Benjamin Fulford : Les Tambours de Guerre battent dans le Monde Entier alors que les États-Unis sont paralysés par des Luttes Internes

fulford-barque

 

Les Tambours de Guerre battent dans le Monde Entier alors que les États-Unis sont paralysés par des Luttes Internes

 

Benjamin Fulford le 22 juin 2020

 

La Société des Etats-Unis d’Amérique, en faillite depuis maintenant quatre mois, devient de plus en plus dysfonctionnelle et victime de luttes intestines.
Cela a créé un vide du pouvoir dans le monde entier et laisse planer le spectre de multiples guerres régionales.
Entre-temps, les négociations Est-Ouest destinées à remplacer la Société des États-Unis de Washington D.C. par quelque chose de plus fonctionnel restent dans l’impasse parce que les représentants Asiatiques prétextent des “problèmes de santé” pour éviter de nouveaux pourparlers.
Cela pourrait conduire à une offensive combinée des États-Unis, de l’Inde, de Japon et de la Russie contre la Chine si les négociations traînent trop longtemps, préviennent des membres de l’ordre militaire du Soleil Noir.
Les tensions internationales s’accroissent alors que le gouvernement des Etats-Unis s’apprête à retirer ou réduire leur présence militaire en Irak, en Afghanistan, en Israël, en Allemagne et ailleurs.
Le Président Américain Donald Trump agit ainsi en raison d’une combinaison de campagnes militaires sans issue, de l’isolationnisme et d’un manque de fonds.
Les conséquences les plus importantes du désengagement Américain continuent d’apparaître au Moyen-Orient où une réduction des forces Américaines mène à de multiples tentatives concertées de rétablir l’Empire Ottoman.
La Turquie mène actuellement de fait des guerres de conquête (de reconquête ?) en Irak, en Syrie, en Libye et au Yémen.
Des sources militaires Turques affirment qu’un accord a été trouvé avec l’Iran pour le partage du Moyen-Orient.
L’Iran recevra les parties Chiites de L’Irak et de la Syrie.
Cependant, la Turquie est engagée dans une guerre par procuration contre l’Iran au Yémen, dont l’enjeu réel est le contrôle des champs pétroliers Saoudiens dans les provinces essentiellement Chiites qui bordant le Yémen.
La Turquie recherche donc le contrôle de fait de l’Arabie Saoudite, de l’Égypte, de la Libye et d’Israël, selon les sources.
On voit ce grand dessein se dérouler sur le terrain.
En Irak, la Turquie a immédiatement réagi à l’annonce du retrait Américain en effectuant des incursions importantes dans le Kurdistan. L’enjeu final est de s’emparer de toutes les parties Sunnites de l’Irak, selon des sources Turques.
Les Turcs ont également évincé le seigneur de guerre Khalifa Haftar des environs de la capitale de la Libye, Tripoli, et ciblent maintenant son fief de Libye Orientale, où se situent 70% des réserves pétrolières du pays.
Étant donné que l’économie de la France dépend en grande partie du pétrole Libyens (payé en Euros fiduciaires), un navire de guerre Français a tenté d’empêcher un vaisseau Turc de ravitailler en armes ses forces en Libye la semaine dernière.
Le résultat a été que des navires de guerre Turcs ont menacé le navire de guerre Français d’une attaque de missiles à trois reprises avant qu’il ne se retire*.
Le fait que deux présumés alliés de l’OTAN aient failli déclencher une bataille navale montre à quel point l’absence des États-Unis déstabilise la situation.
La France a demandé l’aide de l’OTAN, mais il n’est pas sûr que l’OTAN ait intérêt à aider ce pays à poursuivre son pillage du pétrole Libyen.
(* Le Courbet, navire français au large de la Libye, visé par une manœuvre turque « extrêmement agressive »
Si Ankara dément les accusations, Florence Parly a mis les points sur les « i » lors d’une visioconférence avec des ministres de la Défense de l’Alliance.)
Publié le 17 juin 2020
Passe d’armes entre Ankara et Paris : Le Courbet, un navire français déployé au large de la Libye pour identifier un cargo suspecté d’être impliqué dans un trafic d’armes, a fait l’objet le 10 juin dernier de trois “illuminations radar”, équivalant à un marquage de cible, de la part d’une frégate turque, a révélé ce mercredi le ministère français des Armées.
“Selon les règles d’engagement de l’Otan, un tel acte est considéré comme hostile”, a indiqué au Figaro le ministère des Armées.
“Cette affaire est à nos yeux très grave. On ne peut pas accepter qu’un allié se comporte de cette façon contre un navire de l’Otan, sous commandement Otan, menant une mission de l’Otan”, a-t-on précisé du côté du ministère de l’Intérieur.
Les navires turcs utilisent d’ailleurs “des indicatifs Otan” pour s’identifier lors de leurs missions d’escorte.
Le Ministre des Affaires Étrangère Russe Sergueï Lavrov et le Ministre de la Défense Sergueï Choïgou envisageaient d’envoyer une délégation de militaires et de fonctionnaires de la sécurité en Turquie, mais “étant donné … qu’aucun progrès n’était attendu dans une négociation à ce stade, la décision a été prise de retarder la visite des ministres Russes des Affaires Étrangères et de la Défense en Turquie”, selon la déclaration aux médias Turcs d’un responsable Turc.
En d’autres termes, la Turquie a opté pour la guerre en supposant que la Russie allait s’abstenir d’intervenir.
La situation en est arrivée au point où l’Égypte est le seul pays du Moyen-Orient qui dispose d’une armée assez puissante pour arrêter la Turquie.
L’Égypte a déjà menacé d’intervenir contre la Turquie en Libye.
Les médias d’état Turcs ont réagi en déclarant que “la menace du Président Égyptien Abdel Fattah al-Sissi d’une intervention militaire est “inacceptable” et “équivaut à une déclaration de guerre”.
L’Égypte se situe au 9ème rang mondial des puissances militaires comparé au 11ème rang pour la Turquie, donc une confrontation entre ces pays pour le contrôle du Moyen-Orient serait la guerre la plus importante depuis la Deuxième Guerre Mondiale.
A ce propos, Israël se situe au 18ème rang des puissances militaires, et donc, maintenant qu’elle ne bénéficie plus du soutien des militaires Américains, devrait s’incliner devant le gagnant de ce conflit.
Bien sûr, les arrogants Sionistes se tirent une balle dans le pied (sinon dans la tête) en prévoyant d’annexer la Cisjordanie.
Ils feraient mieux de prendre le parti du crypto-Juif al-Sissi contre la Turquie, s’ils savaient si c’est dans leur intérêt.
La situation est encore compliquée pour l’Égypte parce que son voisin Éthiopien est en train de construire un barrage sur le Nil Bleu, menaçant l’approvisionnement en eau de l’Égypte.
Les analystes Russes estiment qu’une guerre entre l’Égypte et l’Éthiopie est inévitable (chaque pays ayant une population d’environ 100 millions).
Mais le Moyen-Orient n’est pas le seul endroit dans la tourmente.
Il y a également une réelle possibilité de guerre entre le Pakistan et la Chine contre l’Inde.
Les plus sérieux incidents de frontière entre l’Inde et la Chine depuis les années 1960 font la une des journaux depuis plusieurs semaines.
La semaine dernière, le Pakistan s’est joint à la partie en bombardant l’Inde.
Il semble que le Pakistan et la Chine parient que les États-Unis ne se mêleront pas d’une bataille pour le Cachemire et les territoires disputés de l’Himalaya, selon une analyse du MI6.
L’Inde, se son côté, a besoin d’incorporer le Sri Lanka et le Bangladesh, pour contrer l’influence Pakistanaise et Chinoise dans la région, selon des analystes du MI6.
Les militaires Américains semblent concentrer leurs efforts sur la Chine et l’Amérique du Sud, laissant à la Russie et à d’autres le soin d’occuper le vide du pouvoir en Europe, en Inde et au Moyen-Orient.
En Amérique du Sud, le régime des États-Unis a échoué dans sa tentative de s’emparer des plus grandes réserves mondiales de pétrole au Venezuela*, étant donné que la Chine, la Russie, l’Iran et Cuba lui ont offert leur protection.
(*Des bruits courent cependant qu’un accord Russo-Américain aurait déjà été trouvé pour une future cession de l’exploitation Russe du pétrole Vénézuélien aux États-Unis. (NdT))
Étant donné que la Société privée des États-Unis ne peut s’emparer du pétrole Vénézuélien, elle a triplé la production de cocaïne Colombienne afin de disposer d’une monnaie forte dont elle a désespérément besoin.
Une sorte d’initiative conjointe entre la Colombie et le Brésil en direction du Venezuela est toujours possible, mais pas très probable.
Le véritable champ de bataille est bien sûr la Chine et l’Extrême-Orient.
Les États-Unis ont envoyé trois groupes de porte-avions en Mer de Chine Méridionale alors que la Chine a entrepris de sérieuses provocations contre l’allié des États-Unis, Taïwan.
Cependant, un certain service de renseignement Américain de l’État Secret a commis une grosse erreur stratégique en demandant à des agents Sud-Coréens d’utiliser des armes à énergie dirigée de technologie Américaine pour “empoisonner” l’homme fort de la Corée du Nord, Kim Jong-Un lorsqu’il a rencontré Trump parce que cela a éliminé un grand allié potentiel.
Si les Américains savaient ce qui est dans leur intérêt, ils puniraient les assassins de Kim pour couper la queue du lézard et essayer de forger une alliance contre la Chine avec le Japon et une Péninsule Coréenne unifiée.
Les Japonais, qui n’ont jamais fait historiquement partie de la Chine, approuveraient une telle initiative.
Les Coréens, eux, n’ont aucune envie de devenir une province Chinoise.
Entre-temps, les Chinois envisagent de s’emparer de l’Indonésie et de l’Australie, selon des sources des sociétés secrètes Asiatiques.
On a pu le constater récemment lors d’une cyber-attaque étatique contre le gouvernement Australien.
Des sources de la CIA dans le Sud-Est Asiatique affirment que plus d’un million d’agents Chinois ont été infiltrés en Indonésie au cours des dernières années.
Bien sûr, l’Indonésie est également cruciale pour n’importe quelle sorte de réamorçage du système financier mondial qui fait l’objet de négociations secrètes en cours entre l’Orient et l’Occident.
Le principe négocié jusqu’ici prévoit de combiner l’or et les autres trésors de l’Asie avec le système financier fiduciaire contrôlé par l’Occident.
Le Secrétaire d’État Américain Mike Pompeo était en Indonésie la semaine dernière en mission secrète pour essayer de prendre le contrôle de l’or Indonésien, selon des sources de la Loge Maçonnique P3.
Cependant il est revenu les mains vides.
Des sources d’un service de renseignement Occidental ayant une accréditation de sécurité supérieure à celle du Président des États-Unis affirment que : “Monsieur Trump et Monsieur Pompeo ont été priés de se tenir à distance pendant que ‘la chirurgie diplomatique opère’ !”.
Selon ces sources :
“Nous envisageons que la future administration de planification ait son siège à la fois à Londres et à Tokyo, avec une coordination entre l’Occident et l’Orient pour en faciliter la gestion.
Si l’accord est conclu, nous allons fournir un budget de fonctionnement et nous pourrons entrer davantage dans les détails.
Pour le moment, l’argent Asiatique “n’est pas liquide (monétisé) et ils ont besoin de procéder à une transaction pour le déverser dans une monnaie fiduciaire existante.”
La Banque de la Réserve Fédérale est maintenant sous le contrôle du Trésor des États-Unis, donc il faudra que les services Américains soient mis à contribution. Nous allons travailler avec eux à cinq yeux afin de creuser le sujet.
C’est probablement pour cette raison que M. Pompeo a pris cette initiative”.
Une fois que le financement de la future administration de planification sera sécurisé, la gouvernement Américain dysfonctionnel sera remplacé, de fond en comble, selon des sources du Pentagone.
Les militaires Américains, seule partie fonctionnelle de l’appareil, aidera à superviser une réorganisation complète du chapitre 11 de la Société des États-Unis.
Elle pourra ou non prévoir une fusion des États-Unis et du Canada, selon les sources.
Si une telle fusion s’opère, “en aucun cas” on ne confiera un rôle “au genre de cinglé Iranien du type Castro, et de Jésuite Satanique” qu’est le Premier Ministre Canadien Justin Trudeau, selon le service de renseignement Britannique MI6.
Il y aura beaucoup plus de sujets de préoccupation pour les jeunes Castro si la rumeur se confirme que 5.000 manifestants vont se rassembler devant l’Ambassade des États-Unis à Ottawa le 1er juillet avec une demande formelle adressée au FBI et à la Police Nationale Mexicaine d’enquêter sur les “crimes de Justin Trudeau et la corruption omniprésente au Canada et dans la Police Montée Canadienne en vertu de l’article 27.5 du traité USMCA, qui entre en vigueur ce jour-là”.
Entre-temps, des sources de la Loge Maçonnique P3 affirment que les clans Rockefeller et Rothschild ont accepté de se rendre et d’apporter leur contribution au nouveau système.
Le problème est que les Illuminati Gnostiques demeurent opposés à toute participation de ces oligarques des lignées ancestrales.
La P3 va essayer de jouer les médiateurs.
Avec de telles complications, les négociations n’ont pas l’air de pouvoir se conclure avant l’automne, selon les sources qui y sont impliquées.
Mais lorsqu’elles le seront, une grande célébration à grand renfort de musiciens est attendue pour lancer le nouveau système, ont ajouté les sources.
Entre-temps, préparez-vous à un long été chaud, particulièrement aux États-Unis.
On s’attend à ce que l’anarchie y empire mais les militaires Américains s’assureront qu’il n’y ait pas de grosses effusions de sang ou de guerre civile.
Les élections de novembre exigeront une intervention militaire à grande échelle pour garantir que l’élection ait lieu en utilisant des bulletins-papier et que la liberté de la presse soit respectée.
Traduction de Patrick T (Merci Patrick !)
Aussi diffusé  sur : https://vol370.blogspot.com/

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

2 réflexions au sujet de “Benjamin Fulford : Les Tambours de Guerre battent dans le Monde Entier alors que les États-Unis sont paralysés par des Luttes Internes”

  1. Est ce que la mort de George Soros est confirmé ?
    Les clans Clinton et Obama et bien d’autres illuminati enfermés à Guantánamo…
    Et pourra t-on empêché la prochaine pandémie avec le nouveau virus (G4) issu de la grippe porcine ?

    Répondre

Laisser un commentaire