Études de Harvard : la Méditation change littéralement votre cerveau et votre conscience

lookingatsunset

De nombreuses études ont été réalisées pour diagnostiquer les changements physiologiques chez l’homme pendant la méditation. Aucune n’est aussi complète ou ne contient des informations aussi détaillées sur un avant-après. Sara Lazar, auteure principale du Programme de Recherche d’Imagerie Médicale Psychiatrique à l’Hôpital Général du Massachusetts (MGH) et professeure de psychologie à l’Ecole Médicale de Harvard, a déjà fait des études sur la méditation. Ces études avaient découvert pour la première fois que le cortex cérébral du praticien s’épaississait dans les zones associées à l’attention et à l’intégration émotionnelle. Mais ces études n’étaient pas suffisantes pour dire que les changements provenaient de la méditation.

“Cette étude démontre que les changements dans la structure cérébrale peuvent être à l’origine de certaines des améliorations signalées et que les gens ne se sentent pas simplement mieux parce qu’ils passent du temps à se détendre “, rapporte Lazar.

woman-meditate-lakeLe Programme de Réduction de Stress basé sur la pleine conscience.

Le programme met l’accent sur la conscience sans critique des sensations, des sentiments et de l’état d’esprit. Les participants ont assisté à une séance hebdomadaire de méditation de groupe guidée et ont reçu des enregistrements audio pour des séances guidées indépendantes. On leur a demandé de garder une trace de la durée et de la fréquence de leurs méditations indépendantes. Il y avait aussi un groupe témoin de non méditants qui faisaient des IRM selon le même programme.

Les patients du groupe de méditation ont déclaré passer en moyenne vingt-sept minutes par jour à méditer. Lorsque les résultats finaux furent notés, il devint évident que la méditation avait un effet profond sur la physiologie du cerveau et de la conscience. Les questionnaires ont montré une nette amélioration dans tous les domaines pour chaque participant.

Les IRM ont montré que la densité de la matière grise avait augmenté dans l’hippocampe. L’hippocampe joue un rôle important dans l’apprentissage et la mémoire. Diverses améliorations ont été apportées aux structures neurologiques associées à la conscience de soi, à la compassion et à l’introspection.

Les participants ont tous rapporté des réductions significatives du stress, ce qui est bien corrélé avec une diminution de la densité de l’amygdale, qui joue un rôle important dans le stress et l’anxiété. Le groupe témoin n’a montré aucune de ces améliorations, ce qui montre que ces changements ne sont pas attribuables au passage du temps.

“Ces résultats mettent en lumière les mécanismes d’action de l’entraînement basé sur la pleine conscience. Ils démontrent que l’expérience du stress peut non seulement être réduit grâce à un programme de formation de huit semaines sur la pleine conscience mentale, mais que ce changement expérientiel correspond à des changements structurels dans l’amygdale, une découverte qui ouvre la porte à de nombreuses possibilités de recherche sur le potentiel du MBSR à protéger contre les troubles liés au stress, tels que le syndrome de stress post-traumatique “, dit Amishi Jha, un neuroscientifique de l’Université de Miami.

Par Jeff Wilson, contributeur pou TheSpiritScience.net

Cet article a été publié originellement sur TheSpiritScience.net sous le titre “Harvard Studies: Meditation Literally Changes Your Brain”.

Article publié le 27 février 2016, republié ici.

Traduction: Michelle Cavenel

Avis de non-responsabilité : Chez Préparez-Vous au Changement (PFC), nous vous apportons de l’information que vous ne retrouvez pas dans les médias grand public, et qui peut donc sembler controversée. Les opinions, les points de vue, les énoncés et les renseignements que nous présentons ne sont pas nécessairement promus, endossés, adoptés ou acceptés par Préparez-Vous au Changement, son Conseil de Direction, ses membres, ceux qui travaillent avec PFC ou ceux qui lisent son contenu. Cependant, ils sont, espérons-le, provocateurs. Faites preuve de discernement ! Utilisez la pensée logique, votre propre intuition et votre propre connexion avec la Source, l’Esprit et les Lois naturelles pour vous aider à déterminer ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. En partageant l’information et en amorçant le dialogue, notre but est de sensibiliser les gens à des vérités supérieures afin de nous libérer de l’asservissement de la matrice de ce monde matériel.

Laisser un commentaire