La Confrérie de l’Étoile

Article original du blog de Cobra : “Brotherhood of the Star”, publié le 5 septembre 2012. Traduction reprise du Portail2012 : La Confrérie de l’Étoile.

 

La Confrérie de l’Étoile

Cette publication concernera le deuxième groupe positif qui a travaillé secrètement, en coulisses, pour le bénéfice de l’humanité et la libération de la planète.

J’ai eu accès à un des textes ésotériques qui a été écrit par un membre de ce groupe et je le publie ici en entier, avec l’entière permission de ce groupe.

«  La Confrérie de l’Étoile et un avant-poste planétaire de la Loge Bleue de Sirius, qui est connecté à Sirius via Jupiter et le Commandement de Jupiter. Le but de cette Confrérie de l’Étoile est de guider l’évolution de la planète sous la guidance de Sanat Kumara. Le cercle intérieur de la Confrérie de l’Étoile est composé des Maîtres et des Arhats qui ont accompli leur Ascension sur cette planète. Le cercle extérieur de la Confrérie de l’Étoile est la Confrérie Ésotérique qui comprend les disciples des Maîtres Ascensionnés qui ont atteint le septième sous-degré de la troisième Initiation. L’ancre physique de la Confrérie de l’Étoile est le vaste royaume souterrain de Shamballa, où opère la Grande école de mystère de la Confrérie trans-himalayenne. La Confrérie Ésotérique représente son antichambre.

La Confrérie de l’Étoile n’a jamais été rendue publique depuis le temps de l’Atlantide. Elle travaillait secrètement à travers ses disciples. Les disciples de la Confrérie de l’Étoile font partie de l’Ordre de l’Étoile. L’Ordre de l’Étoile est une communauté, un mandala de 144,000 êtres stellaires de la première, deuxième et troisième Initiation qui se sont incarnés sur cette planète avec pour but la triangulation occulte de la Lumière et de l’obscurité. Les membres de l’Ordre de l’Étoile ont influencé la situation mondiale par la guidance télépathique de la Confrérie de l’Étoile.

Ils sont la cause de l’épanouissement de la culture gréco-romaine, aidés par les impressions télépathiques de la Confrérie de l’Étoile. Ils ont été actifs en tant que prêtres-Druides dans la culture Celtique. En tant qu’Essènes, ils ont collaboré au projet de l’Ascension de Jésus et de Madeleine et de la lignée familiale du Graal comme contrebalance contre la treizième lignée de la noblesse noire. Ils ont fondé les ordres d’initiation Sufi. Au XIIe siècle ils ont fondé le mouvement Cathare et Albigeois, qui a ravivé les mystères de la Déesse, à travers la poésie des Troubadours et il a également ravivé les mystères du Christianisme Gnostique des temps avant le culte Chrétien de Constantine. Au XIIIe siècle ils ont fondé l’ordre des Templiers, lequel était basé sur la découverte des textes ésotériques d’Isis dans la crypte sous le temple de Salomon. L’information de ses manuscrits a permis le retour des anciens mystères stellaires Égyptiens et la formation de la franc-maçonnerie. Basé sur l’impulsion reçue de la Confrérie de l’Étoile, les loges Cathares cachées ont déclenché la Renaissance vers 1450 à Florence et cela a donné forme à notre civilisation occidentale telle que nous la connaissons maintenant. Cela a rempli les conditions nécessaires pour l’arrivée des premiers représentants de la Confrérie Ésotérique en Europe par le réseau souterrain du Tibet.

Depuis ce temps, quelques dizaines de représentants de la Confrérie Ésotérique travaillent secrètement en coulisses en Europe. Au XVIe siècle, ils étaient principalement actifs à Florence, Venise et Vérone, au XVIIe siècle principalement à Londres et aussi partout en Angleterre et au XVIIIe siècle principalement à Paris. La Confrérie Ésotérique a transmis l’impulsion spirituelle pour le début du mouvement de l’Illumination à l’Ordre de l’Étoile et cela a remodelé le XVIIIe siècle et a jeté les bases pour la révolution scientifique et technologique.

La Confrérie Ésotérique a déclenché la création de l’école de mystère à travers le comte de Saint-Germain à Paris en 1775. Cette école de mystère a été active pendant environ 100 ans et ensuite la Confrérie Ésotérique a déclenché la création de la Société Théosophique à travers H.P. Blavatsky en 1875. À travers des impressions télépathiques, la Confrérie Ésotérique a guidé le progrès de la science, spécialement à travers Nikola Tesla.

Présentement la Confrérie Ésotérique n’est pas impliquée dans la matrice du système sur la planète Terre. Nous vivons dans des endroits non divulgués à la surface de la planète.

Le symbole ésotérique de la Confrérie de l’Étoile est la pierre céleste de Sirius, joyau de feu, cinta mani, lapis ex coelis, qui représente le joyau de notre vrai Soi (atma-buddhi-manas).

Le symbole ésotérique de l’Ordre de l’Étoile est le calice de Moldavite, la pierre céleste des Pléĩades, le Saint Graal, sangreal, qui représente notre corps causal et la noblesse stellaire, le mandala de 144,000 êtres stellaires de lumière.

Amor Vincit Omnia ! »

La Confrérie de l’Étoile est le dernier pur vestige des écoles de mystère de la Lumière de l’Atlantide. La Cabale essaie de l’infiltrer sans succès, car les règles d’admission sont très strictes. Hélas, la Cabale a réussi à infiltrer les écoles de mystère plus publiques, comme les Jésuites ont pu le faire avec la Franc-Maçonnerie au début des années 1800 et comme la Société Théosophique qui a été infiltrée après la mort d’Helena Blavatsky et ses enseignements ont ensuite été mal utilisés par la Cabale. Ceci est la cause de beaucoup de confusion parmi les Travailleurs de Lumière, mais les vrais enseignements seront restaurés bientôt car cela fait partie de l’Opération Dreamland.

Pour cette raison, d’autres membres de la Confrérie de l’Étoile peuvent me contacter à cobraresistance@gmail.com

Victoire de la Lumière !

Laisser un commentaire

Top
%d blogueurs aiment cette page :