La zone morte du golfe montre les dangers de l’agriculture industrielle et des usines

Si quelqu’un est vraiment concerné par le changement climatique et se demande où commencer pour inverser les dommages faits à notre planète, un bon endroit où faire des changements serait les industries et le modèle d’agriculture. En plus du mal causé par l’utilisation à outrance des pesticides, herbicides, et fongicides, l’abus de fertilisant à l’azote et le ruissellement des eaux usées agricoles causent une catastrophe écologique unique.

Dans le Golfe du Mexique, les scientifiques ont récemment annoncé avoir mesuré la plus grande zone morte océanique jamais enregistrée, juste près de la côte de Louisiane et du Mississippi à la bouche de la Rivière Mississippi. Cette zone morte saisonnière est un endroit d’eau où les niveaux d’oxygène sont trop faibles pour soutenir la vie, à cause d’une pollution extrême de l’eau.

Le principal facteur de la création de zones mortes est l’augmentation non naturelle des niveaux d’azote dans l’eau, bien que d’autres soucis relatifs à la pollution de l’eau jouent des rôles importants, comme : la perte de la couverture végétale, les routes et autoroutes, la construction de systèmes de drainage artificiels, et la perte de zones humides.

“Des nutriments s’écoulant dans les écoulements, rivières et l’océan par l’agriculture et le gâchis d’eau stimulent une croissance exagérée des algues qui ensuite se décomposent. Ceci provoque une hypoxie, ou manque d’oxygène dans l’eau, faisant soit fuir soit mourir la vie marine.”[Source]

La vidéo suivante de CBS Miami rapporte ce problème, bien que le formulant comme un problème économique :

La présentation suivante offre un aperçu simplifié du problème :

Le moment pour un retour à la production de nourriture biologique et éthique

Tant des problèmes majeurs mondiaux sont le résultat de déséquilibres introduits dans nos écosystèmes par les systèmes de production de nourriture et l’agriculture qui ne sont plus équilibrés, par préoccupation seulement  du profit plutôt que de préserver correctement l’environnement.

Le plus grand lac de Floride est lentement empoisonné par l’industrie du sucre, un autre exemple de comment ces systèmes agricoles ignorent leur impact négatif sur l’environnement. Ceci affecte aussi les zones autour des Grands Lacs, y compris l’approvisionnement en eau potable dans le Midwest.

“Le problème n’est pas restreint au Golfe du Mexique. Beaucoup d’autres voies d’eau sont aussi heurtées par les  produits chimiques. Le Lac Erie, par exemple, subit actuellement une prolifération algale de 700-miles carrés (1130 km carré), dont les toxines peuvent aussi contaminer l’eau de boisson. La prolifération d’algues atteint aussi le plus grand tributaire des Grand Lacs, la Rivière Maumee. En ce moment, les officiels déclarent que les niveaux de microcystine (toxines produites par l’algue) dans les tuyaux de prélèvement du Lac Erie sont bas, mais ceci peut changer à tout moment.

 

En 2014, Toledo en Ohio a été forcé de fermer l’approvisionnement en eau potable à plus d’un million de résidents pendant trois jours, à cause de niveaux élevés de microcystine dans l’eau. Les algues touchent aussi l’économie régionale tous les ans, car la pêche récréationnelle et les passages à la plage doivent être restreints. Le Lac Erie commença à expérimenter des problèmes significatifs dans le début des années 2000.” [Source]

Les opérations pour nourrir les animaux confinés  contribuent à une litanie de problèmes en plus des pratiques immorales et inhumaines dans le traitement des animaux dans ces environnements. Ces opérations ont même alimenté ces maladies et ont détruit des communautés, tout en causant la destruction de fermes indépendantes et forçant les petits agriculteurs à adopter des pratiques non éthiques.

“Les déchets de CAFO contribuent aussi à la pollution de l’air, et ceux qui travaillent avec les CAFO ainsi que les résidents voisins présentent une plus haute incidence d’asthme, migraines, irritation des yeux, et nausées. Selon l’Agence de Protection Environnementale8( (EPA), les états des États-Unis avec de hautes concentrations de CAFO rapportent 20 à 30 sérieux problèmes de qualité annuellement.

Une des raisons pour lesquelles si peu d’Américains sont conscients de ces problèmes est la présence des lois “ag-gag”, qui empêche légalement les gens de filmer ou photographier les conditions dans les fermes industrielles. Les lois ag-gag sont énormément promues par les lobbyistes pour les industries de la viande, des œufs, et des produits laitiers pour empêcher quiconque de dénoncer la cruauté animale et les problèmes de sécurité alimentaire avec les CAFO.”[Source]

La liste continue et les preuves sont là. Les modèles modernes de la production agricole sont suicidaires, car nous détruisons l’environnement en échange d’aliments pauvres en nutriments qui nous rendent malades. Nous savons déjà qu’en nous tournant vers le biologique, l’agriculture à petite taille peut nourrir le monde, et peut-être qu’un jour nous retournerons à ces méthodes durables.

Par Alex Pietrowski.

 

Source: http://www.wakingtimes.com/2017/10/17/gulf-mexico-dead-zone-demonstrates-dangers-industrial-agriculture-factory-farming/?utm_source=Waking+Times+Newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=e0b10cd8b6-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_term=0_25f1e048c1-e0b10cd8b6-54394837

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :