Les portables conduisent les humains modernes au bord de la folie ? Une nouvelle science révèle de jeunes cerveaux DERANGÉS par l’exposition aux radiations des téléphones cellulaires

Il est assez évident pour la plupart des gens intelligents que la société moderne devient folle. C’est particulièrement vrai parmi les jeunes hyperconnectés d’aujourd’hui qui semblent être vraiment dérangés, souffrant de troubles mentaux et d’hyperventilation sur toutes les questions imaginables comme la “neutralité du net” ou l’élection de Donald Trump. La folie de la société moderne n’a jamais été aussi extrême et beaucoup d’entre nous qui observent tout cela se demandent s’il y a une cause commune derrière la folie ?

Il s’avère que l’empoisonnement massif du cerveau humain par les radiations des téléphones cellulaires ne dure que depuis une génération environ. C’est peut-être la cause commune de la folie. Les autorités sanitaires californiennes viennent de confirmer cette possibilité en émettant de nouveaux avertissements sur les effets néfastes de l’exposition au rayonnement des téléphones cellulaires sur le cerveau.

“La recherche indique que les téléphones cellulaires pourraient accroître notre risque de cancer du cerveau et de tumeurs, de faible numération des spermatozoïdes, de maux de tête ainsi que de troubles de la mémoire, de l’ouïe et du sommeil”, rapporte CBS News / San Francisco. En d’autres termes, on a constaté que le rayonnement des téléphones cellulaires interfère directement avec le fonctionnement normal du cerveau, ce qui amène les gens à démontrer une fonction cognitive anormale. Ce phénomène, combiné aux effets nocifs des médias sociaux, semble avoir propulsé notre société au bord de maladies mentales fugitives parmi les masses.

Tout comme les Romains ont détruit leur civilisation avec le saturnisme dans les aqueducs d’eau, nous détruisons peut-être notre propre civilisation en faisant frire tous nos cerveaux avec des radiations de téléphones cellulaires (et en rendant ainsi notre peuple fou).

Les dommages cérébraux causés par les radiations des téléphones cellulaires expliquent comment la génération “flocons de neige” et d’épaves émotionnelles est apparue

Selon l’article lié ci-dessus, 95 pour cent des Américains utilisent maintenant les téléphones cellulaires sur une base régulière. C’est même vrai chez les jeunes d’aujourd’hui qui semblent être accros aux appareils (comme les portails de discussion sur les médias sociaux, le partage de photos, etc). Mais est-ce que tous ces appareils font griller les jeunes cerveaux et entravent le développement neurologique ?

En d’autres termes, est-ce que l’exposition aux radiations des téléphones cellulaires pourrait être responsable de la “génération des flocons de neige” de fragiles calomnies et d’épaves émotionnelles qui semblent aujourd’hui dominer les campus universitaires de notre pays ? Un nouveau documentaire intitulé “Génération Zapped” (Génération zappée) examine les risques étonnants pour la santé associés à la technologie sans fil et aux appareils mobiles. Trouvé à GenerationZapped.com, le nouveau documentaire ose examiner les implications médicales et sanitaires de l’exposition prolongée aux radiations des téléphones cellulaires. Voir la bande annonce ici :

(Pas de sous-titres disponibles sur Vimeo). 

(Sous-titres disponibles en français : Cliquez SS; si ce n’est pas en français : allez dans Paramètres et cliquez Sous-titres et pour changer la langue cliquez Généré automatiquement, vous aurez un vaste choix de langue). 

Le documentaire traite également des compteurs intelligents et de la façon dont ils exposent des bâtiments entiers remplis de personnes à la pollution électromagnétique.

L’industrie du sans-fil est le nouveau “Big Tobacco”

Le camouflage scientifique massif de l’industrie est inhérente au film. Nous parlons d’un camouflage “à la Big Tobacco” des preuves scientifiques de dommages. Les entreprises puissantes qui investissent massivement dans la technologie sans fil dépensent des milliards de dollars chaque année pour convaincre les législateurs et les organismes de réglementation d’enterrer la vérité sur l’électropollution et le risque d’exposition aux champs électromagnétiques.

C’est pourquoi ce film et ses producteurs seront, bien sûr, malicieusement attaqués par l’industrie du sans-fil exactement de la même façon que les grands dénonciateurs de tabac ont été attaqués par les compagnies de cigarettes au cours des années 1970,1980 et 1990. (C’est aussi la raison pour laquelle l’industrie des vaccins s’en prend cruellement à quiconque souligne que les vaccins contiennent de l’aluminium et du mercure qui endommagent le cerveau. Quand la vérité menace une industrie de plusieurs milliards de dollars, la vérité est toujours attaquée et supprimée. Une telle suppression de la vérité est toujours déguisée au nom de la “science”.)

Mais c’est de la fausse science, bien sûr. Ou, mieux dit, “sciences de l’industrie”… ce qui n’est pas vraiment de la science du tout. C’est juste de la propagande.

Avons-nous laissé une génération entière être endommagée par les téléphones cellulaires ?

Mais la plus grande question que je me pose aujourd’hui est la suivante : en ignorant les risques très réels pour la santé que représente l’exposition aux rayonnements des téléphones cellulaires, avons-nous laissé une génération entière s’abîmer le cerveau ? Il est difficile de regarder les “flocons de neige” aujourd’hui et de ne pas conclure qu’ils sont mentalement dérangés. Voir les vidéos ci-dessous pour quelques exemples :

(Sous-titres disponibles en français : Cliquez SS; si ce n’est pas en français : allez dans Paramètres et cliquez Sous-titres et pour changer la langue cliquez Généré automatiquement, vous aurez un vaste choix de langue). Pour les 2 vidéos. 

Comme le montrent ces vidéos, un nombre effarant de jeunes gens d’aujourd’hui ne sont rien de moins que des fous furieux. Ceci est particulièrement évident dans la communauté LGBT / trans qui étend maintenant ses acronymes de “tolérance” pour inclure les hommes qui aiment avoir des rapports sexuels avec les tuyaux d’échappement des automobiles. Il ne fait aucun doute que la Gauche dérangée exigera bientôt une protection spéciale pour la bestialité, la pédophilie et ceux qui se livrent à des actes sexuels avec des cadavres. (L’amour gagne ! .. Hum, peut-être que ce n’est pas le genre d’amour que tu devrais chercher…)

La gauche politique en Amérique, en d’autres termes, essaie maintenant de normaliser la maladie mentale de masse pour la simple raison qu’elle est devenue si répandue qu’elle semble presque banale. Mais “commune” ne la rend pas normale ou saine. Si une génération entière est empoisonnée, cela ne les rend pas toutes saines d’esprit. Cela signifie simplement que les lésions cérébrales sont extrêmement répandues (et donc extrêmement dangereuses pour la viabilité à long terme de la société dans son ensemble car aucune société qui devient folle collectivement n’a beaucoup d’avenir). La frange folle de la culture américaine, en d’autres termes, a trouvé sa force dans le nombre de nos jeunes qui deviennent de plus en plus souvent des cerveaux endommagés par l’exposition à des poisons neurologiques. Il ne fait aucun doute que ces poisons incluent aussi les pesticides dans l’approvisionnement alimentaire. Mais la pollution par les CEM apparaît rapidement comme étant peut-être le facteur le plus nuisible de tous.

Est-il temps d’interdire les appareils mobiles pour les jeunes ?

La société moderne est depuis longtemps d’accord pour dire que les cigarettes devraient être interdites aux jeunes en raison des dommages qu’elles causent à leur corps et cerveaux en développement. Aujourd’hui, personne ne prétend que les enfants devraient pouvoir acheter un paquet de Camels (bien que c’était, bien sûr, la grande poussée de l’industrie du tabac il y a des décennies).

Maintenant que la science a confirmé que les téléphones cellulaires posent un risque très réel pour le cerveau des jeunes, le moment est-il venu de débattre de l’interdiction de ces appareils habituellement utilisés par les jeunes ? L’argument libertaire, bien sûr, est : “Pas question !” Le gouvernement n’a aucun rôle à jouer dans l’interdiction d’utilisation des téléphones cellulaires à tout âge, disent-ils. Mais que se passe-t-il si l’utilisation de téléphones cellulaires cause des lésions cérébrales et des maladies mentales ?

L’argument devient alors le même que le scénario de Big Tobacco. À quel moment la liberté individuelle doit-elle être restreinte pour protéger les jeunes des atteintes graves au cerveau causées par l’utilisation de certains produits ? La méthamphétamine est actuellement illégale, d’ailleurs, précisément pour cette raison : on sait qu’elle est extrêmement dommageable pour la biologie (et la neurologie) humaine. Si les téléphones cellulaires nocifs sont légaux pour les enfants, pourquoi l’argument de la liberté n’argumente-t-il pas le même raisonnement pour la consommation de méthamphétamine par les enfants ? Il est vrai qu’il existe une énorme disparité entre la gravité des méfaits causés par la méthamphétamine et les téléphones cellulaires mais il ne fait aucun doute qu’ils causent tous deux un certain degré de préjudice. Dans quelle mesure la société dira-t-elle qu’il est “acceptable” pour les enfants alors qu’il y a une meilleure option de ne causer aucun préjudice ?

Cet article n’est pas le bon endroit pour débattre de cette question et c’est pourquoi je ne fais que soulever la question ici pour un débat futur. Personnellement, je pense que les parents qui permettent à leurs enfants d’acquérir et d’utiliser des téléphones cellulaires à tout âge de moins de 12 ans sont extrêmement irresponsables et causent de graves dommages à long terme à leurs enfants. Mais la pression sociale pour que tous les enfants acquièrent de tels appareils et les utilisent pour conformité sociale (c’est-à-dire qu’ils claquent leurs amies toutes les 25 secondes pour “s’intégrer”) est écrasante. Voila pourquoi tant de parents donnent à leurs enfants des appareils mobiles à des âges de plus en plus jeunes.

Je pense qu’il est temps de commencer à remettre en question la sagesse d’une telle tolérance. Maintenant que nous savons que les téléphones cellulaires causent certainement des lésions cérébrales à long terme, nous devons débattre de cette question pour le bien de tous les futurs enfants qui risquent des lésions cérébrales permanentes.

Suivez d’autres nouvelles sur tout cela à EMF.news et Brain.news. Et regardez le nouveau film sur GenerationZapped.com.

Il est clair que quelque chose endommage le cerveau de notre jeunesse…

(Pas de sous-titres disponibles).

Source: https://www.naturalnews.com/2017-12-15-cellphones-driving-modern-humans-to-the-brink-of-insanity-new-science.html

Traduction PFC Francophone.

Laisser un commentaire