La “neuvième planète” peut exister dans le système solaire selon des scientifiques américains

Part-NIC-Nic6048758-1-1-0

Cette image reçue de l’Observatoire Européen du Sud le 11 janvier 2012 est une impression d’artiste qui montre comment les planètes sont ordinaires autour des étoiles de la Voie Lactée (AFP Photo/)

Article de janvier 2016.

Miami (AFP) – Une planète géante jusque-là inconnue a peut-être été découverte dans les confins de notre système solaire ont annoncé mercredi des scientifiques américains.

Surnommé la Neuvième Planète, l’objet “a une masse environ 10 fois supérieure à celle de la Terre” et suit une “étrange orbite très allongée dans le système solaire éloigné” ont déclaré des chercheurs de l’Institut de Technologie de Californie (Caltech).

“En fait, il faudrait pour cette nouvelle planète entre 10 000 et 20 000 ans pour faire une seule orbite autour du Soleil.”

Le rapport a été publié dans la revue Astronomical Journal.

Les chercheurs Konstantin Batygin et Mike Brown disent n’avoir pas encore observé l’objet directement.

Ils l’ont plutôt trouvé grâce à la modélisation mathématique et aux simulations informatiques.

La planète présumée a environ 5000 fois la masse de Pluton et les scientifiques pensent que sa gravité a affecté le mouvement des planètes naines dans le système solaire extérieur perturbant essentiellement les corps célestes dans le domaine des objets et débris glacés au-delà de Neptune connu sous le nom de ceinture de Kuiper.

“Comme un parent qui maintient l’arc d’un enfant sur une balançoire avec des poussées périodiques, la Neuvième Planète pousse les orbites d’objets éloignés de la ceinture de Kuiper de telle sorte que leur configuration par rapport à la planète soit préservée” a expliqué CalTech dans une déclaration.

Tueur de Pluton –

Brown, l’un des coauteurs du document, a été l’un des principaux acteurs du déclassement de Pluton de planète à planète naine en 2006.

Lui et ses collègues avaient trouvé une planète naine appelée Eris qui était plus massive que Pluton et qui s’avérait être un candidat potentiel pour être la 10ème planète.

Mais quand l’Union Astronomique Internationale a décidé en 2006 de publier une nouvelle définition de “planète”, ni Eris ni Pluton ne rentrèrent dans cette nouvelle définition.

“OK, OK, OK, je suis maintenant prêt à admettre” dit Brown, qui passe par @plutokiller sur Twitter.

“Je crois que le système solaire a neuf planètes.”

Mais comment les astronomes pouvaient-ils rester si longtemps sans se rendre compte qu’une autre planète était là ?

Brown et ses collègues disent que la Neuvième Planète aurait pu être rejetée pendant la formation précoce du système solaire quand quatre noyaux majeurs ont attrapé du gaz autour d’eux et ont formé Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.

“Peut-être que la Neuvième Planète représente t-elle un cinquième noyau qui s’est trop rapproché de Jupiter ou de Saturne et qui a été éjecté dans son orbite actuelle, loin” dit Brown.

Une foule de puissants télescopes sont actuellement à la recherche de la Neuvième Planète y compris les télescopes jumeaux de 10 mètres de l’Observatoire W. M. Keck et le télescope Subaru sur Maunakea à Hawaii.

“Nous étions d’abord très sceptiques quant à l’existence de cette planète. Alors que nous continuions à étudier son orbite et sa possible signification pour le système solaire extérieur, nous nous sommes petit à petit laissé convaincre qu’elle existe” a déclaré Batygin, professeur adjoint de science planétaire.

“Pour la première fois depuis plus de 150 ans, il y a des preuves solides que le recensement planétaire du système solaire est incomplet.”

D’autres planètes ont été découvertes par modélisation mathématique dont Neptune en 1846.

“Mais toutes les prévisions n’ont pas conduit à une planète réelle” a déclaré Robert Massey, directeur exécutif adjoint de la Royal Astronomical Society à Londres.

“Il y a eu des cas dans le passé où des planètes ont été prédites… mais n’ont pas été trouvées” a-t-il dit à l’AFP.

“Mais”, a-t-il ajouté, “les chercheurs qui ont publié leur article sont respectés dans la communauté scientifique et leurs hypothèses méritent certainement d’être suivies”.

“Ce serait vraiment excitant à trouver. Pour le moment, c’est simplement une prédiction.”

Traduction PFC Francophone.

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

Laisser un commentaire