre et en révélant l’espionnage Israélien de la Maison Blanche et du Congrès”.
La source semble d’avis que le déni officiel de Trump quant à l’espionnage Israélien n’était qu’une façade.
https://www.timesofisrael.com/top-us-official-says-report-of-israel-spying-on-white-house-absolutely-false/

En tout cas, la source du Pentagone affirme que le limogeage de Bolton et une victoire Houthi sur l’Arabie Saoudite “devraient rendre productive” la rencontre entre Trump et le Président Iranien Hassan Rouhani lors de la séance d’ouverture de l’Assemblée Générale des Nations Unies le 17 septembre 2019.
Trump “pourrait être contraint de lever les sanctions contre l’Iran avec l’interruption de la production pétrolière Saoudienne pour obtenir une rencontre au sommet avec Khamenei”, a ajouté la source.

De plus, le dirigeant fantoche des Israéliens “Mohammed ben Salmane (d’après des sources il aurait été assassiné et remplacé par un “sosie”, ça assassine ferme chez euxpourrait être déposé, alors que les Saoudiens sont vaincus avec l’attaque sur leurs installations pétrolières près de Riyad”, affirment les sources.
Ceci “devrait tuer dans l’œuf l’introduction en bourse de l’Aramco tout en révélant que les missiles de défense aérienne Patriot sont inutiles, un coup dur pour Raytheon et le complexe militaro-industriel”, ajoute-t-elle.
En tout cas, l’attaque, apparemment outrancièrement exagérée, contre les installations pétrolières Saoudiennes bénéficie à court terme au gouvernement privé des États-Unis.
Trump a tweeté : “J’ai autorisé le prélèvement sur notre Réserve Stratégique de Pétrole, si nécessaire, dans une mesure à déterminer pour maintenir le bon approvisionnement des marchés”.
J’ai également informé tous les services concernés d’approuver les oléoducs en cours d’approbation au Texas et dans divers autres États”.
Traduction : “Nous allons éviter la faillite le 30 septembre 2019 en vendant plus de pétrole”.
Un indice que cette initiative était planifiée à l’avance nous a été fourni par des sources des sociétés secrètes Asiatiques et du CSIS* qui nous affirment que les anciens Premiers Ministres Japonais Junichiro Koizumi et Yasuhiro Nakasone ont été arrêtés, comme mentionné dans la lettre du 2 septembre, par des agents travaillant pour le serviteur des Rothschild, Michael Greenberg.
Ils ont ensuite été relâchés contre la promesse de militer contre l’énergie nucléaire afin de contraindre le Japon à acheter davantage de pétrole à la Société des États-Unis, affirment les sources.
*Le Center for Strategic and International Studies basé à Washington DC est un cercle de réflexion, d’influence et de conseil américain en matière de politique étrangère fondé en 1962 aux États-Unis par Arleigh Burk et David Manker AbshireWikipédia

Ces tentatives d’éviter la faillite se produisent alors que le Commonwealth Britannique, les Chinois, les Russes, et la plupart du reste du monde essaient de convaincre le complexe militaro-industriel Américain de permettre au gouvernement privé des États-Unis de se déclarer en faillite.
La Société des États-Unis, qui a pris la succession de la République des États-Unis d’Amérique en 1871, a été un désastre pour le peuple Américain, particulièrement au cours des dernières années.
Le niveau de vie de 90% des Américains n’a fait que baisser depuis 1972 ; les États-Unis ont le taux d’incarcération le plus élevé au monde ; les dépenses de santé les plus élevées au monde alors même que l’espérance de vie baisse ; le niveau d’éducation est dramatique ; et les Sionistes fanatiques contrôlent un Congrès que 90% des Américains ne soutiennent pas.
Le plan qui est en discussion consiste à remplacer la Société des États-Unis par des États-Unis d’Amérique du Nord démocratiques.
Selon ce plan, les forces armées d’élite Canadiennes jamais vaincues fusionneraient avec les militaires Américains.
Entre-temps, les Américains bénéficieraient d’un bon gouvernement, d’un meilleur service de santé, d’un niveau de vie plus élevé, d’un moindre taux de criminalité, etc.
Ce plan n’implique pas de placer les Américains sous le contrôle du fils de Castro et probable fratricide Justin Trudeau, promettent des sources du MI6.

(Justin Trudeau serait le fils illégitime de Fidel Castro !
Tout est parti de l’hommage un peu trop appuyé de Justin Trudeau au “Lider Maximo”. Le Premier ministre canadien a fait part de sa “profonde tristesse” et affirmé pleurer “avec le peuple de Cuba la perte d’un leader remarquable !”)
https://www.20minutes.fr/high-tech/1973975-20161204-internet-justin-trudeau-fils-illegitime-fidel-castro

Pour ceux qui pensent toujours que Trump est leur sauveur, pensez à ce qui suit.
Il y a maintenant plus de 120.000 inculpations sous scellés mais Trump empêche qu’elles soient exécutées : la vérité sur le 11 septembre n’a pas été révélée comme promis ; “QAnon” a été réduit au silence ; et le gendre de Trump est Jared “666 Cinquième Avenue” Kushner.
Des sources du Pentagone ajoutent que Trump fait tout ce qui est en son pouvoir pour arrêter les tribunaux militaires et dissimuler les révélations de Jeffrey Epstein.
Il a certainement des raisons stratégiques. (Filibert : Les Chapeaux Blancs disent qu’ils attendent le moment opportun où tous les signaux seront au vert pour déclencher leur plan car ils ne peuvent se permettre de le rater et ils n’ont le droit qu’à un seul essai !).
Nous espérons réellement que Trump ne fait que jouer avec les Sionistes comme beaucoup le croient, mais jusqu’ici ses actes prouvent le contraire.
S’il vous plaît retirez la prise et sauvez l’Amérique des fanatiques messianiques délirants qui ont pris le pouvoir.
En tout cas, même si le gouvernement privé des États-Unis réussit à prolonger le supplice encore quelque temps, il est mathématiquement condamné.
Le légendaire investisseur Jim Rogers, s’adressant la semaine dernière au Club des Correspondants Étrangers du Japon, a prédit que l’actuel système financier “va s‘effondrer au cours des 2 ou 3 prochaines années” et que le Conseil d’Administration de la Réserve Fédérale des États-Unis va “disparaître”.
https://en.wikipedia.org/wiki/Jim_Rogers

Rogers, comme la plupart des financiers chevronnés, sait que le système actuel – basé sur des taux d’intérêt négatifs et qui pompe de l’argent dans des entreprises zombies – est condamné.
Comme le souligne la Bank of America, les actifs financiers Américains valent maintenant plus de cinq fois le PNB.
https://www.zerohedge.com/markets/liquidity-dies-darkness-trillions-assets-have-no-financial-disclosure-support-them

En d’autres termes, les actifs devraient diminuer de 80% de leur valeur pour correspondre à l’économie réelle.
Pas étonnant que Rogers, qui est né en 1942, s’attende au “pire marché baissier de son existence !”.
Si le complexe militaro-industriel Américain n’accepte pas une faillite en règle selon le Chapitre 11 de la loi sur les faillites et une restauration du gouvernement des États-Unis, il y aura le chaos.
“De nombreux gouvernements vont s’effondrer et disparaître”, prédit Rogers.
Au lieu de l’anarchie, ne vaudrait-il pas mieux réamorcer le système financier mondial en commençant par un jubilé et une campagne de plusieurs milliers de milliards de dollars pour mettre fin à la pauvreté et à la destruction de l’environnement ?
Les Chinois, le Commonwealth Britannique, les Russes, le Vatican et de nombreux autres soutiennent de plan.
Ce ne sont que les Sionistes fanatiques messianiques et pleins d’illusions qui font tout leur possible pour empêcher que cela se produise. Ils veulent toujours tuer 90% d’entre nous et réduire le reste en esclavage. (voir ce qui est inscrit sur le monument Georgia guidestones ).
Les militaires Américains devraient arrêter Jared Kushner et le mettre en observation.
Je garantis qu’il ne faudrait pas longtemps avant qu’il ne présente des signes de possession satanique.
Ils devraient également faire la leçon à Trump.
En guise de conclusion, nos sources Russes affirment qu’elles vérifient pourquoi elles nous ont envoyé une photo de l’actrice Janet Leigh à la place de celle de la grand-mère de Melania Trump, mais elles insistent sur le fait qu’elle était le Lieutenant Olga Orlif de l’Armée Soviétique.
Voir précédent article de Fulford !

(Note Prepare For Change : le précédent article de Benjamin Fulford est consultable via ce lien  https://fr.prepareforchange.net/2019/09/16/benjamin-fulford-synthese-dinformations-du-9-septembre-2019/   )

Source : https://benjaminfulford.net/
Traduction de Patrick T.
Aussi diffusé par le site : https://vol370.blogspot.com/

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

Laisser un commentaire