6 Autres Observatoires Solaires Fermés, Ce qui Pourrait en Etre la Raison

ce6ef-ufos2bsun2bgina2bfacebook2b252812529

L’Observatoire solaire national de Sunspot, au Nouveau-Mexique, et un bureau de poste des États-Unis voisin, ont été évacués et fermés pour des raisons de sécurité le 9 septembre 2018, ont déclaré les responsables de l’Observatoire, mais ils ont refusé de nous donner la raison de l’arrêt soudain du service.

Ensuite, la NASA tente d’expliquer ce qui s’est passé le 9 septembre 2018 en déclarant qu’il y a eu deux transits lunaires passant devant le soleil.
Lunar Transit ou un énorme OVNI en forme de disque ?
“Le 9 septembre 2018, l’Observatoire de dynamique solaire de la NASA, SDO, a vu deux transits lunaires lorsque la Lune est passée devant le Soleil. Un transit se produit lorsqu’un corps céleste passe entre un corps plus grand et un observateur.

Bien sûr, la Lune ne change pas vraiment de direction, mais elle semble le faire du point de vue de l’OEN, étant donné que l’orbite de l’engin spatial rattrape et dépasse la Lune pendant le premier passage.”

On a appris que 6 autres observatoires solaires (Australie, Chili, Espagne, Hawaii (2) et Pennsylvanie) ont été fermés : Nous notons que toutes ces caméras solaires/spatiales sont installées en même temps que l’Observatoire solaire au Nouveau-Mexique.

Caméra dôme réseau AXIS 232D située à Sydney (Australie)
Webcams situées à l’Observatoire SOAR – Le télescope de recherche astrophysique sud situé au Chili
BRT Tenerife Telescope Webcam télescope situé en Espagne
Webcam située à l’observatoire du Mauna Kea de l’Université d’Hawaii Hilo
Webcam de l’observatoire du télescope Canada-France-Hawaii à Hawaii
Webcam à l’observatoire JAT à Fairless Hills, Pennsylvanie

Mais ce n’est pas tout : le 11 septembre 2018, Maria G. Hill, de Salem, en Indiana, a photographié quelque chose d’extraordinaire près du soleil que l’on peut décrire comme de grands ovnis en forme de disque ainsi qu’une énorme flotte de petits ovnis qui accompagnent les énormes ovnis en forme de disque.

Gina a écrit sur son Facebook : 11 septembre 2018 à 8 h 02 Salem, Indiana. “C’est ce qui est apparu dans mon appareil photo après que j’ai pris une photo du soleil dans le ciel de l’est ce matin. iphone 8 avec un adaptateur d’objectif.”

“Un objet vert en forme de porte circulaire est au centre du vortex/trou de ver et un serpent serpent en haut à droite au-dessus de lui, par un disque circulaire. Je suis sûre que cela a une signification symbolique avec le serpent et le disque – les photos et les vidéos sont sur ma ligne de temps”, a déclaré Gina. D’ailleurs, dans les deux vidéos ici et ici Gina parle des disques massifs d’OVNI et de la flotte de petits OVNIs.

Si les objets dans les images ne sont pas des fusées éclairantes ou des objets réfléchissant dans l’objectif de la caméra, mais des vaisseaux mères massifs et une flotte de petits OVNIs, voir les images ci-dessus, cela pourrait-il être la raison de la fermeture soudaine de 7 observatoires solaires ?

Source : https://deusnexus.wordpress.com

Complément d’information : par www.exoportail.com

Imaginez un instant que des centaines de vaisseaux spatiaux et de sphères géantes, de la taille d’une planète, soient entrés dans notre système solaire. Quelle pourrait être la réaction ? De toute évidence, de tels événements ne se produisent généralement pas de façon régulière (du moins pas à notre connaissance). Par conséquent, les images que nous sommes sur le point de voir peuvent avoir un impact particulier pour nous.

Mise au point avant de commencer : 

Avant de commencer, il est important de noter que bien que tout ce dont nous allons discuter soit basé sur des possibilités scientifiques, seul une partie des éléments sont vérifiés. Toutes les informations ne peuvent être pertinentes que pour notre propre spéculation personnelle. Si ces révélations s’avèrent vraies, elles pourraient mener à plusieurs changements très importants sur notre planète et au-delà. Certains éléments sont factuels et d’autres sont de l’ordre du «croisement d’infos» Cela étant dit, commençons les analyses!

Pour commencer la discussion, remontons les pendules à l’année 2012.

Tornades solaires :

Au début de 2012, les scientifiques étaient occupés à observer notre soleil pendant qu’il subissait son cycle de maximum solaire. Naturellement, de nombreux articles et commentaires ont été publiés à l’époque sur le thème des changements solaires et des diverses anomalies entourant le cycle solaire. Certaines de ces publications provenaient de sources officielles et d’autres de sources indépendantes. En général, cependant, toutes ces publications ont piqué la curiosité d’une grande partie du public américain.

L’une de ces sources officielles, Helioviewer, est devenue particulièrement populaire en raison de sa capacité à publier certains des plus beaux gros plans de notre soleil de SOHO(Solar and Heliosperic Observatory). Bien que plusieurs de ces images soient assez impressionnantes, l’une d’entre elles semblait révéler beaucoup plus que ce que l’astronomie conventionnelle pourrait vouloir admettre.

Solar-tornado-Sphere
Image venant de cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=bQ7RaOMHb5I

Vous souvenez-vous avoir vu cette image ? Nous savons que l’image provient du réseau télescopique SOHO et qu’elle a été présentée comme information officielle à l’époque, bien qu’il semble que, comme par hasard, le lien original ne fonctionne plus.

À l’époque, le sujet que les astronomes appelaient les tornades solaires était un sujet brûlant (petit jeu de mot ^^). Ces formations en spirale semblent avoir été le résultat de l’augmentation des énergies du soleil pendant le maximum solaire. Ces anomalies étaient assez impressionnantes, car chacune était en fait plusieurs fois plus grande que la Terre elle-même. Cependant, ces tornades ont en fait partagé la scène avec un autre phénomène remarquable.

Regardez à nouveau l’image. À quoi la tornade est-elle liée ? Tout porte à croire qu’il s’agit d’un objet sphérique invisible et pourtant parfaitement défini relié à la tornade. Si cet objet est réel, il éclipserait facilement la Terre. Il semble avoir la taille de Neptune ou même de Jupiter par rapport au soleil.

Si cette image est réelle, que pourrait-elle être ? Mettons ce mystère de côté pour un instant et considérons ce que nous savons de notre situation actuelle sur Terre.

7 Observatoires Solaires fermés simultanément :

La journée du 6 septembre a commencé par un incident très étrange impliquant le FBI qui a soudainement fermé un observatoire solaire à Sunspot, au Nouveau Mexique. Les médias n’ont pas expliqué pourquoi le FBI s’est soudainement pointé avec un hélicoptère «Blackhawk» et a fermé cet observatoire universitaire. Les autorités n’ont fait aucun commentaire, et les citoyens qui vivent à proximité de Sunspot ne semblaient guère au courant des raisons possibles de la fermeture.

Observatoire Solaire à Sunspot, au Nouveau Mexique

Selon une recherche en ligne, les données en direct de 6 autres observatoires solaires du monde entier semblent avoir été coupées exactement le même jour, peut-être seulement quelques heures avant ou après l’Observatoire AURA à Sunspot. Cela concerne les observatoires suivants : Australie (Network Dome Camera located in Sydney), Chili (SOAR Observatory), Espagne (BRT Tenerife Telescope), Hawaii (observatory at the University of Hawaii Hilo et Canada-France-Hawaii Telescope observatory), et Pennsylvanie (JAT Observatory).

observatoire

Il serait compréhensible qu’un ou deux de ces flux soit interrompu périodiquement, étant donné que l’entretien régulier du matériel de streaming doit généralement être effectué. Cependant, il semble que les flux provenant de plusieurs pays se soient tous arrêtés presque en même temps (apparemment à quelques heures d’intervalle), laissant de nombreux astronomes professionnels dans l’impossibilité de voir les changements possibles autour de notre Soleil.

Depuis au moins une journée, nous n’avons que peu ou pas de données scientifiques enregistrées pendant ce qui pourrait être une «tempête géomagnétique importante». Dans des circonstances normales, il n’y aurait rien d’intéressant à cacher face à une tempête solaire comme celle-ci. La tempête n’était pas si puissante que ça et il ne semblait pas y avoir eu quoi que ce soit de notable pour qu’une agence comme le FBI aurait voulu la cacher. Cela peut nous amener à croire que quelque chose d’autre pourrait se produire à l’intérieur ou peut-être autour de notre soleil.

Apparition d’Ovnis proche du Soleil :

Le 11 septembre 2018, Maria G. Hill de Salem, Indiana, a photographié quelque chose d’extraordinaire près du soleil que l’on peut décrire comme de grands ovnis en forme de disque ainsi qu’une flotte énorme de petits ovnis qui accompagnent les ovnis massifs en forme de disque.

September 15, 2018 this is a live video to go with the pictures that were posted this morning. There was a lot of activity going on in the sky. You can find all the pictures that are viewed in this video on my timeline below and many more.

Posted by Gina Maria Colvin Hill on Saturday, September 15, 2018

Gina a écrit sur son Facebook : 11 septembre 2018 à 8 h 02 Salem, Indiana.

«C’est ce qui est apparu dans mon appareil photo après que j’ai pris une photo du soleil dans le ciel dans l’est ce matin. iphone 8 avec un adaptateur d’objectif.»

ufos2bsun2bgina

ce6ef-ufos2bsun2bgina2bfacebook2b252812529

Hundreds-UFOs-from-Sun-4

Hundreds-UFOs-from-Sun-3

L’objet rougeoyant au centre est une image quelque peu déformée du soleil. Il y a aussi des objets entourant le soleil qui sont inconnus.

Nous pouvons regarder ces petits objets tachetés et simplement supposer qu’il s’agit de particules de poussière sur l’objectif. Cependant, la forme et la disposition de la poussière sont généralement aléatoires. Ces petits objets ne le sont pas.

Ils semblent être des objets réels répartis dans l’espace tridimensionnel. Comme nous pouvons le remarquer, les objets de l’image centrale ci-dessus semblent tous avoir le même point de fuite à l’intérieur de l’image, ce qui m’amène à soupçonner que l’image représente une zone très volumineuse, comme l’espace extérieur.

Certaines images semblent représenter des objets identiques ou similaires aux autres. Il n’y a aucun moyen pour nous de déterminer les relations de taille, car nous ne savons pas ce que nous regardons réellement. Nous ne connaissons pas non plus la distance entre ces objets et le soleil. Cependant, à partir de l’image ci-dessus à gauche (F), nous voyons ce qui semble être une sorte de couronne ou ce qui pourrait être comparé à un choc d’arc solaire entourant chaque objet du côté tourné vers le soleil de chaque objet.

Si ces objets étaient des vaisseaux avancés d’une sorte ou d’une autre, nous pourrions nous attendre à voir quelque chose de très similaire – de grands vaisseaux voyageant par leur propre force tout en étant secoués par l’explosion des vents solaires.

En plus de ces objets plus petits, nous voyons ce qui semble être d’énormes sphères transparentes réparties en de multiples endroits sur chaque image. Si celles-ci ne représentent pas des taches sur une lentille. Ces images semblent dépeindre les sphères transparentes familières dont nous avons vu des images dans des photographies astronomiques officielles passées.

Remarquez comment, dans certaines de ces images, la lumière du soleil brille plus brillamment du côté des sphères les plus proches du soleil, tout comme on pourrait s’attendre à le voir sur un objet sphérique physique, transparent et légèrement opaque.

Corrélation avec COBRA :

Cobra a publié des codes pour le Mouvement Résistance, comme il le fait souvent et deux de ces codes se lisaient comme suit : «L’invasion du domaine L2 a commencé» / «VITRIOL Keyhole activée» et «ALT4Y4LOC2».

Décryptage :

1) Dans le code donné plus haut à savoir «ALT4Y4LOC2» a été publié le 1er septembre et  on peut reconnaître «LOC» qui fait référence au «Lunar Operation Command» donc à des opération sur des bases lunaire militaires.

cobra

2) Le code «L1 domain invasion started» (L’invasion du domaine L1 a commencé) a été publié le 9 septembre.

cobra2

L1 étant un point de Lagrange : plus d’infos sur ce lien : https://www.astronomes.com/lhistoire-de-lastronomie/les-points-de-lagrange

M1 = la terre / M2 = la lune
Cobra3

Ces deux codes importants on été donc publié le 1er et le 9 septembre donc quelques jours avant les fermetures des observatoires solaires et les observations «d’OVNIS». Cobra avait annoncé que les Forces Galactiques bienveillantes avançaient vers l’espace sublunaire et que d’autres Forces nouvelles arrivaient dans le système solaire au fur et à mesure que la Cabale est retirée et que les bombes Toplets ( bombes à Quark ) sont retirées.

Corrélation avec «L’Événement Céleste» de QAnon :

q

Pour ceux qui ont suivi la source QAnon (source confirmée par cobra avec 70 % d’informations véridiques), ce sujet pourrait être quelque peu familier. Cependant, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, je vais faire un bref rappel.

La source d’information QAnon est arrivé sur la scène publique vers octobre 2017. À l’époque, cette source était affichée sur l’obscur site Web, 4Chan, et ne semblait pas très importante. Ce n’est que lorsque Q a commencé à afficher ce qui semblait être des prédictions suggérées d’événements mondiaux majeurs que davantage de gens ont commencé à s’en rendre compte. Puis, lorsque certaines de ces prédictions ont commencé à se réaliser, une grande partie du public américain a vraiment commencé à comprendre.

Q-Sky-Event-

S’agit t-il d’une prédiction de cet arrivage massif d’ovnis ? Ou une référence à l’événementdont parle Cobra et d’autres ? S’agit t’il d’un code qui n’a rien à voir ?

Le Portail du Soleil :  article-

Nous connaissons tous la discipline scientifique de l’astronomie. Bien que intéressante, l’astronomie dominante a tendance à être ennuyeuse, immuable et prévisible. Cependant, au sein de la communauté alternative, l’astronomie prend souvent une toute nouvelle dimension de possibilité.

Selon de nombreux dénonciateurs qui sont très populaires au sein de ces communautés, l’univers ne se compose pas seulement d’énergie électromagnétique. L’univers est également fondé sur l’énergie électroplasmique, et cette énergie est devenue la nouvelle base d’une grande partie de la version holistique et avant-gardiste de l’astrophysique.

Essentiellement, les étoiles ne sont pas simplement des boules de gaz qui brûlent ou fusionnent. Ce sont des générateurs électroplasmiques ainsi que des champs soutenus de ce que l’on appelle l’énergie de torsion. Nous ne parlerons pas de la physique des torsions pour gagner du temps. Pour l’instant, abordons ce sujet des étoiles électroplasmiques.

Selon la science de pointe, les étoiles se composent d’un noyau chargé négativement et d’un trou noir entouré d’une couronne chargée positivement. Ces composants interagissent avec l’espace-temps d’une manière très intéressante. Cependant, pour garder l’explication simple, nous dirons simplement que le noyau et la couronne travaillent ensemble pour créer une fusion nucléaire à la surface.

De plus, cette dynamique peut en fait se comporter comme une passerelle hyperdimensionnelle. Selon les témoignages de dénonciateurs et les révélations astronomiques courantes, il existe naturellement des liens à haute énergie entre les étoiles, qui traversent généralement de grandes distances dans l’espace. Ce sujet a été couvert par le site Web, le Daily Mail, parmi beaucoup d’autres, et il est assez détaillé et implicite. Examinons la situation.

Les astronomes ont exposé de nouvelles preuves qui renforcent la croyance en l’interconnexion entre les planètes et les galaxies dans le système solaire.

Le Dr Stephan Keller de l’École de recherche en astronomie et en astrophysique de l’Université nationale australienne a révélé les détails complexes des résultats, qui relient l’Univers entier.

Il a dit :

«En examinant la position d’anciens groupes d’étoiles, appelés amas globulaires, nous avons découvert que les amas forment un plan étroit autour de la Voie lactée au lieu d’être dispersés dans le ciel»

Lien en Anglais : https://www.dailymail.co.uk/sciencetech/article-2044260/Better-connected-Huge-cosmic-filament-link-galaxy-rest-Universe.html

Laisser un commentaire