Je Suis Née Femme pour Guérir le Monde

Je suis la voix de toutes les Femmes. Je suis la conscience féminine du peuple de la terre. A travers les siècles tant d’atrocités ont été commises à mon encontre. J’ai été si souvent abusée, violentée, dénigrée, brûlée, violée, torturée… Tous les sanglots des Femmes pourraient créer des univers d’océans de larmes. Et pourtant je suis là, grâce à toi la Femme que tu es. Je suis vivante, je suis joyeuse et je suis en train de changer le monde.

divine, femme, déesse, guérison

La conscience féminine que tu portes est une énergie d’une immense puissance d’amour et de beauté. Toutes les ignominies commises contre moi n’ont jamais pu me détruire. A chaque fois, je me suis même sentie plus forte. Aussi intense fut ma souffrance, elle n’a jamais été capable de tuer la vie qui coule en moi.

Chaque Femme présente en ce monde actuellement porte les mémoires des abus perpétrés pendant des siècles par des hommes tout-puissants. Je ne pouvais alors faire autrement que de baisser la tête, me soumettre de gré ou de force à cet être qui n’avait rien de plus que moi si ce n’est son statut d’homme.

Je ne suis pas ici pour juger qui que ce soit car j’ai accepté de porter mon vêtement de Femme pour permettre au plan divin de se réaliser. J’ai vécu tant d’expériences que ma lumière est d’une rare et d’une pure intensité. C’est cette lumière qui a toujours fait peur à l’homme. Combien de fois a t-il usé de sa force physique alors qu’il me suffisait d’une lueur dans mon regard pour lui refléter sa propre conscience ? Et cela l’ébranlait au plus profond.

L’amour que je porte est tellement vaste qu’il m’a permis de pardonner les pires expériences. Combien de fois ai-je pardonné l’impardonnable ? Dieu seul le sait. Mon seul regard suffisait à rendre mes tortionnaires fous. Ils étaient dépassés, anéantis par cette empreinte dans mes yeux qui les hantait jusqu’à la fin de leur vie. Ils me pensaient sorcière, œuvre du démon mais c’est leur propre démon qu’ils voyaient en eux. Etant alors incapables de supporter leur propre démon, ils m’ont insultée et piétinée pour essayer de me détruire. Cependant, le regard qui a été échangé alors, s’est inscrit pour l’éternité dans le ciel des existences. Et c’est ce regard unique qui a traversé le temps et l’espace pour permettre aux âmes de se retrouver afin de changer l’histoire. J’ai permis aux hommes de jouer leurs rôles jusqu’à l’épuisement. Je n’ai jamais cessé d’accueillir ce qu’ils ne pouvaient supporter en eux-mêmes.

Je ne suis pas ici pour les juger mais simplement pour parler en mon nom et pour que tu saches d’où tu viens et d’où nous venons.

Je suis née Femme car le monde a besoin de se libérer de ses blessures et de faire peau neuve.

Je suis née Femme pour permettre au monde de se transformer et de se réinventer. Je suis l’alternative, l’ultime voie pour faire entrer un air nouveau.

Malgré tous les adjectifs qui m’ont été attribués, je suis totalement innocente et pure. Par amour pour l’Humanité, j’ai accepté de me rabaisser pour permettre à l’homme de jouer son rôle. Je l’ai aidé et je l’aide encore à se pardonner à lui-même. Toutes les salissures m’ont purifiée, toutes les violences m’ont renforcée et tous les abus m’ont élevée vers la conscience sacrée.

Je suis née Femme pour que l’énergie de mon cœur accueille et transmute les blessures. Je suis née pour que nous guérissions ensemble, hommes et Femmes.

Ma pureté et mon innocence désarment ceux qui m’approchent. Ils sont déstabilisés et déroutés car leur force ne sert plus à rien.

Partout sur la terre la conscience féminine se déploie et fait entendre sa voix. Je suis là pour permettre aux cœurs de s’ouvrir.

Au fil des incarnations, vous avez tour à tour joué à l’homme et à la Femme. Il ne sert donc à rien de juger, de vouloir se venger ni de se culpabiliser. La conscience féminine est là pour apaiser et pour panser les plaies. Nul besoin de chercher dans le passé puisque les empreintes émergent dans une précision et une justesse éblouissantes.

Je suis née Femme pour guérir le monde car je porte dans mon énergie un immense espace de réconciliation, de compréhension, d’accueil, de partage et d’amour. Je suis celle qui pardonne l’impardonnable, qui tolère l’intolérable, qui chante la paix et l’amour au milieu du plus sanglant des champs de bataille.

Si mes larmes coulent lorsque nos corps s’enlacent, c’est parce que la profondeur de nos retrouvailles nous ramène à cet espace sacré hors du temps et de l’espace. Dans l’intensité de notre union, je me souviens… Bien au-delà de la Femme et de l’homme, ce sont la terre et le ciel, la force et la douceur, mars et vénus qui s’unissent...

J’ai la capacité de voir en toi ce que tu ne vois pas encore.

N’aie pas peur et prends ma main. Aujourd’hui nous pouvons nous regarder sans peur.

Je te pardonne et je me pardonne. Je sais qui tu as été, qui tu es et qui tu seras. Nul besoin de mots entre nous. L’Univers nous a réunis à nouveau pour nous recréer.

Aujourd’hui tu es libre.

Aujourd’hui nous sommes libres.

Je suis née Femme pour guérir le monde.

 Source : www.carolinefaget.fr

1 réflexion au sujet de “Je Suis Née Femme pour Guérir le Monde

  1. Wow. Et merci. Parmi tous le reste que j’aperçois ici et qui résonne plus que parfaitement avec ce que je représente. Ce texte, ci-dessus. Exprime, nettoie et purifie d’énormes entraves actuelles. J’en profite pour laisser au passage mon premier réel message à la communauté cobra. Publié en premier lieu sur PCF France sur Facebook il trouvera peut-être bien sa place en ce lieu. C’est un peu long, descendez tout au fond pour l’essentiel seulement. Merci de ton attention et bonne lecture.

    Bonjour, bonsoir, bon moment,
    Je m’appelle Rebecca, et j’ai beaucoup à écrire. Je partage peu. J’ai toujours cherchée des voies, pour diffuser lumière, joie et sourires afin de guérir en harmoniser ce qui m’entoure. Mon humanité. Je ne me suis jamais pleinement fié à un courant extérieur à mon propre pouvoir. Je pensais être en mesure de le faire à partir de 10h50 le jour de l’éclipse. Curieusement j’ai retrouvé conscience à 11h 50 et n’ai donc pas activement participée.
    Hier soir dans le tumulte et le bouillonnement mental que représente ma sensibilité, un peu de calme et clarté s’est manifesté.

    Je reste effrayé et douteuse envers des énergies extra-humaines, mais sais bien que tout existe. Je suis ouverte du mieux que je peux. Sais que notre espèce n’est pas seule à vibrer au sein de l’univers. C’est pour moi une évidence. Comme jusqu’à présent, il me semblait juste, de ne compter que sur nous-mêmes pour réparer les maux de notre monde.
    J’ai une langue maternelle différente du français. Il y a quatre ans, en étant juste arrivés, à mon foyer (qui se nomme la victoire), dans un moment de solitude profonde, une voix masculine, à échangé avec mon esprit, et apaisée l’enfant néerlandaise que j’étais. Il m’a dit s’appeller Michael. Je l’ai acceptée et croisé à multiples reprises, mais suis restée réticente et distante avec la spiritualité “new-age”.
    Aujourd’hui cette maison, et mon foyer et lieu sûr. Pour Nature, et êtres vivants, sont en danger, et je luttes pour les préserver.
    Je me suis encore retrouvé à écrire quatre jours et nuits durant pour sauver la mission de ma vie.
    Hier soir un moment de solitude similaire, un échange en français apaisant. A la question de “qui” était là, la seule chose ne m’appartenant pas et se manifestant à mon esprit était “Cobra”. C’est pour cela que je vous écris, ici, aujourd’hui. Je suis prête à tout déplacer et continuer seule mais je tenais à publier le texte qui s’est crée à ce moment. Pour moi, avec Respect et humblement, je penses qu’il ne m’appartient pas. Que l’univers m’inspire, et que des énergies bienveillantes, et pures, sont alliés et présents pour nous aider.
    Même si je ne comprends pas bien, ni tout ce que Cobra représente, ni ce que je peux faire, je pense que mes mots nous appartiennent à tous. Donc humblement et avec Respect, je fais temporairement apparaître ce qui s’est écrit. C’aurait pu être en anglais, et directement sur le blog que je fréquente aussi, mais pour l’instant c’est ici, et en français. Pardon si c’est déplacé, avant de l’être. Meme si j’ai envie d’avoir des échanges et du soutien, je ne demande rien. Je veux simplement vous offrir et partager les quelques lignes apparues hier, une seule feuille de mon carnet d’esprit. Pour notre libération, communion et évolution paisibles. Merci et donc voici.

    4:07 14-8’18, à la Victoire.

    COBRA ? prières d’aujourd’hui, conviction, flamm’autel ?
    quelque chose de puissant se passe en ce moment.

    chaque lune entière, relance des flux intenses et forts.
    il est temps de réaliser le potentiel visible, maintenant.
    observer, analyser, organiser et synthétiser les résultats.
    ne plus jouer seule. Jouer pour l’action, et vouloir gagner.

    je ressens puissamment les liens, me traversant.
    de la sphère. Que ce qui m’entoure, représente.
    connexion entre Gaïa’Terre et Univers’Ciel.
    présente pour protéger le globe terreste, le noyau.

    le coeur en flammes, et magma, qui sont au centre.
    la croute de substances, minéraux, sédiments et Terre.
    les racines de la vie et végétation originelles, indigènes.
    les êtres vibrants et parfaits, cellules et air purs. Ici.

    l’eau qui cristallise, purifie et alimente l’énergie.
    nous sommes tous, issu.e.s de / et là, pour ça.
    rien de plus, rien de moins. Vibrer ensemble.
    tendre vers l’harmonie, en passant par le chaos.

    de l’embryon et de la graine, à la poussière.
    chaque particule de matière brute impacte.
    tout mouvement d’atome génère une réaction.
    chacun.e responsable des siens, seuls, simplement.

    faisons au mieux avec vaillance, vérité et Respect.
    quelle joie ce serait de découvrir ce monde.
    belles perspective que d’oeuvrer a combler cette faim.
    bonne continuation, sacré événement, issue heureuse.

    Merci de m’avoir lu.e.s, enchanté et à bientôt.
    -BK- de jong-

Laisser un commentaire