Republié le 02/08/2020 par EraOfLight 

https://eraoflight.com/2020/02/08/russian-navy-divers-encountered-aquatic-aliens-the-lake-baikal-humanoids/

21 mars 2019 sur downthechupacabrahole.com

 

Situé au sud-est de la Sibérie, vers la frontière de la Mongolie, se trouve le lac le plus ancien et le plus profond de la planète. Près d’un quart de l’eau douce de la Terre s’y trouve. Des profondeurs étonnantes de plus de cinq mille pieds ont été mesurées à certains endroits.

Une myriade d’espèces végétales et animales uniques habitent ce territoire glacial, dont beaucoup n’existent nulle part ailleurs dans le monde. Les scientifiques estiment que ce bassin massif s’est formé sous la forme d’une ancienne vallée de rift il y a plus de vingt-cinq millions d’années.

Pendant des siècles, le lac Baïkal a été le théâtre d’une pléthore de phénomènes inexpliqués. Les habitants de la région affirment que d’innombrables rencontres particulières avec des ovnis se produisent fréquemment dans cette région reculée de la Russie. Certains théorisent qu’une base extraterrestre se cache sous cet extérieur pittoresque.

L’un des rapports les plus étranges s’est produit en 1982 lors d’une plongée d’entraînement militaire soviétique de routine. Alors qu’il naviguait dans le sinistre royaume aquatique, le personnel de la marine a remarqué des silhouettes anormales nageant à proximité.

 

 

Perplexes, ils regardent avec stupéfaction plusieurs créatures curieuses s’approcher d’eux. Bien que stationnés à une profondeur de plus de cent soixante-quatre pieds, ces humanoïdes ne portaient aucun équipement moderne.

 

Chacun d’entre eux portait une combinaison métallique moulante et un appareil ressemblant à un casque qui recouvrait complètement leur tête. En regardant de plus près, les soldats ont remarqué que les aliens mesuraient près de trois mètres de haut. Cependant, les gigantesques habitants du lac ont rapidement disparu dans l’abysse obscure.

 

Après cette étrange rencontre, le commandant intrigué a ordonné à ses recrues de capturer un extraterrestre subaquatique. Sept plongeurs sous-marins pénètrent dans le lac glaciaire et entament une descente éprouvante. Peu après avoir navigué dans un ascenseur aux températures en baisse, de multiples entités ont émergé. Un homme-grenouille a tenté d’attraper le spécimen surnaturel dans un grand filet.

 

À ce moment-là, l’enfer s’est déchaîné pour le groupe de la flottille sans méfiance. Soudain, les non-humains ont riposté en tirant d’intenses ondes sonar. Une force puissante a rendu tous les membres de l’équipage inconscients et les a rapidement propulsés à la surface.

 

Le fait d’être catapulté vers le haut à partir de profondeurs extrêmes peut avoir des effets dévastateurs sur notre corps, entraînant un état souvent appelé “la décompression /surpression pulmonaire”. Trois membres de l’escadron ont été gravement blessés mais n’ont pas succombé. Les autres ont dû être transférés immédiatement dans un caisson de décompression.

 

Malheureusement, il n’y avait qu’un seul caisson de recompression dans la région et il était conçu pour seulement deux personnes à la fois. Par pur désespoir, quatre hommes y sont entrés simultanément pour tenter de sauver leur vie. Tragiquement, ce dernier effort ne s’est pas déroulé comme prévu. Trois personnes ont péri à la suite de la décision hâtive de leur supérieur. Ceux qui ont survécu à cette épreuve terrifiante sont restés handicapés à vie.

 

À la suite de cette terrible catastrophe, les agents du KGB ont cessé toute tentative d’acquisition d’objets immergés non identifiés (USO). Pendant des décennies, les événements horribles qui se sont déroulés sont restés cachés par les autorités de haut rang. Vladimir Azhazha, ancien officier de la marine soviétique et ufologue estimé, a déclaré que des cadres du gouvernement russe avaient récemment publié des dossiers déclassifiés.

 

Dans ces documents, les aquanautes/océanautes du Baïkal sont décrits avec détails. Comme on pouvait s’y attendre, les commandants de la marine avaient surveillé de près les nombreux véhicules sous-marins naviguant sur le lac. De telles capacités technologiques les intriguaient grandement ; si les ingénieurs pouvaient reproduire les vitesses inconcevables des vaisseaux, ils obtiendraient des avantages militaires sans précédent.

 

Au fil des époques, le Baïkal n’a pas été étranger aux activités mystérieuses des ovnis. À la fin des années 1950, un jet TU-104 s’est écrasé dans le lac après avoir été poursuivi par un véhicule métallique inconnu. Le pilote affolé a envoyé par radio un message désemparé aux contrôleurs aériens pour les informer de cette prétendue attaque.

 

Selon les informateurs, tous les membres du personnel en service à l’époque ont été contraints de signer des accords de non-divulgation. De nombreux pêcheurs de la communauté ont attesté avoir vu l’effrayante attaque aérienne. Les pêcheurs à la ligne ont décrit comment une soucoupe volante argentée a poursuivi un avion jusqu’à ce qu’il plonge dans l’eau et disparaisse de leur vue. Malgré de nombreux témoignages, aucune preuve concluante ni aucune archive officielle de cet événement n’a jamais fait surface.

 

lac-neige

En avril 2009, l’énigmatique secteur sibérien a de nouveau fait la une des journaux du monde entier. Des astronautes à bord d’une station spatiale internationale ont photographié deux ruptures de convection circulaires, que l’on pense être produites par d’énormes embarcations aquatiques. L’une était située près du centre du lac, tandis que l’autre se trouvait à l’extrémité sud du Baïkal. Les deux semblent avoir été créées par quelque chose remontant sous l’épaisse couche de glace extérieure.

 

Les deux fissures en forme de disque étaient parfaitement symétriques et mesuraient étonnamment 5 km de diamètre. Ces immenses fractures étaient si précises qu’elles étaient impossibles à fabriquer ou à reproduire. Certains chercheurs pensent que les images produites par la NASA sont la preuve de vaisseaux spatiaux émergeant des eaux sombres du dessous.

 

Il y a quelques années, le Premier ministre Dmitry Medvedev a fait une annonce choquante lors du Forum économique mondial. Dans sa déclaration publique, il a déploré que “le temps soit venu” pour le monde de connaître la vérité sur les visiteurs extraterrestres.

 

En fait, M. Medvedev pense que les extraterrestres vivent déjà parmi nous et ce, depuis un certain temps. Plus effronté encore, le leader politique a prévenu que si les responsables américains refusaient de communiquer cette information monumentale, les représentants russes le feraient eux-mêmes.

 

Compte tenu des annonces récentes concernant l’ufologie et des dossiers dévoilés, il est tout à fait plausible que le Kremlin se prépare à une divulgation complète. Peut-être plus tôt que nous ne le pensons, la vérité stupéfiante sur les êtres interplanétaires sera enfin reconnue par ceux qui savent depuis le début.

 

SOURCEhttps://downthechupacabrahole.com/2019/03/21/the-russian-navy-divers-who-were-attacked-by-aquatic-aliens-lake-baikal-humanoids/

 

 

 

 

 

 

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here