Ce que les mystiques et les prophètes révèlent sur les entités hyper-dimensionnelles

Les entités hyper-dimensionnelles ont été reconnues, débattues et on nous met en garde contre elles depuis des millénaires à travers l’histoire de l’humanité.

Naturellement, beaucoup de personnes se moquent de l’existence de tels êtres, les croyant sortis tout droit de l’imagination fictive de l’esprit humain.
Cependant, le fait que tant de cultures, de traditions, de religions et de mouvances spirituelles parlent de la nature de ces créatures en utilisant des termes différents mais décrivant la même chose donne du crédit à l’idée que ces entités existent.
Depuis des millénaires, nous sommes avertis que l’humanité est victime de l’attaque psychique d’un groupe d’êtres énergétiques désincarnés qui sèment des pensées de jugement, de séparation/division, d’angoisse, de colère et de peur dans le but de produire le “LOOSH ” ( énergie émotionnelle négative ) qu’ils canalisent et détournent pour s’en nourrir.

En recherchant la force (ou puissance) qui se cache réellement derrière la mise en place du Nouvel Ordre Mondial et la conspiration planétaire, nous devons enquêter sur ces entités hyper-dimensionnelles qui peuvent être des manipulateurs, marionnettistes et qui contrôlent l’esprit de toute l’humanité.
Cet article est une première partie. Une deuxième partie suivra.

AU-DELA DE LA BANDE DE FREQUENCE DE LA PERCEPTION NORMALE

Nous devons prendre au sérieux l’idée que les dirigeants cachés de ce monde insensé sont invisibles ou, du moins, agissent à partir de fréquences se situant au-delà de la perception normale.

Après tout, personne ne sait exactement d’où les pensées proviennent. S’il y avait une “force” qui pouvait contrôler quelles pensées sont transmises dans l’esprit alors chaque être vivant serait vulnérable face à une attaque psychique.

On dit que ces entités hyper-dimensionnelles sont capables d’infiltrer votre esprit, d’imiter votre voix et de vous manipuler pour faire ce qu’ils veulent – tout cela dans le but de générer de la peur qui leur sert de nourriture.

Sont-ils les “dieux” d’autrefois qui exigeaient le sacrifice ? Sont-ils les esprits maléfiques qui possèdent les gens ? Sont-ils les maîtres manipulateurs qui essaient constamment de nous maintenir dans la peur et de nous décentrés de notre chakra du coeur ?

Ce qui suit est une liste de 10 différentes cultures et traditions qui décrivent ces entités hyper-dimensionnelles en utilisant leurs propres termes et idées.

1. Entités hyper-dimensionnelles : Les Archontes (Les Gnostiques)

Les Gnostiques antiques tiennent leur nom du mot grec “gnôsis” qui signifie “connaissance” ou “perspicacité”.

Le gnosticisme était une organisation religieuse libre et un mouvement philosophique en plein essor au premier et deuxième siècle avant Jésus Christ. Les gnostiques croyaient que le monde matériel était le résultat d’une erreur primordiale (originelle) d’un être divin (habituellement appelé Sophia -sagesse- ou Logos).

Ils attribuaient la création et le contrôle du monde matériel à une créature semi-divine connue et ignorante qu’on appelait Saklas (le fou) , Ialdebaoth (le dieu aveugle) ou le Démiurge (du grec “dêmiourgos” qui signifie “artisan/artiste” mais que les gnostiques connaissaient en tant qu’architecte ou force créatrice inférieure).

Dans la mythologie gnostique, Sophia et le Démiurge sont soumis à l’autorité de l’être suprême (Dieu). Le Démiurge était opposé à tout ce qui était spirituel et avait un groupe de serviteurs connus sous le nom d'”archontes” (du grec signifiant “dirigeant/chef” ) .

Les recherches de l’érudit gnostique John Lash révèlent que les gnostiques étaient les premiers shamans mystiques qui avaient atteint des états de conscience élevés et qui avaient le savoir de la connection directe avec le Cosmos. Ils prenaient en considération l’importance du principe féminin (Sophia) pour avoir une vie équilibrée.

Il conclut que l’Eglise catholique craignait leur pouvoir au point de les éliminer. Cela contraignit les survivants à s’exiler sous la terre.

Les manuscrits de la Mer Morte découverts sur le site de Qumran en Palestine et les Codex de Nag Hammadi découverts en Egypte (dans les années 1940) sont des textes gnostiques importants qui exposent la vérité sur les archontes. Voici une citation de l’Apocryphon de Jean, un texte de Nag Hammadi :

“Ils cherchèrent à dominer l’humanité dans le domaine psychologique et celui des perceptions… même s’ils virent que la réflexion humaine était supérieure à la leur… Car, en effet, leur plaisir est amer et leur beauté est pervertie. Et leur succès est dans la tromperie (apaton) et l’égarement car leur propre constitution est sans divinité.”

Les gnostiques adhéraient à l’idée qu’il existait une présence extraterrestre prédatrice qui se délecte de la douleur des gens et utilise la tromperie comme d’un outil. Déconnectés de leur propre pouvoir (“sans divinité”), ils devinrent des parasites qui devaient détourner l’énergie des autres pour survivre.

2. Entités hyper-dimensionnelles : les Démons (le christianisme)

Ces mêmes “forces” sont appelées “démons” dans la tradition chrétienne. Dans cette célèbre citation que l’on trouve (dans la bible) dans l’Ephésiens chapitre 6 verset 12, ces êtres sont en fait appelés “dirigeants/chefs” et “autorités”, ce qui rappelle les termes utilisés pour décrire les Archontes dans les manuscrits de la Mer Morte et les textes de Nag Hammed :

“Car nous avons à lutter non pas contre la chair et le sang (physique) mais contre les chefs/dirigeants – les autorités – les puissances de ce monde enténébré et contre les forces spirituelles méchantes dans les mondes célestes”.

Démons, exorcisme et christianisme: une image futuriste de St. Francis Borgia aidant un impénitent mourant par Goya

Le christianisme contient aussi une tradition d’exorcisme et d’esprits malfaisants. Les évangiles contiennent plusieurs récits dans lesquels Jésus chasse les mauvais esprits. Cette tradition continue de nos jours.

Le Père Gabriel Amorth était un ancien fonctionnaire du Vatican qui pratiqua en tant qu’exorciste pour le diocèse de Rome pendant 30 ans. Il était aussi le fondateur de l’association internationale des exorcistes.

Entité hyper-dimensionnelle: le Jinn du feu sans fumée

3. Entités hyper-dimensionnelles : Jinn / Djinn (Mythologie arabe)

En Arabie pré-islamique, avant la naissance du prophète Mahomet au sixième siècle après Jésus Christ, la mythologie arabe contient des références aux “Jinn” ou “Djinn” qui étaient considérés comme étant des esprits surnaturels (et pouvaient être bons ou mauvais).

“Jinn/Djinn” est la classification d’un certain nombre de différentes sortes d’êtres surnaturels. Le livre “L’évolution du concept de Jinn de l’époque pré-islamique à l’islam” décrit comment ils pouvaient apparaître sous la forme d’êtres spirituels purs, d’anges ou de démons comme indiqué par Ibn Manzur dans “Lisân al-Arab” :

“Le peuple Jahiliyyah a appelé anges – que la paix soit sur eux – les Jinn car ils étaient invisibles “.

Ils pouvaient être aussi des créatures palpables avec des caractéristiques physiques animales particulières comme exposé dans l’Encyclopédie de la religion et de l’éthique.

“… n’étaient pas des esprits purs, car ils étaient souvent représentés velus sous la forme d’une autruche ou d’un serpent”.

Le livre mentionne 4 types spécifiques de Jinn dans le monde pré-islamique :

1- Ghūl : nous obtenons le mot anglais “ghoul” (vampire/goule /zombie). Ils étaient des démons du désert réputés pour piller les tombes et dévorer les cadavres. Ils semblaient apparaître et disparaître “comme la lueur d’une torche”. Ils laissaient un corps physique derrière eux une fois tué comme le déclare le poème de Ta’abbata Sharran :

“Je passais la nuit allongé lourdement sur elle attendant le matin pour voir ce que j’avais capturé. Alors je trouvais 2 yeux dans une tête hideuse similaire à la tête d’un chat avec une langue fourchue”.

2- Si’lah : la différence entre ce démon la et le précédent n’est pas clair pour moi. Ils semblent être plus sournois et plus intelligents. Il existe une histoire à propos de l’un d’eux qui se marie et porte des enfants humains.

Une autre différence possible peut être le fait qu’ils sont actifs la journée plutôt que la nuit ou bien que le “Si’lah” est une femme et le “Ghul” est un homme. Cette différentiation ne semble pas être respecté partout.

3- Shiqq: c’était un homme qui avait seulement la moitié d’un corps et qui pouvait battre un humain à mort s’il le rencontrait. Al-Jāḥiẓ déclare :

“Là-bas, un shiqq lui apparut. Il n’avait qu’une main, un oeil, une jambe. Ils se récitèrent des poèmes, puis se frappèrent et moururent.

4- Shaytan : nous nous étendrons sur le sujet juste après. Le mot anglais “Satan” est dérivé de ce mot arabe. Ils étaient réputés intelligents, rusés, puissants et généralement rebelles et insoumis.

Entité hyper-dimensionnelle: le Jjinn. Image credit: AboutIslam.net

4. Entités hyper-dimensionnelles : Shaytan / Satan (Islam)

Bien que le “Shaytan/Sheitan (au pluriel “Shayatin”) appartienne à la mythologie arabe pré-islamique, le fait que Mahomet fut trompé par l’un d’eux (et il en parle ouvertement) a élevé le personnage dans la tradition islamique. Dans le coran, il y a l’histoire d’Iblis, le premier Sheitan qui fut créé par Allah (Dieu) à partir d’un feu si pur que même la fumée ne pouvait troubler sa beauté.
Cela est intéressant car la référence aux Archontes ayant été créés à partir d’un feu sans fumée survient à plusieurs reprises à travers différentes traditions. Iblis refusa de s’incliner devant Adam (qui était après tout un simple homme fait d’argile); donc Allah le bannit du Paradis. Iblis jura de se venger d’Adam et de tous les hommes faits d’argile comme lui.
On dit qu’Iblis est le seigneur de tous les “Shayatin” et aurait rassemblé une armée de “Shayatin” et de “Jinn” pour persécuter l’humanité. Un “Shaytan” est décrit avec une force considérable et une voix qui murmure/chuchote et serait visible seulement des ânes qui braient désespérément pour avertir quand ils le voient s’approcher.

Ceci est à nouveau remarquable puisque cela met en évidence le fait que ces entités hyper-dimensionnelles sont au-delà du champ de perception normal de l’être humain – mais pas en dehors des perceptions d’autres êtres comme les animaux (tels les ânes ou les chats) ou d’une personne ayant élargit son champ de perception (par la volonté, l’intention ou même les domaines psychédéliques).

5. Entités hyper-dimensionnelles : Les forces hostiles (Sri Aurobindo, “La mère”, Rudolf Steiner)

Sri Aurobindo était un sage Hindou qui a fondé le Yoga Intégral. Il a écrit à propos des Archontes en utilisant les termes “forces hostiles”  ou “forces adverses” :

“Si [la force hostile ou force adverse] est la Puissance qui maintient le monde dans l’ignorance et les ténèbres – on ne peut la détruire que quand l’humanité n’est plus en adoration devant l’ignorance et les ténèbres. Chaque “sadhak” (yoga intégral) doit le détacher/l’éloigner de son être. Une fois détaché de cela, il n’y aura plus de sérieuses difficultés dans la pratique de son “sadhana” (yoga intégral)…”

“Les forces hostiles/adverses sont les Pouvoirs des Ténèbres qui se rebellent contre la Lumière et la Vérité et qui veulent maintenir ce monde sous leur contrôle dans l’ignorance et les ténèbres. Quand qui que ce soit veut trouver la vérité, avoir conscience de sa divinité, ils l’empêchent autant que possible…”

“Parfois, ils possèdent les hommes pour agir à travers eux parfois ils prennent naissance dans un corps humain. Quand leur rôle est terminé, soit ils changent, soit ils disparaissent ou cessent de chercher à intervenir dans le “jeu d’échecs” planétaire”.

“La Mère”, une femme étroitement liée à Sri Aurobindo, en parle ici comme si elle expliquait (et avait expérimenté) la possession de l’esprit ou possession démoniaque :

Question : Quand un être est possédé par une force hostile/adverse, qu’advient-il de son psychique ?

“La Mère” : Cela dépend à quel point la personne est possédée. Habituellement, c’est quelque chose de progressif. D’abord, il y a une influence (malfaisante) qui rôde et s’installe… Puis, cette influence devient permanente et il y a une partie de l’être qui se dégrade et est constamment sous cette influence et l’exprime. Après cela, l’être qui a mis en place cette “influence” essaie de “s’intégrer ” dans cette partie.
Ensuite, habituellement, cela crée un conflit, une sorte de combat intérieur… si on ne sait pas comment résister et qu’on ne parvient pas à se débarrasser de cette emprise alors progressivement, l’être qui prend possession d’une partie de la personne agit comme une pieuvre et agrippe ses tentacules comme cela, lentement et partout. Finalement, on arrive à une possession complète. A ce stade là, soit la personne possédée devient complètement déséquilibrée (mentalement) ou elle devient une sorte de “monstre…”

Rudolf Steiner est connu pour plusieurs choses et notamment ses idées révolutionnaires sur l’éducation. Il était, lui aussi, conscient de l’existence des Archontes :

“Il y a des êtres dans les mondes célestes/spirituels pour qui l’angoisse et la peur émanant des êtres humains est une nourriture. Quand les humains ne ressentent ni angoisse ni peur alors ces créatures s’affaiblissent… Si la peur et l’angoisse émanent des humains et qu’ils craquent nerveusement/psychologiquement alors ces créatures se réjouissent de cette nourriture et deviennent de plus en plus puissantes.”

“Ces êtres sont hostiles envers l’humanité. Tout ce qui génère des émotions négatives : l’angoisse, la peur, la superstition, le doute et le désespoir sont en réalité les forces hostiles/adverses dans les mondes subtils/imperceptibles qui lancent des attaques cruelles contre les êtres humains pour être nourries. Par conséquent, il est absolument nécessaire qu’une personne qui accède au monde spirituel surmonte/abandonne la peur, les sentiments d’impuissance, le désespoir et l’angoisse.”

Mais ce sont précisément les émotions qui font partie du monde matérialiste d’aujourd’hui qui éloignent les gens du monde spirituel. Ils sont propices au désespoir et la peur qu’ont les gens de l’inconnu favorise la présence/venue des forces hostiles/adverses mentionnées ci-dessus.

Cette série aura une suite dans la partie 2. Soyez sûr de ne pas manquer le prochain volet. Vous pouvez vous abonner en cliquant ci-dessous. 

Par Makia Freeman, invitée, HumansAreFree.com

Traduction Cindy Le Gallais.

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

Laisser un commentaire