B. Fulford : Comment les États-Unis sont devenus 1 État Esclave Babylonien de la Mafia Khazare

fulford-barque

 

Comment les États-Unis sont devenus un État Esclave Babylonien de la Mafia Khazare

 

Benjamin Fulford le 13 juillet 2020

 

Note aux lecteurs : Les trois prochaines éditions de cette lettre l’information seront rédigées à l’avance afin que je puisse prendre mes congés sabbatiques. 
Si quelque chose de vraiment important se produit, je vous en informerai par une mise à jour.

 

Mon combat contre la Mafia Khazare a commencé au Japon, lorsqu’au cours d’une carrière de 30 ans de journalisme d’investigation, j’ai vu comment un Premier Ministre après l’autre a été assassiné et comment un système économique performant a été démantelé.
Lorsque j’ai commencé mes reportages au Japon en 1985, le pays avait le revenu le plus élevé par tête au monde et l’écart le plus réduit entre les riches et les pauvres de tous les pays développés.
C’était le résultat de décennies de croissance économique à deux chiffres : le soi-disant miracle économique Japonais.
A présent, le Japon est dirigé par les fonds spéculatifs des gangsters Khazars dont il est l’esclave.
Le pays enregistre maintenant le deuxième écart le plus important entre les riches et les pauvres des pays de l’OCDE (après les États-Unis) et le Japonais moyen a du mal à joindre les deux bouts.
C’est la colère résultant de ce qui avait été infligé aux Japonais qui m’a mis sur la voie pour libérer ce pays en essayant de les convaincre d’arrêter de payer leur tribut à leurs esclavagistes.
C’était une entreprise personnelle, parce que de nombreux journalistes, banquiers et politiciens Japonais que je connaissais et respectais avaient été assassinés par ces gens.
Je l’ai découvert en écoutant des patrons des Yakuzas Japonais m’affirmer qu’ils étaient des sous-traitants de la Mafia Khazare.

 

 

Lorsque des sociétés secrètes Asiatiques ont accepté de contribuer à libérer le Japon et le reste du monde du règne des Khazars, alors des gens de toutes sortes de sociétés secrètes sont sortis de la clandestinité pour nous parler.
L’un d’eux qui était particulièrement influent était un agent Britannique de haut rang, le Dr. Michael Van de Meer, alias Michael Meiring.
Il m’a prescrit quelques lectures afin que je sache exactement à quoi j’avais affaire.
Van de Meer avait combattu les Khazars pendant des décennies et l’avait payé au prix fort.
Il a eu les deux jambes arrachées par une bombe déposée, selon lui, par des agents de George Bush Sr. et David Rockefeller.
Les informations qu’il m’a transmises m’ont fait comprendre que j’assistais aux premières loges au Japon au processus progressif de mise en esclavage qui était déjà achevé aux États-Unis.
Ce sont ces gens qui ont assassiné Abraham Lincoln, John F. Kennedy, Martin Luther King, et de nombreux autres.
Il est intéressant de noter que même si des documents officiels tant attendus sur l’assassinat de Kennedy avaient été publiés, pas une seule publication sur le meurtre n’a mentionné qu’il avait été ordonné par … le Premier Ministre Israélien David Ben Gourion.
Ce dernier à son tour recevait ses ordres de la Mafia Khazare dans le cadre de leur projet d’extermination de 90% de l’humanité et de mise en esclavage du reste afin de diriger le monde depuis Jérusalem.
Ce qui était le but de ce virus qui devait tuer 6 milliards de personnes et de pucer et rendre ainsi esclave les survivants grâce à la vaccination.
Avant de passer aux citations-clés de ces lectures, laissez-moi vous expliquer pourquoi elles ont tort en accusant les Juifs du problème parce que ces gens ne portent de Juif que le nom, ce sont en réalité des adorateurs de Satan (Genèse 17 :1 El Shaddaï = Satan).
Ma propre famille est Juive.
La famille de ma mère s’appelait Horstein (déformation de Hochstein ou de Hornstein ?), signifiant rocher du cheval ou montagne du cheval.
Elle était la descendante féminine de cavaliers Khazars vaincus par les Russes et les Mongols.
Ma grand-mère avait si peur d’être reconnue comme une Juive qu’elle portait un document affirmant qu’elle avait été baptisée sous la religion Anglicane.
La mère de mon père était également Juive, et elle ne l’a révélé à mon père que sur son lit de mort.
Mon père à son tour ne me l’a dit que lorsqu’il était mourant.
Ils avaient très peur de quelque chose, et ce quelque chose étaient les Satanistes Khazars.
Ils avaient échappé à leur esclavage et n’avaient aucune envie d’y retourner et c’est pourquoi ils ont gardé le secret sur leurs ancêtres même par rapport à leurs proches.
La plupart des Juifs religieux sont toujours leurs esclaves.
Si vous étudiez l’histoire Babylonienne, vous apprendrez que la circoncision était une castration rituelle pour identifier les mâles des tribus vaincues en tant qu’esclaves.
Dans mon cas, mes ancêtres mâles Anglo-Saxons étaient les descendants de rois-guerriers invaincus de la planète Terre, et nous n’allions pas permettre aux femmes d’une tribu vaincue nous dire ce que nous devions faire.
Nous n’étions ni circoncis ni réduits en esclavage.
L’autre chose à savoir est que nous vivons selon la règle d’or : “Fais aux autres ce que tu voudrais qu’ils te fassent !”.
Nous étions moraux non parce que nous avions peur de l’enfer ou que nous étions tentés par les récompenses du ciel, mais parce que c’était dans notre intérêt d’être moral.
Vous ne voler ou ne tuez pas afin de pouvoir vivre dans une société lorsqu’on ne vous vole ou ne vous tue pas.
Nous n’étions pas Chrétiens parce que Jésus Christ avait été torturé à mort et que ses assassins étaient toujours au pouvoir.
En outre, nous ne pouvions pas croire qu’un Dieu juste permettrait une telle misère et une telle souffrance sur Terre.
Donc nous étions athées, le genre de Juifs les plus persécutés qui existe.
Personnellement, je sais que nous ne nous sommes pas créés nous-mêmes, donc il doit y avoir un créateur.
Afin de respecter le créateur, vous devez respecter la création, en d’autres termes, respecter les autres et toutes les entités vivantes.
En tous cas, citons à présent trois initiés-clés à propose des “Juifs”, en sachant qu’ils parlent de la Synagogue de Satan* et non des véritables Juifs.
Commençons par un avertissement du père fondateur Benjamin Franklin :
« Je suis pleinement d’accord avec le Général Washington, que nous devons protéger cette jeune nation de toute influence et infiltration insidieuse.
La menace, messieurs, vient des “Juifs”.
Quel que soit le pays où les “Juifs” se sont établis en grand nombre, ils en ont abaissé le niveau moral, déprécié l’intégrité commerciale, ont fait ségrégation et ne se sont pas assimilés, ont dénigré et essayé de saper la religion Chrétienne sur laquelle cette nation était fondée en insistant sur ses restrictions, ont bâti un état dans l’état, et lorsqu’on s’y est opposé, ont essayé d’étrangler financièrement ce pays jusqu’à la mort, comme dans le cas de l’Espagne et du Portugal.
Si vous ne les excluez pas des États-Unis, par cette Constitution, en moins de 200 ans, ils seront venus en si grand nombre qu’ils vont dominer et dévorer le pays, et changer notre forme de gouvernement, pour laquelle les Américains ont donné leur sang et leur vie, notre essence et porter atteinte à notre liberté.
Si vous ne les excluez pas, en moins de 200 ans, nos descendants vont travailler dans les champs pour les nourrir, pendant qu’ils seront dans leurs maisons de change à se frotter les mains.
Je vous avertis, messieurs, si vous n’excluez pas les “Juifs” pour toujours, vos enfants vont vous maudire dans vos tombes ».
Franklin avait parfaitement raison.
Nous pouvons le confirmer à présent avec cette citation de Harold Wallace Rosenthal, l’ancien assistant administratif de l’ancien Sénateur Jacob Javits : “La plupart des “Juifs” n’aiment pas le reconnaître, mais notre Dieu est Satan !”.
Rosenthal, qui a été assassiné par la suite pour en avoir trop dit, a également déclaré :
 « Nous, les “Juifs”, avons créé un problème après l’autre au peuple Américain.
Puis nous avons encouragé les deux camps afin que règne la confusion.
Avec les yeux braqués sur le problème, ils n’ont pas vu qui agissait en coulisse.
Nous, les “Juifs”, jouons avec le public Américain comme un chat joue avec une souris …
Le sang des masses va couler alors que nous attendons le jour de la victoire mondiale.
L’argent est plus important que la moralité.
Nous pouvons tout accomplir avec de l’argent.
Notre pouvoir provient de la manipulation du système monétaire national.
Nous sommes les auteurs de la citation : “L’argent est le pouvoir !”.
Comme il est révélé dans notre plan directeur, il était essentiel pour nous d’établir une banque nationale privée.
Le Système de la Réserve Fédérale correspondait parfaitement à nos plans étant donné que nous en sommes les actionnaires, mais le nom laisse entendre qu’il s’agit d’une institution gouvernementale.
Depuis le début, notre but est de confisquer tout l’or et l’argent, et de les remplacer par des billets de banque sans valeur non remboursables.
Nous avons acquis le monopole absolu de l’industrie du cinéma, des chaînes de radio et de nouveaux médias télévisés en cours de développement.
L’industrie de l’impression, des journaux, des périodiques, et des revues techniques est déjà tombée entre nos mains.
Mais la meilleure partie du gâteau arriva plus tard lorsque nous nous sommes emparés de la publication de tout le matériel scolaire.
Grâce à ces instruments, nous avons pu façonner l’opinion publique en faveur de nos propres objectifs.
Les gens ne sont que des cochons stupides qui ne cessent de répéter les litanies que nous leur fournissons, qu’il s’agisse de vérités ou de mensonges”.
Le texte complet de l’interview est accessible ici :
Puis, nous avons l’avertissement de l’initié Sioniste de haut niveau Benjamin Freedman (qui a été libéré de l’esclavage des Khazars Sionistes).
“Les Sionistes et leurs coreligionnaires règnent sur les États-Unis comme s’ils étaient les monarques absolus de ce pays !”
[Les Sionistes] ont dit à l’Angleterre : “Nous vous garantissons que nous allons faire intervenir les États-Unis dans la guerre comme allié, pour combattre à vos côtés si vous nous promettez la Palestine après avoir gagné la guerre”.
Donc, à quoi devons-nous nous attendre à présent ?
Si nous déclenchons une guerre mondiale qui peut évoluer en guerre nucléaire, c’en est fini de l’humanité.
Et pourquoi aura-t-elle lieu ?
Elle aura lieu en raison de l’Acte III … le rideau se lève sur l’Acte III.
L’Acte I était la Première Guerre Mondiale, l’Acte II était la Deuxième Guerre Mondiale.
L’Acte III sera la Troisième Guerre Mondiale.
Les Juifs du monde entier, les Sionistes et leurs coreligionnaires sont persuadés qu’ils vont utiliser à nouveau les États-Unis pour les aider à conserver la Palestine comme siège de leur gouvernement mondial.
Comment les États-Unis – qui représentent cinq pour cent de la population mondiale – vont-ils pouvoir combattre quatre-vingt ou quatre-vingt-dix pour cent du monde dans leur patrie ?
Comment pouvons-nous réussir … à envoyer leurs gars pour s’y faire massacrer ?
Pourquoi ?
Afin que les “Juifs” puissent disposer de la Palestine en guise de “commonwealth” ?
Ils vous ont à ce point dupés que vous ne savez pas si vous venez ou partez.
Je ne les qualifie pas de “Juifs”.
Je les appelle de soi-disant Juifs, parce que je sais ce qu’ils sont [des Satanistes] …
Bien, à présent les États-Unis sont engagés dans une bataille désespérée pour se libérer d’un esclavage progressif en cours depuis environ 200 ans.
Le processus est en cours.
Une grande partie des dirigeants de la Mafia Khazare aux États-Unis ont été tués ou arrêtés. 
Cependant, le renseignement militaire Japonais estime qu’une Mafia Khazare d’environ 1 million d’individus dirige les États-Unis.
Ils prétendent être Juifs, Musulmans, Chrétiens, etc., mais ils adorent Satan.
En ce moment, ils luttent pour leur vie.
Les manifestants d’Antifa et de Black Lives Matter impliqués dans les émeutes et le sabotage sont des agents Khazars ou des dupes, selon des sources de la NSA. 
Par exemple, une analyse de Pew montre que seul un manifestant sur six de Black Lives Matter est un Afro-Américain.
En d’autres termes, ce sont des agents Khazars.
On peut dire la même chose d’Antifa.
Ces gens doivent être neutralisés si les États-Unis veulent se libérer du système de l’esclavage de la dette Babylonienne contrôlé par les Satanistes Khazars.
La semaine prochaine, nous allons continuer en examinant qui lutte contre eux et comment, non seulement les États-Unis mais le monde entier, peuvent être libérés de cette horreur.
Les bastions dont il faut s’emparer sont les cartels médiatiques, l’industrie “pharmaceuticide”, les monopoles du numérique, les méga-banques, l’élite politique de Washington, la bureaucratie de la santé, et de nombreuses entreprises du secteur de l’énergie.
Sourcehttps://benjaminfulford.net/
Traduction de Patrick T
Aussi diffusé  sur : 

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

Laisser un commentaire