Cette mesure, a-t-elle dit, vise à aider les pays à respecter les engagements qu’ils ont pris en faveur de la réduction des gaz à effet de serre dans le cadre de l’Accord de Paris de 2015.

La Banque mondiale cessera de financer l’exploration et l’extraction du pétrole et du gaz à partir de 2019 a-t-il été annoncé mardi lors d’un sommet sur le climat visant à relancer la transition de l’économie mondiale vers les énergies propres.

“Le Groupe de la Banque mondiale ne financera plus le pétrole et le gaz en amont, après 2019 “, a-t-il été déclaré dans un communiqué à Paris où les dirigeants mondiaux ont cherché à débloquer plus d’argent pour s’éloigner des combustibles fossiles qui réchauffent la planète.

Cette mesure a pour but d’aider les pays à respecter les engagements qu’ils ont pris en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de l’Accord de Paris de 2015 pour limiter le réchauffement climatique.

Dans des circonstances exceptionnelles, il sera envisagé de financer le gaz en amont dans les pays les plus pauvres où l’accès à l’énergie est clairement avantageux et où le projet s’inscrit dans le cadre des engagements pris par les pays signataires de l’Accord de Paris.

La banque a également annoncé qu’elle était “sur la bonne voie pour atteindre son objectif de 28 % de ses prêts pour l’action climatique d’ici 2020”.

Le Groupe de la Banque mondiale ne financera plus le pétrole et le gaz en amont après 2019.

RELEVÉ BANCAIRE MONDIAL

La Banque mondiale a pour mandat de fournir des financements et d’autres formes d’assistance pour aider au développement économique des pays en développement.

Pendant ce temps, l’ancien secrétaire d’État américain John Kerry a qualifié de “honte” l’absence du gouvernement américain au sommet.

Trump n’était pas invité et le gouvernement fédéral américain était représenté par Brent Hardt, le deuxième plus haut diplomate de l’ambassade américaine à Paris, deux ans jour pour jour depuis que Kerry et le président de l’époque, Barack Obama, ont aidé à mener des efforts diplomatiques laborieux pour obtenir l’accord de Paris.

“C’est très décevant, c’est pire que décevant, c’est en fait une honte quand on considère les faits, la science, le bon sens, tout le travail qui a été fait “, a dit Kerry en marge du sommet.

“[L’Accord de Paris] 26 ans de travail qui a été déshonoré par des gens qui ne comprennent même pas la science.”

Les participants au sommet américain comprenaient le gouverneur de la campagne de Californie, Jerry Brown, ainsi que l’ancien maire de New York, Michael Bloomberg, qui a mis sur pied une coalition de villes, d’entreprises et d’activistes appelée “America’s Pledge” (Engagement de l’Amérique) pour aider à réduire les émissions américaines.

Cet article est paru dans l’édition imprimée du South China Morning Post sous le titre: World Bank to stop funding oil, gas extraction projects (La Banque mondiale va cesser de financer des projets d’extraction de pétrole et de gaz)

Traduction Lucy Pitt

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here