Vaccins, médecins morts et dépopulation

Article original du 19 février 2016 sur prepareforchange.

 

L’autisme est maintenant monté en flèche pour atteindre UN EN 45 dans ce pays. Cela signifie que si vous marchiez dans votre rue en ce moment, il est fort probable que vous n’auriez même pas à faire un pâté de maisons avant de passer devant une maison où vit au moins un enfant autiste.

Ce que vous allez entendre en est peut-être la raison 

L’épidémiologiste du paragraphe précédent s’est ensuite empressé de se faire représenter par l’un des avocats dénonciateurs les plus cher du marché et a fait une déclaration. Ensuite, tout cela a été balayé sous le tapis dans ce qui semble être une peur d’Ebola délibérément exagérée et oubliée par beaucoup.

L’été dernier, plusieurs médecins ont trouvé la mort dans le pays dans des circonstances mystérieuses. Une douzaine de médecins  décédèrent en trois mois dans des circonstances suspectes (comme par hasard dans les bois ou des crises cardiaques soudaines alors qu’ils étaient jeunes et en bonne santé).

Les autorités ont rapidement statué sur des suicides sans même enquêter sur les circonstances de la mort. Certains des médecins étaient liés les uns aux autres par leurs recherches. Ces médecins décédés semblent tous avoir une chose en commun : ils étudiaient les effets du GcMAF et/ou de la nagalase sur les patients atteints d’un cancer ou des liens chez les enfants autistes. Nous verrons ce que sont exactement ces deux choses dans un instant.

L’un des meurtres les plus médiatisés a été celui du Dr James Bradstreet dont le corps a été découvert flottant dans une rivière de la Caroline du Nord, une seule blessure par balle à la poitrine (via Natural News):

Bradstreet, un médecin renommé connu pour son scepticisme à l’égard des vaccins (notamment le vaccin ROR) et pour ses recherches progressistes sur l’autisme, a été attaqué par la FDA une semaine avant sa mort mystérieuse. Les détails du raid restent largement inconnus.

Personnellement affecté par l’autisme, puisque son fils et son beau-fils ont reçu un diagnostic d’autisme, une partie importante du travail du Dr Bradstreet a été consacrée à cette cause. Il a même témoigné à deux reprises devant la Chambre des représentants des États-Unis sur le lien entre les vaccins et l’autisme.

Comme Natural News l’ a rapporté, avant sa mort, le Dr Bradstreet travaillait avec une molécule peu connue qui se trouve naturellement dans le corps humain. GcMAF (Globulin component Macrophage Activating Factor), qui devient la protéine GC après sa combinaison avec la vitamine D dans le corps, et a le potentiel d’être un remède universel pour le cancer.

Comme nous le savons tous, le cancer est une affaire importante dans ce pays. Nous parlons d’une industrie de 124 milliards de dollars. Un nombre aussi grand devient naturellement une question de “sécurité nationale”. L’un des produits les plus importants de ce pays est le cancer, alors pourquoi quelqu’un croit-il que le système permettrait un jour de guérir du cancer ?

Il n’est donc pas surprenant de constater que l’information sur la recherche novatrice sur la capacité de lutte contre le cancer du GcMAF n’a pas été diffusée à grande échelle. En fait, nous ne l’avons appris que lorsque les médecins ont commencé à mourir pour avoir fait des recherches. Tandis que ceux qui ont travaillé avec le Dr Bradstreet ont affirmé qu’il avait inversé l’autisme et guéri le cancer dans ses études (études qui n’ont pas été médiatisées), considérez ceci : si le corps est en quelque sorte inhibé de quelque manière que ce soit de produire le GcMAF, le système immunitaire de la personne est totalement compromis, ce qui ouvre la porte à toutes sortes de maladies. Ce composé (ou son absence) est lié à l’autisme, au cancer, au diabète, etc. Sans la capacité de l’organisme à produire le GcMAF, une personne est prête à tomber malade et à mourir.

Une enzyme appelée nagalase excrétée par les cellules cancéreuses (et qui est également un composant de la protéine de l’enveloppe des virus comme le VIH ou la grippe) est connue pour inhiber la production de GcMAF par l’organisme.

Le Dr Bradstreet et al. avaient tous découvert d’une façon ou d’une autre que la nagalase compromet le système immunitaire des personnes atteintes d’autisme, de cancer, etc. en empêchant leur corps de produire la GcMAF, mais…

Voici la nouvelle : beaucoup de ces médecins décédés croyaient que la nagalase était AJOUTÉE EN CONNAISSANCE DE CAUSE aux vaccins.

Pourquoi ? Contrôle de la population.

Si vous n’en avez pas entendu parler, vous devez écouter cette interview de 19 minutes avec le Dr Ted Broer sur Hagmann & Hagmann. (Sous-titres en français disponible).

L’interview complète se trouve ici. L’interview n’a même pas eu lieu pendant la première heure parce que le site continuait d’avoir de mystérieuses difficultés techniques pendant le spectacle et que le médecin était déconnecté. Il commence par faire savoir au public qu’il n’est pas suicidaire.

Via le Dr Broer dans cette interview:

L’information que je suis sur le point de vous donner est extrêmement controversée et un groupe de personnes travaillant dessus ont quitté la planète.

Cette information existe depuis un certain temps. Ils connaissaient l’information avec laquelle ils travaillaient et ils étaient fondamentalement très, très prudents. Supposément certains d’entre eux étaient accusés d’utiliser le GcMAF. La Food and Drug Administration (FDA) aurait fait une descente dans plusieurs de leurs bureaux plusieurs semaines avant qu’ils ne se suicident ou ne meurent soudainement.

… Ça va paraître compliqué mais je vais tout vous expliquer de manière très, très simple ce soir. Quand vous entendrez ces termes pour la première fois, ils vous sembleront bizarres…

Vous ne pouvez pas gérer la vérité sur les vaccins (Publicité)

La protéine GC est une protéine dans l’organisme qui est utilisée par les macrophages. Ce qu’il se passe, c’est que les macrophages dans le corps sont ceux qui tuent les cellules cancéreuses et arrêtent les tempêtes de cytokines. Nous allons expliquer tous ces termes en quelques minutes.

… Les macrophages dans le corps sont ceux qui tuent les cellules cancéreuses. Ils arrêtent les tempêtes de cytokines… la protéine GC dans le corps y ajoute de la vitamine D… Combien de fois ai-je dit aux auditeurs que vous devez prendre de la vitamine D tous les jours ? C’est super important. Souvenez-vous que la protéine GC est enrichie en vitamine D et que la protéine GC devient ce qu’on appelle GcMAF (facteur d’activation des macrophages dérivés de la protéine Gc)… Cette protéine GcMAF est une protéine enzymatique du système immunitaire humain également connue sous le nom de protéine de liaison de la vitamine D…

Ce GcMAF est probablement la chose la plus efficace dans le système immunitaire pour tuer les cellules cancéreuses.

et ce qui se passe, c’est que le système immunitaire est compromis par un produit appelé nagalase.

Encore une fois, lorsque la GcMAF est inhibée, elle compromet l’ensemble du système immunitaire d’une personne. Période.

Ce que ces médecins ont découvert, c’est que cette enzyme protéique de la nagalase était introduite dans l’organisme par voie virale ou directement par immunisation. C’est la protéine enzymatique qui détruit le système immunitaire.

Je vais répéter ceci puisque ces types sont morts et que je peux parler à leur place. Ils ont découvert que la protéine de l’enzyme nagalase produite par les cellules cancéreuses et les virus responsables de l’immuno-déficience est injectée dans le corps grâce aux immunisations : soit par les virus, soit par l’immunisation elle-même.

C’est une information tellement accablante pour toute la profession médicale, la profession immunologique et les gens qui [sic] produisent des vaccinations qu’ils ne voulaient apparemment pas que ces gens soient présents.

Je ne dirais pas ce qui est arrivé à ces gars, je dirais juste qu’ils ne sont plus sur cette planète. (Pour en savoir plus sur cette histoire, consultez Natural News ici et ici.)

Surprise surprise, la nagalase a été retrouvée à des concentrations très élevées chez les enfants autistes. Le dépistage de la nagalase est également effectué pour le cancer, le sida et d’autres infections chroniques.

La nagalase est comme un bombardier furtif. L’enzyme nagalase synthétisée ou libérée à partir de cellules cancéreuses ou d’une particule virale identifie les installations protéiques de la GcMAF à la surface de vos lymphocytes T et B et les élimine tout simplement à l’aide d’une bombe incroyablement précise.

Le Dr Broer poursuit en parlant de la façon dont le GcMAF administré aux enfants autistes a complètement effacé leurs symptômes. Qu’il a guéri le cancer. Alzheimer. La liste ne s’arrête pas là.

Ainsi, pour résumer, la nagalase inhibe la GcMAF dont l’absence compromet le système immunitaire. La nagalase est liée à l’autisme, au cancer et à toutes sortes de maladies et les médecins décédés auraient tous compris d’une manière ou d’une autre que la nagalase setait volontairement ajoutée à nos vaccins comme une lente élimination.

C’est la théorie. Pensez-y une seconde. Laisse-la entrer.

Et on nous dit que nous sommes d’horribles monstres si nous ne n’injectons nos enfants avec des doses massives de vaccins parce qu’ils risquent de contracter la rougeole.

Les États-Unis ont le programme de vaccination le plus énergique de la planète, et pourtant, nous avons l’un des taux de mortalité infantile les plus élevés. L’autisme monte en flèche année après année. Le cancer est d’un sur trois chez les femmes et d’un sur deux chez les hommes et pratiquement toutes les maladies auxquelles vous pouvez penser sont en hausse ici. Bien que le lien entre le vaccin et l’autisme ait fait l’objet de nombreuses discussions dans d’autres milieux car l’incidence de l’autisme a fortement augmenté au cours de la dernière décennie, beaucoup savent qu’il existe un lien mais ne savent pas exactement comment il fonctionne. C’est les métaux lourds ? L’ADN génétiquement modifié ? Le barrage de produits chimiques y compris le polysorbate qui agit comme un détergent pour aider les produits chimiques contenus dans les vaccins à franchir plus facilement la barrière hémato-encéphalique?

Ou… la réponse est-elle beaucoup plus simple?

Est-ce l’ajout d’une enzyme connue inhibitrice du système immunitaire qui laisse tous les enfants et nous tous immunisés dès la naissance et qui est essentiellement conçue pour nous faire tomber malades et mourir?

Dépopulation 101… ajouter du poison aux vaccins… faire loi que tous les enfants doivent être injectés pour aller à l’école. Méthodes de mise à mort lente. Ils pensent qu’ils sont justes avec leur mentalité de type “survie du plus fort”. Seuls les meilleurs gènes survivent ? Ces gens n’ont pas d’âme.(source)

On pourrait demander à une douzaine de médecins ce qu’ils pensent de cette théorie, mais ils sont tous morts.

En attendant, le Dr Broer suggère à tout le monde de prendre de la vitamine D3 tous les jours.

Ah, ce monde est tellement foutu…

Et regardez, voici une pub pour la vaccination maintenant!

Source: Par Melissa Dykes le 19 février 2016.

Traduction Lucy Pitt.

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

Laisser un commentaire